Moi, Moche et Méchant 4 : La critique

Date : 06 / 07 / 2024 à 11h00
Sources :

Unification


MOI, MOCHE ET MÉCHANT 4

- Date de sortie : 10/07/2024
- Titre original : Despicable Me 4
- Durée du film : 1 h 34
- Réalisateurs : Patrick Delage, Chris Renaud
- Scénaristes : Ken Daurio, Mike White
- Interprètes VO : Steve Carell, Kristen Wiig, Pierre Coffin, Joey King, Miranda Cosgrove, Stephen Colbert, Sofía Vergara, Steve Coogan
- Interprètes VF : Gad Elmaleh, Audrey Lamy

LA CRITIQUE

Moi, Moche et Méchant 4 est le très bon quatrième opus de la saga qui s’est aussi déclinée avec un spinoff focalisé sur les Minions.

On retrouve donc avec plaisir le meilleur des deux. Alors que le scénario de Ken Daurio et de Mike White montre Gru, et sa famille, obligés de faire profil bas pour échapper à un ancien collègue qui ne lui veut pas du bien. Tandis que celui-ci, et leur nouvelle jeune voisine, qui veut l’utiliser pour ses propres objectifs, n’ont pas dit leur dernier mot.

Le film de Patrick Delage et de Chris Renaud est très amusant et réussi à se renouveler. Il offre des passages vraiment drôles et plein d’imagination, obligeant le personnage principal à retrouver une grande forme. De plus, la création de Supers Mignons laisse espérer un nouveau volet centré sur ces derniers, tant leur potentiel à la fois comique et destructeur est important. Ils offrent d’ailleurs quelques-unes des meilleures séquences du long métrage.

Le doublage français est très bon et on retrouve avec plaisir les comédiens habituels. Ils s’en donnent à nouveau à cœur joie pour faire vivre au spectateur des aventures pleines de péripéties qui ne tournent jamais forcément comme on le croit.

La musique d’Heitor Pereira est aussi bien agréable et accompagne fort bien ces mésaventures colorées et parfois spectaculaires. Il faut d’ailleurs rester un peu pendant le générique final pour apprécier au mieux l’œuvre et partir sur une pointe d’humour.

De plus, le nouveau méchant est particulièrement doué et son grand amour des cafards ne vous fera assurément plus voir ces derniers de la même manière. Même si on n’a pas forcément envie d’être aussi extrême que lui en ce domaine.

L’action permet d’assister à quelques séquences particulièrement humoristiques. Le long métrage n’en oublie pas moins de se moquer aussi de plein d’autres choses, notamment de voisins stéréotypés. La relation père-fils est très bien explorée. Elle apporte une nouvelle dimension à Gru, qui se retrouve encore parfois débordé par ses propres enfants.

L’animation est d’une très belle facture. Les personnages sont toujours aussi plaisants à découvrir, avec une mention spéciale pour les Minions. Et les décors sont extrêmement diversifiés, ce qui évite au récit de ronronner.

Moi, Moche et Méchant 4 est un très bon film d’animation qui fera vraiment plaisir aux amateurs de la série de films et qui s’adresse à un public extrêmement varié. Son histoire centrée sur la famille fonctionne vraiment bien et, associée à une réalisation efficace, à une animation d’une grande qualité et à des personnages truculents, fait passer un super moment de divertissement.

Drôle et fantasque.

IA

Gru revient pour un quatrième opus de Moi, Moche et Méchant. La famille s’est agrandie avec un petit garçon et mène une vie paisible. Seulement, Max la Menace s’est échappé ce qui va conduire le clan Gru à devoir déménager et prendre une nouvelle identité.

La franchise prend en compte l’évolution de la vie de Gru et l’intègre parfaitement au scénario. Cela évite tout essoufflement du concept et le plaisir de retrouver cet univers est intact. Les relations entre les personnages sont très bien définies.

Avec son déménagement, la famille va découvrir les joies de la banlieue, sa tranquillité et son voisinage. C’est avec celui-ci que Gru va devoir composer entre un père snob et sa fille hautaine qui ne rêve que de devenir une hors-la-loi. Cela est prétexte à des scènes très drôles et à une confrontation terrible avec l’ancienne directrice du lycée de Gru et son terrible Ratel.

Le grand méchant de cet épisode est un rival de lycée de Gru : Max la Menace. Celui-ci ne lui a pas pardonné de lui avoir gâché son tour de chant au spectacle du lycée. Cela mérite bien qu’il déploie, accompagné de sa femme Valentina, moult artifices pour satisfaire sa vengeance.

Les minions sont bien sur de la partie. Ils constituent toujours un ressort comique inaltérable. Certains restent au plus près de la famille tandis que d’autre vivent plus entre minions mais tous sont toujours là pour Gru. On va même pouvoir découvrir des super-minions.

Illumination nous offre une fois de plus une animation au top avec un visuel reconnaissable et agréable. La réalisation est toujours aussi réussie. Les scènes d’action sont fluides. Le film ne laisse aucun temps mort et nous entraîne dans une aventure bien sympathique.

Cet opus est vraiment réussi. On passe un bon moment en compagnie de Gru et son clan. Les personnages sont hauts en couleurs, la dynamique est bonne, l’humour et l’action cohabitent. Bref, un excellent divertissement.

G

SYNOPSIS

Pour la première fois en sept ans, Gru, le super méchant le plus populaire du monde, devenu super agent de l’Agence Vigilance de Lynx, revient dans un nouveau chapitre aussi hilarant que chaotique de la célébrissime saga d’illumination : MOI, MOCHE ET MÉCHANT 4. Gru, Lucy et les filles, Margo, Edith et Agnès accueillent le petit dernier de la famille, Gru Junior, qui semble n’avoir qu’une passion : faire tourner son père en bourrique. Mais Gru est confronté à un nouvel ennemi Maxime Le Mal qui, avec l’aide de sa petite amie, la fatale Valentina, va obliger toute la famille à fuir.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Montage : Tiffany Hillkurtz
- Musique : Heitor Pereira
- Producteurs : Brett Hoffman, Christopher Meledandri pour Universal Pictures, Illumination Entertainment
- Distributeur : Universal Pictures International France

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

GALERIE PHOTOS

Moi, Moche et Méchant 4



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Dîner à l’anglaise : La critique
Twisters : La critique
Mad Fate : La critique
Karmapolice : La critique
Eat the Night : La critique
Alien : La série trouve enfin son titre... intrigant
Dune - Prophecy : La nouvelle bande annonce
Star Trek - Strange New Worlds : Un personnage de TOS à la (...)
The Ark : Critique 2.01 Failed Experiment
Alien - Romulus : Une nouvelle bande annonce, visuellement (...)
R.I.P. : Bob Newhart, le professeur Proton, est décédé
Brèves : Les informations du 19 juillet
Justice League vs Godzilla vs Kong : La critique pop-corn
Max - Bandes annonces : 19 juillet 2024
The Deliverance : L’histoire vraie dont s’inspire le (...)