Kinds of Kindness : La critique

Date : 25 / 06 / 2024 à 11h00
Sources :

Unification


KINDS OF KINDNESS

- Date de sortie : 26/06/2023
- Titre original : Kinds of Kindness
- Durée du film : 2 h 44
- Réalisateur : Yorgos Lanthimos
- Scénaristes : Efthymis Filippou, Yorgos Lanthimos
- Interprètes : Emma Stone, Jesse Plemons, Willem Dafoe, Margaret Qualley, Hong Chau, Joe Alwyn, Mamoudou Athie, Hunter Schafer

LA CRITIQUE

Kinds of Kindness est un bon film à sketch traitant d’une manière intéressante l’emprise.

Le scénario d’Efthymis Filippou et du réalisateur Yorgos Lanthimos livre trois histoires d’environ 45 minutes dans lesquelles on peut découvrir tout d’abord un homme prêt à tout pour son mentor, suivi par le récit d’un époux espérant que sa femme disparue en mer revienne pour enfin s’achever sur un récit dans lequel deux membres d’une secte recherchent une personne.

La particularité de l’œuvre est que les acteurs principaux apparaissent dans chacun des segments, dans des rôles extrêmement différents, les mettant les uns après les autres plus sur le devant de la scène.

Il est aussi amusant de voir les divers comédiens se couler dans des personnages parfois opposés pour offrir des prestations de haut vol. Alors qu’ils se sont visiblement fait plaisir à incarner des individus parfois extrêmes et dérangeants.

Ainsi, Emma Stone, Jesse Plemons et Willem Dafoe se retrouvent au premier plan, alors que Margaret Qualley, Hong Chau, Joe Alwyn, Mamoudou Athie et Hunter Schafer les accompagnent fort bien en protagonistes un peu plus secondaires.

La mise en scène offre des passages régulièrement brillants. Les mouvements de caméra sont très travaillés et certaines séquences sont magnifiques. Le réalisateur s’amuse à entraîner le spectateur au sein de situations parfois tordues qui donnent, au fil du récit, de temps en temps une sensation de vertige.

Un très beau travail a été fait sur le repérage et le choix des lieux qui sont très diversifiés, tant au niveau des endroits, que des différentes maisons où habitent les protagonistes principaux. La très belle photographie de Robbie Ryan les met impeccablement en valeur. Il y a d’ailleurs un décalage qui se crée entre des images très belles et la noirceur qui habite certains des protagonistes et les actes qu’ils commettent.

Toutefois, cette succession de moyens métrages que rien ne relie en dehors de sa thématique de la manipulation, ne s’adresse pas à tout public. En effet, certains spectateurs risquent de se lasser des histoires présentées et de leur traitement et rester parfois perplexe devant le déroulement de certaines intrigues.

Kinds of Kindness est un film étrange et parfois perturbant qui interroge sur la nature humaine, sur la manipulation et sur l’emprise que l’on peut avoir sur les autres. Avec ces trois histoires noires fort bien mises en scène et portées par des superbes comédiens, l’œuvre est régulièrement déconcertante et plutôt intimiste.

Étonnant et maîtrisé.

SYNOPSIS

KINDS OF KINDNESS est une fable en tryptique qui suit : un homme sans choix qui tente de prendre le contrôle de sa propre vie ; un policier inquiet parce que sa femme disparue en mer est de retour et qu’elle semble une personne différente ; et une femme déterminée à trouver une personne bien précise dotée d’un pouvoir spécial, destinée à devenir un chef spirituel prodigieux.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Photographie : Robbie Ryan
- Montage : Yorgos Mavropsaridis
- Musique : Jerskin Fendrix
- Costumes : Jennifer Johnson
- Décors : Anthony Gasparro, Amy Beth Silver
- Producteurs : Kasia Malipan, Andrew Lowe, Ed Guiney, Yorgos Lanthimos pour Film4, Element Films
- Distributeur : The Walt Disney Company France

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

GALERIE PHOTOS

Kinds of Kindness



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Dîner à l’anglaise : La critique
Twisters : La critique
Mad Fate : La critique
Karmapolice : La critique
Eat the Night : La critique
Alien : La série trouve enfin son titre... intrigant
Dune - Prophecy : La nouvelle bande annonce
Star Trek - Strange New Worlds : Un personnage de TOS à la (...)
The Ark : Critique 2.01 Failed Experiment
Alien - Romulus : Une nouvelle bande annonce, visuellement (...)
R.I.P. : Bob Newhart, le professeur Proton, est décédé
Brèves : Les informations du 19 juillet
Justice League vs Godzilla vs Kong : La critique pop-corn
Max - Bandes annonces : 19 juillet 2024
The Deliverance : L’histoire vraie dont s’inspire le (...)