Energon Universe : La critique de Void Rivals et Transformers

Date : 12 / 06 / 2024 à 08h00
Sources :

Unification


VOID RIVALS T.1
AU-DELÀ DES APPARENCES

- Date de sortie : 07/06/2024
- Éditeur : Urban Comics
- Auteur : Robert Kirkman
- Dessin : Lorenzo De Felici
- ISBN : 9791026825463
- Nombre de Pages : 152
- Prix : 17 euros

DESCRIPTION

"Depuis des siècles, deux peuples rivaux se livrent une guerre sans merci pour les dernières ressources disponibles de leur système stellaire. Une situation devenue critique depuis la formation d’un trou noir autour duquel grativent désormais les vestiges des deux civilisations en guerre. Ainsi débuta la guerre de l’Anneau Sacré...

Darak et Solila, deux pilotes rivaux en mission pour leur peuple, s’écrasent sur une planète désolée et doivent se résoudre à coopérer sous peine de périr. Mais leur présence a provoqué le réveil d’une puissante entité et précipité une succession d’événements dont la formidable ampleur reste encore à déterminer !"

TRANSFORMERS T.1
PLEINS GAZ !

- Date de sortie : 14/06/2024
- Éditeur : Urban Comics
- Auteur : Daniel Warren Johnson
- Dessin : Daniel Warren Johnson
- ISBN : 9791026824619
- Nombre de Pages : 152
- Prix : 17 euros

DESCRIPTION

"Alors que Spike et son amie Carly arpentent le désert américain pour observer le ciel étoilé, un tremblement de terre gronde soudain sous leurs pieds. Après avoir chuté dans le creux béant d’un canyon à peine formé, ils se retrouvent au coeur d’une épave, celle d’un vaisseau spatial. À son bord, des robots jusque-là inanimés sortent peu à peu de leur léthargie... pour se livrer une guerre sans merci. Au milieu de ce feu nourri, Spike et Carly vont devoir faire un choix : rejoindre le camp des Autobots, ou celui de leurs ennemis, les Decepticons."

LA CRITIQUE

L’ambition est de rebooter les univers et de vous les proposer ensemble, dans un monde cohérent.
Ainsi, les adeptes de ces licences y trouveront de nouvelles histoires inédites, mais surtout un nouveau public pourra venir s’y greffer et ne rien à rattraper côté background.

La porte d’entrée de cet Energon Universe est le premier tome de Void Rivals, habilement nommé Au-delà des apparences. En effet, au début, rien de bien folichon, avec deux ennemis séculaires échoués sur une planète désertique qui doivent collaborer pour s’en sortir (un scénario vu mille fois, ne serait-ce que dans le fantastique film de Wolfgang Petersen en 1985, Enemy).

Mais très vite (en fait dans le cliffhanger de la fin du 1er chapitre, ce premier volume VF en contenant 6) la chose bascule, et l’on se rend compte que les choses sont sans doute bien plus complexes que cela.

Les deux personnages, Darak et Solila, représentant leurs deux nations, sont attachants (surtout Darak et son Handroïd, une main androïde capable d’analyser tout ce qui l’entoure et agir seule) et sont le fer de lance d’une histoire séculaire qu’il va falloir bousculer.

Les dessins sont vraiment beaux, et le design des vaisseaux est même excellent, rappelant parfois les formes de ceux de la série Il était une fois l’Espace (une référence en la matière). De superbes paysages de la planète déserte et des mondes respectifs de nos deux héros s’ajoutent au panorama.

Dans son histoire, qui va bien au-delà de leur simple collaboration, on ressent déjà les enjeux universels de la saga Transformers qui suit.

Le premier volume de Transformers justement, est beaucoup moins contemplatif.
Si l’on extrait l’arrivée initiale des humains dans un repaire de robots, et quelques petites scènes avec le père de Spike, la quasi-totalité des bulles est consacrée à de l’action pure et dure. Avec cette profusion, on pourrait se dire que l’on se lasse vite, mais la diversité est vraiment au rendez-vous.

Le but, vous l’aurez compris, c’est surtout de restituer une forme de comics des années 90, avec de gros traits et une action omniprésente. Mais aussi de nous présenter les personnages humains principaux, ainsi que les robots, un à un.

Le contraste est fort avec Void Rivals, plus fin, mais les deux mondes se télescopent de façon habile au final, et surtout nous promet un bel ensemble, plus original que les licences seules.

Chose que l’on pourra vérifier avec les deux tomes suivants, prévus en France cet automne, et consacrée aux héros de G.I. Joe, Duke et Cobra.

Vous pouvez lire un extrait de Void Rivals ici.

BANDE ANNONCE





Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Justice League vs Godzilla vs Kong : La critique pop-corn
Légendes & Lattes : La critique du livre
Hellboy - Édition Spéciale 30ème Anniversaire : La critique
Le croque-mort, l’elfe & le marshal : La critique du (...)
Super-héros : La critique d’Une Histoire Française
Deadpool & Wolverine : La bande annonce finale et (...)
La Voix du Lac : La critique des deux premiers épisodes
Ranma 1/2 : La bande annonce de la nouvelle série non censurée de (...)
Il était une fois les séries : Ranma 1/2
Alien : La série trouve enfin son titre... intrigant
Dune - Prophecy : La nouvelle bande annonce
Star Trek - Strange New Worlds : Un personnage de TOS à la (...)
The Ark : Critique 2.01 Failed Experiment
Alien - Romulus : Une nouvelle bande annonce, visuellement (...)
R.I.P. : Bob Newhart, le professeur Proton, est décédé