Dune : Les bonus du Blu-Ray

Date : 10 / 07 / 2024 à 11h30
Sources :

Unification


Warner Bros. a invité Unification afin de voir sur grand écran les magnifiques bonus de la version steelbook de la sortie de Dune : Deuxième Partie.

Cette projection était accompagnée d’une très belle exposition composée de captures d’écran et d’extraits des phrases prononcées au cours des suppléments par divers intervenants. Ainsi, après avoir découvert les bonus, on pouvait se replonger avec plaisir au cœur de l’œuvre et retrouver des passages marquants qui étaient bien mis à l’honneur par cette petite exposition.

Il était aussi possible de voir le splendide coffret collector du film qui est d’une qualité incroyable et propose un objet de toute beauté que les amateurs de la saga devraient apprécier au mieux.

Les suppléments, d’une durée d’environ une heure, mettent à l’honneur toute la partie technique qui a permis d’obtenir un film aussi impressionnant. On passe ainsi en revue aussi bien le son que la musique, les décors que le choix des environnements naturels, le travail sur les aéronefs, celui sur le ver, la création des costumes, la genèse du grand méchant et la manière dont le langage des Fremen d’Arrakis a été créé.

Chaque bonus dure entre environ 5 et 15 minutes et donne encore plus envie d’en savoir davantage, tant ce qui est montré est particulièrement saisissant et captivant.

De nombreux intervenants expliquent la manière dont ils font leur travail, comment ils ont eu diverses idées et ont réussi à les concrétiser afin d’apporter un grand réalisme et une crédibilité accrue à ce que l’on voit dans le film.

De multiples anecdotes peuvent être découvertes au fil des suppléments. Ainsi, les décors ont pu être encore plus étendus grâce à la base d’origine que l’on a pu découvrir dans le premier volet. Il en est d’ailleurs de même dans tous les corps de métier. Ce qui fait que les différents artisans et artistes qui ont œuvrés précédemment se sont encore fait plus plaisir en proposant de nouvelles créations permettant de rendre crédibles les nouveaux protagonistes, et les mondes supplémentaires, que l’on peut découvrir dans la suite de la saga.

Une garde-robe flambant neuve (7:44) : La partie concernant les costumes, permet de voir le travail absolument magnifique qui a été fait dessus. Ces derniers sont non seulement innombrables, mais apportent une personnalité immense aux différents peuples que l’on rencontre, tout en habillant le très grand nombre de figurants que l’on peut découvrir. Il est merveilleux de voir de près ces tenues portées et certains comédiens prennent la parole afin d’expliquer ce qu’ils ont ressenti en s’habillant et la manière dont cela a influé sur l’appréhension de leur personnage.

À la découverte des mondes de Dune (6:22) : Les décors naturels, ont bénéficié d’une recherche intense. Ce qui permet d’obtenir des paysages à couper le souffle qui ont été filmés dans de nombreux pays. Ils rendent véritables les mondes diversifiés que l’on peut découvrir dans le film.

Création du monde Fremen (14:08) : En ce qui concerne les décors, ceux-ci sont parfois imposants. On découvre de près la manière dont certains ont été réalisés et les inspirations qui a permis d’obtenir des lieux parfois aussi spectaculaires. Il est passionnant de se plonger au cœur de ces environnements variés que l’on a vraiment envie de parcourir soi-même.

Plus profond dans le Désert : Les sons (12:32) : Le travail sur le son a une grande importance dans le film. Celui-ci a bénéficié d’un très grand soin pour rendre les différents environnements crédibles et permettre aux spectateurs d’être encore plus immergé en leur cœur. Il est passionnant de découvrir comment certains sons ont été élaborés et se sont étroitement entremêlés aux images qui sont montrées.

De plus, il est vraiment amusant de découvrir que le compositeur Hans Zimmer a continué d’envoyer de nouvelles musiques au réalisateur Denis Villeneuve, des mois après que le film soit sorti en salle. Son travail avec des artistes passionnés a permis d’obtenir des sons inédits à l’aide d’instruments tout à fait originaux inventés par ces créateurs acoustiques. On obtient ainsi une musique spectaculaire qui a bénéficié d’une grande précision portée aux différentes tonalités entendues.

Formation Chakobsa (4:52) : Les habitants de la planète Arrakis ont un dialecte bien particulier. C’est un linguiste qui a aidé à la mettre en place à partir des indications des œuvres de Frank Herbert. Celui-ci a ensuite coaché les différents comédiens afin que ces derniers s’approprient ces mots parfois étranges, semblants issus, entre autres, de langues d’origine arabe et slave. On découvre ainsi comment les comédiens ont répété et se sont approprié cette langue étrangère.

Le buzz autour du nouvel « Orni » (3:44) : Dans le premier film, l’ornithoptère avait été particulièrement réussi. Cette fois-ci, le choix s’est porté sur un nouvel appareil ressemblant à un bourdon géant qui est encore plus imposant. Le bonus permet de découvrir comment celui-ci a été conçu et réalisé et la manière dont ses créateurs ont réussi à le rendre aussi spectaculaire dans le film.

Devenir Feyd (7:35) : L’antagoniste principal de Dune : Deuxième Partie a une apparence bien particulière. Le supplément qui lui est consacré permet de voir comment le personnage a soigneusement été élaboré et la façon dont les costumes qu’il porte lui offre une apparence aussi inquiétante et singulière. Austin Butler, qui l’incarne, revient amplement sur son personnage et s’exprime sur comment il a réussi à se glisser dans la peau de cet individu psychopathe qui possède un certain code d’honneur. On peut aussi découvrir l’entraînement intensif qu’a suivi le comédien afin d’être crédible lors de ses nombreuses scènes d’action.

(Chevauchement de vers (9:19) : Le passage concernant la chevauchée des vers et l’un des grands moments du long métrage. Celle-ci devait être particulièrement réaliste et marquer durablement l’esprit, même si elle ne durait que quelques minutes. C’est la réalisatrice de la seconde équipe qui a œuvré pendant des mois sur ce passage clé que l’on découvre sous toutes ses coutures. Le bonus est particulièrement intéressant à regarder, d’autant qu’il dévoile l’envers du décor de la création d’une scène emblématique que vous ne verrez plus de la même manière. Bien que ce supplément renforce encore plus la puissance que la séquence dégage, grâce à la qualité et aux efforts fournis donnant une telle impression de réalisme.

Les suppléments sont vraiment d’une très grande qualité, tant technique que dans l’intérêt qu’ils possèdent. Que l’on veuille découvrir ce qui se cache derrière cette super production ou que l’on soit un grand amateur des métiers techniques permettant aux films de voir le jour, il ne faut vraiment pas hésiter à se plonger avec délectation dans des bonus qui sont un des très grand point fort de cette magnifique édition de Dune : Deuxième Partie en steelbook.


GALERIE PHOTOS

Dune : Les bonus



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Dune : Les bonus du Blu-Ray
La Zone d’intérêt [DVD / Blu-Ray / combo UHD+Blu-Ray] : La (...)
Inspecteur Sun et la malédiction de la veuve noire [DVD] : La (...)
Il était une fois... ces drôles d’objets [DVD] : La (...)
Le Chat et le canari [Combo Blu Ray + DVD + livret] : La (...)
The Ark : Critique 2.01 Failed Experiment
Alien - Romulus : Une nouvelle bande annonce, visuellement (...)
R.I.P. : Bob Newhart, le professeur Proton, est décédé
Brèves : Les informations du 19 juillet
Justice League vs Godzilla vs Kong : La critique pop-corn
Max - Bandes annonces : 19 juillet 2024
The Deliverance : L’histoire vraie dont s’inspire le (...)
Star Trek : Informations et interrogations pour le film (...)
Avengers : Les frères Russo pour le 5ème volet et Secret Wars (...)
The Bear - sur place ou à emporter : Critique des 2 premiers (...)