My Lady Jane : Critique de la série Prime Video

Date : 26 / 06 / 2024 à 15h00
Sources :

Unification


MY LADY JANE

- Date de diffusion : 27/06/2024
- Plateforme de diffusion : Prime Video
- Épisodes : 1.01 à 1.08
- Réalisateur : Jamie Babbit, Stefan Schwartz
- Scénaristes : Gemma Burgess, Alyssa Lerner, Shepard Boucher, Meredith Glynn, Cathy Lew
- Interprètes : Emily Bader, Anna Chancellor, Jordan Peters, Kate O’Flynn, Dominic Cooper, Rob Brydon, Edward Bluemel, Abbie Hern, Jim Broadbent, Henry Ashton, Isabelle Brownson, Robyn Betteridge, Georgia Finnimore

LA CRITIQUE

Et si l’histoire d’Angleterre s’était déroulée d’une manière différente ? C’est avec ce postulat concernant l’éphémère reine Jane Grey qui n’a régné que 12 jours que la série My Lady Jane, en 8 épisodes d’une cinquantaine de minutes, a vu le jour avec une vision bien différente de ces événements.

Le scénario présente en effet une jeune femme cultivé et volontaire qui va se retrouver au cœur d’une intrigue dans laquelle sa vie est effectivement en danger. L’écriture met en avant une femme n’ayant pas froid aux yeux aux répliques caustiques. L’humour anglais est donc bien présent et les situations proposées sont souvent truculentes.

On trouve Jamie Babbit et Stefan Schwartz à la réalisation. Et ils se font vraiment plaisir avec ce personnage haut en couleur qui croise divers protagonistes qui le sont tout autant. D’autant qu’une pointe de fantastique s’immisce dans l’histoire contée.

Les effets spéciaux sont très bien réalisés, ce qui permet d’apprécier au mieux les nombreux changeformes animaux qui vivent au milieu des humains et sont impitoyablement traqués et éliminés par ces derniers. Il est d’ailleurs amusant d’essayer de deviner, au fil du récit qui en est un, les révélations en ce domaine se succédant au fil des épisodes.

Emily Bader est excellente en personnage-titre. Elle est très crédible et on prend beaucoup de plaisir à suivre ses réparties qui fusent et à découvrir comment elle réussit, régulièrement, à se tirer de situations bien compliquées. Les femmes sont d’ailleurs particulièrement bien mises à l’honneur au sein de la série et sont toutes très bien jouées. Il y a notamment Kate O’Flynn qui est impeccable en sœur du roi voulant prendre sa place. Et Anna Chancellor est extraordinaire en mère du personnage principal qui est particulièrement terrifiante dans son genre.

Edward Bluemel est superbe en jeune noble se rapprochant de l’héroïne. Jordan Peters est très bon en roi devant se méfier de beaucoup de personnes. Dominic Cooper et Rob Brydon sont formidables en conseillers du roi. Henry Ashton est intéressant en jeune noble ayant son importance.

La reconstitution historique est très soignée et on prend beaucoup de plaisir à s’immerger dans cette époque troublée du 16ème siècle dans laquelle le trône a connu 3 prétendants en 15 jours. Bien que la série montre un l’univers parallèle où être roi, ou reine, d’Angleterre n’est pas plus une sinécure que dans la réalité de ce siècle.

My Lady Jane est une très bonne série anglaise bénéficiant d’un humour grinçant et de situations truculentes. Inspirée d’un best-seller, cette revisitation fantastique d’une période troublée de l’Angleterre fonctionne parfaitement. D’autant que la réalisation est très efficace, la reconstitution soignée, les effets spéciaux très bien faits et surtout l’interprétation est impeccable. Il ne faut donc pas hésiter à se projeter au cœur de cette série originale qui est vraiment divertissante à regarder.

Amusant et plein d’énergie.

SYNOPSIS

Dans cette version alternative de l’histoire de la royauté anglaise durant laquelle, Edward, fils d’Henry VIII ne meurt pas de la tuberculose et Lady Jane Grey et son mari Guildford, ne sont pas décapités, la brillante Lady Jane se retrouve couronnée reine du jour au lendemain et devient donc la cible de malfaiteurs qui veulent son trône… et sa tête.

Inspirée par le best-seller éponyme, "My Lady Jane" est un conte épique d’amour véritable et de grande aventure, où la demoiselle en détresse se sauve, sauve son véritable amour, ainsi que son royaume.

BANDE ANNONCE



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés



 Charte des commentaires 


The Boys : Critique 4.07 La Taupe
The Boys : Critique 4.06 Sale affaire
The Boys : Critique 4.05 Fais Attention Au Croquemitaine, Mon (...)
My Lady Jane : Critique de la série Prime Video
The Boys : Critique 4.04 La sagesse des âges
The Ark : Critique 2.01 Failed Experiment
Alien - Romulus : Une nouvelle bande annonce, visuellement (...)
R.I.P. : Bob Newhart, le professeur Proton, est décédé
Brèves : Les informations du 19 juillet
Justice League vs Godzilla vs Kong : La critique pop-corn
Max - Bandes annonces : 19 juillet 2024
The Deliverance : L’histoire vraie dont s’inspire le (...)
Star Trek : Informations et interrogations pour le film (...)
Avengers : Les frères Russo pour le 5ème volet et Secret Wars (...)
The Bear - sur place ou à emporter : Critique des 2 premiers (...)