Terminator - Dark Fate : Linda Hamilton s’exprime sur son retour dans la franchise

Date : 17 / 07 / 2019 à 14h30
Sources :

EW via CBM


1984, Linda Hamilton, alors quasi-inconnue, crevait l’écran en tant que la fragile Sarah Connor dans Terminator, film depuis devenu culte de James Cameron, aidée par Michael Biehn (Kyle Reese) contre Arnold Schwarzenegger (T-800, modèle 1-01). Six ans plus tard, en 1991, l’actrice reprenait son rôle de Sarah Connor dans Terminator 2 - Le Jugement Dernier (le film se situe en 1995), mais peignait alors une femme totalement changée, devenue forte et déterminée. Elle était cette fois-ci aidée de Schwarzenegger (un T-800 reprogrammé) pour protéger le jeune John Connor (Edward Furlong), alors âgé de 10 ans, pour faire face à Robert Patrick (T-1000). Puis, plus rien, et cela malgré un bref caméo vocal dans Terminator Renaissance en 2009. L’actrice n’est alors pas réapparue dans la franchise. Le film Terminator 3 - Le soulèvement des machines la prétendait même morte. Son personnage par contre est réapparu, sous les traits d’Emilia Clarke en 2015 dans Terminator Genisys.

Oubliez Terminator 3, oubliez Terminator Genisys. Terminator - Dark Fate est une suite directe de Terminator 2. C’est dans un long entretient avec Entertainment Weekly que l’actrice s’est exprimée sur son retour dans la franchise. En voici quelques extraits. Tout ce qu’on peut dire, c’est qu’elle a vraiment hésité à revenir. Elle a raconté :

"C’est un vrai cadeau le fait que tant de temps se soit écoulé, cela me donne tellement plus à explorer avec le personnage. Sarah Connor est la même, mais je voulais voir comment la différence des événements l’avait changée et l’avait poussée vers l’avant. Il y avait de quoi faire. Je ne voulais pas simplement recycler la même idée. C’est une femme qui a une mission différente, une histoire différente, alors je voulais voir ce qu’on pouvait faire avec ça. Il [Cameron] m’a appelé trois fois avant même que je le rappelle. La troisième fois, il m’a dit ’C’est pour le boulot’, et moi j’ai répondu ’Oh, quoi de neuf ?’ [...] il m’a alors fallu des semaines pour me décider [...]."

À la question de savoir ce que cela lui faisait de se remettre dans la peau du personnage, elle a répondu : "Je vais vous le dire, ce n’est pas comme faire du vélo. Bien sûr, on pourrait penser que si vous faites le même travail, vous obtenez les mêmes résultats, alors je suis retourné directement à l’entraînement et ’Oh mon Dieu, j’ai eu besoin d’hormones pour mes muscles !’ J’ai donc commençé par les produits de base pour redevenir le personnage de Sarah Connor. Mais, en réalité, il s’agissait surtout de reconstruire son histoire et de découvrir où elle est allée et qui elle est aujourd’hui. Vous avez ce personnage, influencée par tant de choses au cours des 30 dernières années, que c’était comme si vous recommenciez tout à zéro, et pourtant, il y a un écho de la jeune Sarah Connor dans tout ce que j’ai dû créer. Mais non, j’ai travaillé dur. J’ai passé plus d’un an à m’entraîner très dur, à travailler sa démarche et à explorer ses douleurs profondes et tant d’éléments, et plus encore. Au moment où nous avons commencé, je me sentais prête, mais plus d’un an plus tôt, j’étais plutôt submergée par l’obligation, le devoir et l’amour pour le personnage, essayant simplement de faire en sorte que nous honorions le passé et créions quelque chose de nouveau pour l’avenir."

Elle nous fait ensuite entrevoir le résultat de son travail et de ce à quoi nous devions nous attendre : "C’est une femme sans pays. Sa mission d’origine a changé en raison des circonstances et elle n’a plus vraiment d’équipe, elle a juste soif de vengeance, ce qui la rend très seule. C’est toujours un joker, et un joker qui n’a pas de véritable mission est beaucoup plus imprévisible. C’est très difficile pour elle de trouver son humanité. Une fois de plus, nous faisons un voyage à ce niveau, pour les choses profondes qui ont besoin d’être redécouvertes pour sa survie."

Terminator - Dark Fate est réalisé par Tim Miller sur un scénario co-écrit avec David S. Goyer, Justin Rhodes et Billy Ray. Arnold Schwarzenegger et Linda Hamilton seront de retour, et le film comptera également à sa distribution Mackenzie Davis, Tom Hopper, Natalia Reyes et Gabriel Luna. Il sera dans les salles françaises le 23 octobre 2019 (le 1er novembre aux USA).


Terminator Genisys est Copyright © Paramount Pictures et Skydance Productions Tous droits réservés. Terminator Genisys , ses personnages et photos de production sont la propriété de Paramount Pictures et Skydance Productions.
Terminator, Terminator 2 Le jugement dernier, Terminator 3 Le soulèvement des machines et Terminator Renaissance sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés.Les personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits.



 Charte des commentaires 


Terminator : Les regrets de James Cameron
Terminator : James Cameron nous avait prévenu en 1984 (...)
Terminator : Un nouveau film dans le carton déchiré de James (...)
Terminator : Et si James Cameron rebootait sa franchise (...)
Terminator - Dark Fate : Tim Miller serait-il une forte tête (...)
Brèves : Les informations du 23 juillet
Advanced Choose Cthulhu : La critique de Survivre à R’lyeh
Cinéma - Bandes annonces : 23 juillet 2024
Rebel Moon - Director’s cut : La bande annonce (...)
Those About To Die : Critique des premiers épisodes
Dracula - A Love Tale : Luc Besson vous fait visiter le plateau (...)
Doctor Who : La Régénération Disney+ risque de ne pas (...)
Creature Commandos : La série animée sera le lancement du DCU de (...)
Arcane : Un premier extrait de la dernière saison
Mon parfait inconnu : La critique