Mythender : La critique du JdR des tueurs de dieux

Date : 25 / 06 / 2024 à 08h00
Sources :

Unification


MYTHENDER

- Type : Livre de Base de JdR
- Format : Livre de 276 pages couleur
- Couverture : Cartonnée
- Auteur : Ryan Macklin
- Éditeur : Les XII Singes
- Illustrations : Warm tail, Maxime Plasse
- Édition Française : Oui
- P.P.C. : 39 euros

DESCRIPTION

"Imaginé et écrit par Ryan Macklin, co-créateur de Fate, Mythender est un jeu de rôle à la proposition inédite et radicale : incarner un tueur de dieux, un humain capable de dépasser sa condition, de s’abreuver de pouvoir mythique et d’affronter les dieux et leurs serviteurs.

Mais se gorger d’une telle puissance a un prix, devenir soi-même un dieu et perpétuer le joug divin sur l’humanité...

Salué par un Indie RPG Award à sa sortie, Mythender vous invite à des aventures hautes en couleur soutenues par une mécanique précise qui colle parfaitement à son thème et une ambiance tendue entre humanité et divinité.

Ce livre contient tout ce dont vous avez besoin pour vous commencer à jouer à Mythender : la création de personnages, les règles du jeu, un tutoriel très détaillé, les conseils de l’auteur, un cadre de jeu et un panthéon de créatures mythologiques et de dieux à affronter, des exemples d’autres cadres et panthéons. "

PRÉSENTATION

L’ouvrage est présenté en 6 grandes parties :

- Qu’est-ce que Mythender (32 pages) : pose les principes de base s’adressant (aussi) aux parfaits débutants.
- Créer un tueur de dieux (44 pages), propose de créer les personnages, en choisissant, à chaque fois et parmi 6 propositions, le Coeur, le Passé et le Destin du personnage à créer.
- Jouer une aventure (126 pages), présente les règles, les dons, les combats, la corruption, et la structure ou le rythme d’une aventure type.
- Le Midgard mythique (30 pages), décrit l’univers de jeu par défaut.
- Être un maître des Mythes (18 pages), fournit les précieux conseils au MJ.
- Règles avancées (17 pages), permet d’aller plus loin dans la simulation d’armes supérieures ou de possibilités poussées de chasseurs.


LE TEMPS DES HOMMES

- Type : Campagne de JdR
- Format : Livre de 276 pages couleur
- Couverture : Cartonnée
- Auteur : Franck Plasse, Jérôme Barthas
- Éditeur : Les XII Singes
- Illustrations : Warm tail, Maxime Plasse
- Édition Française : Oui
- P.P.C. : 39 euros

DESCRIPTION

"Le Temps des Hommes est une grande campagne de création française pour Mythender. Ecrit par une équipe d’auteurs chevronnée, le livre propose quinze scénarios formant une saga qui court sur trois périodes, l’âge sombre suivant la chute des dieux, le monde contemporain façon American Gods et notre lointain avenir.

Les tueurs de dieux ont gagné, ils ont éliminé tous les mythes de la Terre, le temps des Hommes est venu... Çà et là, isolés, retirés du monde, ils s’éteignent. Soudain, un humain touche un tueur de dieux, le sortant de sa torpeur fatale. Épuisé, avant de périr, l’intrus n’a que le temps de dire qu’il existe encore des dieux, dans la Sylve noire, un massif forestier aux confins des anciennes terres des Celtes et des Germains...

Le voile d’un mystère liant les tueurs de dieux se lève. Ils continuent leurs aventures à l’époque contemporaine, des champs de bataille au Proche-Orient aux buildings de Hong Kong en passant par les Zones d’Autonomie temporaires de New York, le métayers et même une base lunaire. Avec en jeu, l’existence du monde.

Bien plus tard, dans le finir. Les corps des tueurs de dieux sont conservés dans un état de veille, dans des pyramides technologiques, comme un trésor. Ils sont réveillés : une menace pèse sur l’humanité. Les tueurs de dieux devront se méfier des évidences et découvrir que si le danger vient de loin, mais pas des tréfonds de l’espace, mais du passé, de leur passé... "


MEMENTO MORI

- Type : Supplément de Contexte
- Format : Livret de 48 pages couleur
- Couverture : Souple
- Auteur : Ryan Macklin
- Éditeur : Les XII Singes
- Illustrations : Warm tail, Maxime Plasse
- Édition Française : Oui
- P.P.C. : 35 euros

DESCRIPTION

"Memento Mori regroupe trois nouvelles propositions pour Mythender, illustrant les possibilités du jeu :

- Cthulhuender développe un cadre de jeu, les Caraïbes à l’âge d’or de la piraterie avec comme "dieux" le Mythe de Cthulhu. Parcourez l’île de la Tortue, les Bermudes, Port-Royal ou La Barbade. Affrontez Barbe noire, le grand bokor de Dagon ngnah Wédo, Hastur’ng Azagon, le roi des guérisseurs ou même Baron Cthulhu, le loa qui dort.
- Santaender présente le pôle mythique du père Noël et met en scène une aventure emblématique jouée à la table de Ryan Macklin, l’auteur de Mythender. Tout est livré clé en main, des motivations des tueurs de Père Noël aux lieux du pôle mythique en passant par les caractéristiques des différents adversaires.
- Déitender vous donne les éléments pour créer des personnages et des adversaires dans votre monde préféré de fantasy : de nouveau coeurs comme Archimage ou Champion, des destins supplémentaires comme Oublié ou Esclave, des ennemis comme le Seigneur des Ténèbres ou la déesse de la Lumière."


CARTES DONS

- Type : Accessoires
- Format : 55 cartes 58x88mm
- Auteur : Ryan Macklin
- Éditeur : Les XII Singes
- Illustrations : Warm tail, Maxime Plasse
- Édition Française : Oui
- P.P.C. : 15 euros

DESCRIPTION

"Le paquet de Cartes de Dons est un accessoire dédié aux joueurs de Mythender. Il comprend les dons et améliorations, une nouvelle règle optionnelle pour n’utiliser qu’un seul paquet de cartes pour toute la table, ainsi que six cartes illustrées pour inspirer la création de personnages."

LA CRITIQUE

Tueur de dieux, voici un rôle bien particulier, et jouissif.
Le jeu est à rapprocher de Vampire : La Mascarade par bien des aspects.
Le système de jeu nous fait ressentir la puissance de la bête qui brûle au fond des personnages, en lançant une brouette de dés (encore plus que dans les jeux du Monde des Ténèbres, qui avait d’ailleurs engendré en son temps, et en cousinade, un simulateur de condition de dieux avec Scion).

Les possibilités sont encore plus grandes bien entendu, mais on ressent cette dualité monstrueuse qui nous fait nous poser la question sur notre propre condition.
À force de persévérance à vouloir tuer des dieux, à vouloir emmagasiner du pouvoir pour y arriver, ne nous transformons pas en ce que nous chassons ?

La force du jeu est de proposer de multiples mondes où cela est possible. Et c’est dans l’un d’eux (Santaender pour être plus précis, disponible dans le supplément Memento Mori) que Wil Wheaton avait rendu célèbre le jeu, en décrivant en ligne son expérience qui l’amena à tuer le Père Noël et de s’apercevoir de l’énormité de la chose, jusqu’à se sentir sale.

Bien entendu on peut aussi tout à fait aborder les parties du côté totalement fun, sans se poser de question et c’est d’ailleurs ce que proposent les règles en dépeignant deux voies : La version Métal, à l’action débridée, et la version Drame, beaucoup plus profonde, avec la possibilité de mixer les deux avec des combats fun, entourés de tiraillements et d’interrogations.

Si la comparaison avec Vampire est pertinente de prime abord, elle a toute fois ses limites. En effet, tout au contraire de se lancer dans une dissimulation (la fameuse mascarade) le tueur de dieux agit devant l’humanité et en tire même un grand profit. Ce qui en fait un personnage épique par excellence.

Et c’est justement là que nous emmène la campagne Le Temps des Hommes qui exploite à fond le concept, dans une aventure cosmique et immortelle, à travers le temps et l’espace pour une fois non-artificielle. En effet, le concept même de dieu engendre cette profondeur de vie, partout et à tout moment, dans un voyage complètement fou.

Épique, Mythender l’est, à son sens premier et total, ce qui permettra de vivre un rôle bien au-delà de ce que vous vivez habituellement.


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Star Wars Unlimited : La critique des Ombres de la Galaxie
Cthulhu no Kami : La critique de la gamme de jeux de (...)
Dungeons & Dragons 5E : La critique de La Gloire des (...)
Cyberpunk RED : La critique de Black Chrome et du Deck de (...)
Mythender : La critique du JdR des tueurs de dieux
Alien : La série trouve enfin son titre... intrigant
Dune - Prophecy : La nouvelle bande annonce
Star Trek - Strange New Worlds : Un personnage de TOS à la (...)
The Ark : Critique 2.01 Failed Experiment
Alien - Romulus : Une nouvelle bande annonce, visuellement (...)
R.I.P. : Bob Newhart, le professeur Proton, est décédé
Brèves : Les informations du 19 juillet
Justice League vs Godzilla vs Kong : La critique pop-corn
Max - Bandes annonces : 19 juillet 2024
The Deliverance : L’histoire vraie dont s’inspire le (...)