Penny Dreadfuls du Londres Victorien : La critique du jeu de narration

Date : 09 / 05 / 2024 à 08h00
Sources :

Unification


PENNY DREADFULS DU LONDRES VICTORIEN

- Type : Enquête
- Auteurs : G. Santopietro, G. Mari
- Éditeur : Don’t Panic Games
- Illustrations : A. Amoruso
- Nombre de joueurs : 1 à 5
- Âge des joueurs : 13 ans et plus
- Durée d’une partie : 45 minutes
- Édition Française : Oui
- Extensions disponibles : Non
- Prix constaté : Moins de 55 euros

DESCRIPTION

"Explorez le monde fascinant de l’Angleterre victorienne et guidez des personnages se retrouvant soudain impliqués dans des événements choquants au-delà des conventions naturelles et des frontières de la réalité.

Penny Dreadfuls du Londres Victorien est un formidable jeu d’enquête narratif à apprécier seul ou en bonne compagnie.

Une expérience immersive prenant place dans le Londres de la fin du xixe siècle où vous enquêterez et résoudrez des mystères, ferez des choix et affronterez des épreuves afin de recevoir de généreuses récompenses ou subirez de funestes conséquences.

Contenu de la boîte : 1 plateau de jeu, 3 pions exclusifs, 60 cubes et 15 disques en bois, 30 jetons en carton, 64 marqueurs, 18 tuiles en carton, 1 livret de règles et 4 paquets de 72 cartes."

LE DÉROULEMENT D’UNE PARTIE

Le groupe de joueurs doit reconstituer une histoire, en interagissant avec elle dans le but d’orienter les choix des personnages qui la vivent, en votant et en misant. En fin de partie, on vérifiera qui a le plus contribué au résultat final.

Pour cela, des règles spécifiques seront appliquées au tour de jeu habituel, qui demande aux joueurs de résoudre des cartes une à une, de se partager des objets, et surtout comprendre les indices qui sont disséminés dans l’histoire afin de porter vers la meilleure fin possible.

Les différentes histoires sont classées par ordre de difficulté, mais les indices peuvent être disséminés partout, même dans les composants du jeu eux-mêmes.

Notez que des règles spéciales permettent de jouer à 2 ou même seul.

Vous pouvez télécharger le livret de règles complet, ici.

LA CRITIQUE

Après Lettres de Whitechapel et Le Mystère de Whitehall, on nous propose donc de continuer la trilogie avec de nouvelles histoires étranges dans le Londres Victorien, dans le plus pur style des publications originales des Penny Dreadfuls de cette époque. Pourtant emprunt de fantastique, tous les faits font référence à de véritables moments dans notre réalité.

Ce nouveau jeu est donc semi-coopératif, et nous plonge dans des histoires angoissantes qui possèdent toutes 3 fins différentes : échec, neutre ou succès.

Une histoire tutorielle est proposée, car l’originalité du jeu laissera sans doute perplexes les débutants, à la lecture du livret de règles.
Pourtant, c’est assez simple, au moment des choix il faut choisir quelle option est la meilleure en misant ses ressources (qui servent aussi à surmonter les défis et doivent donc être dépensés avec parcimonie).

On explore donc la ville, découvre des pans de l’histoire et les joueurs ont l’impression de lire un livre dont vous êtes le héros. En effet, plus qu’un jeu stratégique, c’est d’abord une expérience que l’on nous propose ici. Le jeu n’est donc qu’un support, ce qui compte, c’est l’histoire. Si vous êtes conscient de cet état de fait et que vous appréciez plus l’ambiance que la résolution ou la tactique, alors Penny Dreadfuls du Londres Victorien vous plaira.


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Star Wars Unlimited : La critique des Ombres de la Galaxie
Cthulhu no Kami : La critique de la gamme de jeux de (...)
Dungeons & Dragons 5E : La critique de La Gloire des (...)
Cyberpunk RED : La critique de Black Chrome et du Deck de (...)
Mythender : La critique du JdR des tueurs de dieux
House of the Dragon : Critique 2.05 Régent
Deadpool & Wolverine : La bande annonce finale et (...)
La Voix du Lac : La critique des deux premiers épisodes
Ranma 1/2 : La bande annonce de la nouvelle série non censurée de (...)
Il était une fois les séries : Ranma 1/2
Alien : La série trouve enfin son titre... intrigant
Dune - Prophecy : La nouvelle bande annonce
Star Trek - Strange New Worlds : Un personnage de TOS à la (...)
The Ark : Critique 2.01 Failed Experiment
Alien - Romulus : Une nouvelle bande annonce, visuellement (...)