Il était une fois les séries : La saison 7 de 24 Heures chrono

Date : 07 / 06 / 2024 à 08h00
Sources :

Unification


24 HEURES CHRONO - SAISON 7

- Type : action, espionnage
- Titre Original : 24
- Diffusion USA : La Fox, 11 janvier 2009
- 1ère Diffusion France : Canal+
- Épisodes : 24 x 42 minutes
- Créée par : Joel Surnow, Robert Cochran
- Production : Joel Surnow, Robert Cochran, Brian Grazer, Juan Carlos Coto, Manny Coto, Brannon Braga, Alex Gansa, Brad Turner, David Fury, Jon Cassar, Evan Katz, Howard Gordon, Stephen Kronish, Kiefer Sutherland
- Musique : Sean Callery
- Interprètes : Kiefer Sutherland, Carlos Bernard, Annie Wersching, Cherry Jones, Janeane Garofalo, Jeffrey Nordling, Bob Gunton, James Morrison, Colm Feore, Sprague Grayden, Hakeem Kae-Kazim, Peter Wingfield, Elisha Cuthbert, Mary Lynn Rajskub, Carlo Rota, Glenn Morshower, John Billingsley, Kurtwood Smith, Nick Chinlund, Tommy Flanagan, Tony Todd, Rory Cochrane, Will Patton, Jon Voight

Avant de parler du Jour 7 de 24 Heures chrono, il faut d’abord mettre tout ça en perspective. Directement impactée par la grève des scénaristes de 2007 / 2008, qui aura alors duré quelques 90 jours, la Fox n’a pas été en mesure de sortir la saison 7 de la série en 2008. Du coup, les septièmes aventures de Jack Bauer (Kiefer Sutherland) contre les méchants terroristes ne sortiront qu’en janvier 2009. Mais les créateurs et producteurs délégués de la série ont alors eu cette idée folle d’utiliser les scénarios qui avaient déjà été écrits et de les condenser dans un téléfilm de 90 minutes pour faire patienter les fans. Sorti en novembre 2008, 24 Heures chrono - Redemption suit évidemment notre ex agent fédéral en fuite et qui cherche à se faire oublier dans le pays fictif du Sangala dirigé par le dictateur Général Zuma (Tony Todd). Ce téléfilm fera alors le lien entre le Jour 6 et le Jour 7 de la série...

Après sa folle rédemption dans le téléfilm, le Jour 7 débute à 8h00, quatre ans après les évènements du Jour 6. Pour la première fois de son histoire, la série ne se déroulera pas à Los Angeles, mais à Washington D.C., et verra Bauer d’abord en mauvaise posture face à une commission d’enquête sénatoriale pour juger de ses responsabilités dans les actes de tortures commis par la C.A.T. il y a tant d’années. Les évènements verront ensuite Jack rejoindre le FBI pour déjouer un complot. Et cette fois, les scénaristes feront très fort ! Les fauteurs de troubles tentent d’abord de s’emparer d’un système informatique avec la possibilité de désactiver l’ensemble des services électroniques du pays, tenant la Présidente Allison Taylor (Cherry Jones) dans un obscur chantage, mais pas que...

Comme de tradition, la saison 7 de la série tiendra son public en haleine à travers trois grands actes narratifs. Jack - cette fois aidé par l’agent Walker du FBI (feu Annie Wersching) - doit retrouver le système électronique cité plus haut, empêcher un attentat sans précédent dans la capitale de la Première Démocratie du monde, et démanteler une conspiration impliquant - encore une fois - un membre du gouvernement US et un puissant consortium d’entreprises d’armées privées bien décidé à lancer sur la côte Est un agent pathogène mortel. Il est néanmoins à noter que les deux premiers actes de la saison sont intimement liés à ce que Jack a vécu dans le pays fictif du Sangala. Il ne sera néanmoins pas nécessaire de regarder 24 Heures chrono - Redemption avant de regarder le Jour 7.

Et encore une fois, les trois actes principaux sont émaillés d’intrigues secondaires liées au fil rouge de la saison : le pseudo suicide du fils présidentiel, les premiers pas de Walker dans la - véritable - lutte anti terroriste, et la Présidente elle-même ayant quelques difficultés d’administration et personnel.

CAT ou FBI, même combat, rien ne change. Les protocoles en matière de sécurité des agences américaines font état de la même paranoïa : codes d’accès, niveaux d’habilitation, pare-feu et autres systèmes anti-intrusions freinent les actions des agents fédéraux, et des agents doubles infiltrés. Le FBI est néanmoins utilisé par les producteurs délégués et scénaristes pour redorer le blason des forces de sécurité américaines, après que ces dernières aient été traînées dans la boue de la torture par l’ex-CAT. Irréprochable, respectueuse des règlements, le Bureau est décrit comme étant la plus transparente possible.

La saison 7 reposera néanmoins sur une succession de retournements scénaristiques quelques peu exagérés et verra un personnage principal faire son grand retour dans la série. D’abord perçu comme un ennemi en quête de vengeance, il sera finalement un allié sur qui Jack pourra - à nouveau - compter, un plan secret ayant été mis en place avec d’anciennes forces de la CAT agissant dans l’ombre. Le trio formé - Jack, Walker et notre allié secret - se mettra alors à la recherche des vrais méchants, jusqu’à ce qu’une nouvelle entourloupe scénaristique mette Jack sur la piste d’un nouveau "grand" méchant. Et ce fameux arc qui avait débuté lors du Jour 4 trouvera un nouveau revirement dans ce Jour 7.

La série a su innover cette année, en faisant entrer pour l’une des premières fois à la télévision une femme dans le bureau oval de la Maison-Blanche. La série confirme ainsi son désir de vouloir mettre des femmes dans des rôles forts. Cherry Jones et Annie Wersching font exactement le boulot qu’il faut pour cela. 24 Heures chrono 7 fera également écho au traitement réservé à la torture dans la série. Sans nier son "affection" pour des méthodes coercitives d’interrogatoires sans concessions, ce petit tournant dans la série est justement incarné par la Présidente Taylor, et un certain sénateur joué par Kurtwood Smith, cette dernière étant très attachée à faire les choses proprement. La saison critiquera également - et ouvertement - la politique de l’administration Bush en matière d’entreprises militaires formant de véritables armées privées dont on ne connaît pas vraiment d’où viennent les membres.

Enfin, après avoir été trop souvent la cible des scénaristes de 24, la communauté musulmane du monde entier a enfin retrouvé ses lettres de noblesse dans les derniers épisodes de la saison. On verra en effet Jack collaborer avec un jeune musulman qui donnera un sérieux coup de main au super agent. Jack fera même appel à un imam lorsqu’il sera convaincu de vivre ses derniers instants dans la vingt-quatrième heure du Jour 7.

La saison 7 de la série a, encore cette fois-ci, recruté du très lourd : Will Patton, Kurtwood Smith et Jon Voight. Les trois acteurs viennent rehausser une distribution déjà bien fournie pour l’occasion. Notons également le passage remarqué de John Billingsley, acteur que les trekkies connaissent pour avoir joué le rôle du Dr Phlox dans Star Trek - Enterprise.

GÉNÉRIQUE ET EXTRAITS

24 Heures chrono I La bande annonce de la Saison 7 pour les fans français


24 Heures chrono I La Bande annonce VO de la Saison 7


24 Heures chrono I Les Premières minutes de la Saison 7


24 Heures chrono I Les conseils de Jack à Renée Walker



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Il était une fois les séries : Kum Kum
Il était une fois les séries : Bécébégé
Il était une fois la Télévision : Les Pubs qui ont marqué la télé (...)
Il était une fois les Acteurs : Les caméos les plus ratés
Il était une fois le Cinéma : La véritable histoire de (...)
Star Trek - Strange New Worlds : Un personnage de TOS à la (...)
The Ark : Critique 2.01 Failed Experiment
Alien - Romulus : Une nouvelle bande annonce, visuellement (...)
R.I.P. : Bob Newhart, le professeur Proton, est décédé
Brèves : Les informations du 19 juillet
Justice League vs Godzilla vs Kong : La critique pop-corn
Max - Bandes annonces : 19 juillet 2024
The Deliverance : L’histoire vraie dont s’inspire le (...)
Star Trek : Informations et interrogations pour le film (...)
Avengers : Les frères Russo pour le 5ème volet et Secret Wars (...)