Lost : Damon Lindelof et Carlton Cuse font face aux accusations

Date : 31 / 05 / 2023 à 14h00
Sources :

TVLine


Le livre Burn It Down - Power, Complicity, and a Call for Change in Hollywood doit bientôt sortir, et il commence déjà à mettre le feu aux poudres. Premières personnalités à avoir été prises pour cible : Damon Lindelof et Carlton Cuse ! Les co-créateurs de Lost font face à de nombreuses allégations d’un lieu de travail "raciste", "sexiste", "hostile" et globalement toxique sur les plateaux de tournage du hit survivaliste surnaturel de ABC.

Dans un extrait d’un chapitre - dédié à Lost - du livre de Maureen Ryan, des acteurs et des scénaristes de la série surnaturelle emblématique relatent des anecdotes selon lesquelles Lindelof et Cuse étaient indifférents, ou pire, aux plaintes relatives à la narration qui mettaient à l’écart les acteurs de couleur.

Harold Perrineau, membre de la distribution originale et interprète de Michael (image finale), déclare qu’au fur et à mesure que la première saison de Lost se déroulait, "il est devenu assez clair que j’étais le Noir. Daniel [Dae Kim, qui jouait Jin, ci-dessous] était l’Asiatique. Et puis il y avait Jack, Kate et Sawyer", interprétés par Matthew Fox, Evangeline Lily et Josh Holloway.

Perrineau raconte qu’au début de la saison 2, lorsqu’on lui a remis un premier scénario de l’épisode dans lequel Walt est kidnappé par les Autres, il a été choqué par le fait que Michael ait si peu mentionné son fils disparu. Il a réagi en disant : "Je ne pense pas que je puisse faire ça. Cela ne fait que renforcer l’idée que personne ne se préoccupe des garçons noirs, ni même les pères noirs."

Perrineau raconte qu’il a fait part de son inquiétude à Lindelof et Cuse lors d’un appel téléphonique, en leur disant : "Si vous comptez m’utiliser, travaillons. Je suis là pour travailler. Je suis bon dans mon travail et je ferai tout ce que vous voulez. Sauf être « le Noir » dans votre série." (Les producteurs délégués ont d’abord rejeté l’appel de Perrineau, bien qu’un éventuel scénario révisé ait ajouté à l’épisode des flashbacks centrés sur Michael).

Des mois plus tard, avant le tournage du final de la saison 2, Perrineau raconte que Cuse l’a informé que Michael ne reviendrait pas pour la saison 3 : "[Cuse] a dit, « Eh bien, vous nous avez dit, si nous n’avons rien de bon pour vous, vous voulez partir. Vous avez dit que vous n’aviez pas assez de travail ici, alors nous vous laissons partir »." Quant à Lindelof dans l’affaire du départ de Perrineau, certaines sources citées dans le livre prêtent au co-créateur des propos pas franchement reluisants : "[Il] m’a traité de raciste, alors je l’ai viré."

Dans le chapitre, il est également allégué que lorsque Adewale Akinnuoye-Agbaje (alias Mr. Eko) a demandé à quitter la série, Cuse aurait imaginé à haute voix une scène de mort grotesque, chargée d’images de lynchage.

Lindelof, dans un entretien avec l’auteure Ryan, a réagi aux diverses allégations - qui comprennent également des accusations de comportement sexiste à l’égard des scénaristes féminines : "Mon niveau d’inexpérience fondamentale en tant que manager et patron, mon rôle en tant que personne censée modeler un climat créatif et de prise de risque tout en assurant la sécurité et le confort à l’intérieur du processus créatif - j’ai échoué dans cette entreprise. Parler de l’effet humain d’être la seule femme ou la seule personne de couleur et de la manière dont on est traité et mis à l’écart - j’en ai fait partie, à mille pour cent."

En ce qui concerne les plaintes spécifiques de Perrineau, Lindelof a déclaré qu’une poussée de croissance de l’enfant acteur qui jouait Walt a dicté la disparition de ce personnage, et a effectivement mis fin à l’histoire de Michael également. Cela dit, Lindelof reconnaît "un degré élevé d’insensibilité à l’égard de tous les problèmes que vous avez mentionnés en ce qui concerne Harold".

Les plaintes concernant le temps d’écran "font partie intégrante d’une série", affirme Lindelof, "mais il est évident que Jack, Kate, Locke et Sawyer, les personnages blancs, ont bénéficié d’une attention disproportionnée. Harold a eu tout à fait raison de le souligner. C’est l’une des choses que j’ai profondément regrettées au cours des deux décennies qui ont suivi".

Cuse, quant à lui, affirme qu’il n’était pas présent et qu’il n’a entendu aucun des commentaires horribles qui lui ont été attribués, mais il a déclaré (via un courriel adressé à Ryan) : "Je regrette profondément que quiconque à Lost ait eu à les entendre. Ils sont extrêmement insensibles, inappropriés et offensants". Il maintient que la race n’a "rien à voir" avec l’absence d’intrigue de Michael, ajoutant : "Je ne crois pas que [Harold] soit personnellement à blâmer pour la façon dont son rôle a changé".

Quant au lynchage qu’il aurait envisagé de faire subir à M. Eko (qui a finalement été battu à mort), Cuse déclare : "Je n’ai jamais, jamais fait cette déclaration... et cet échange n’a jamais eu lieu. Ajouter à ce mensonge et suggérer que quelqu’un a été licencié à la suite d’une déclaration que je n’ai jamais faite est complètement faux."

Déjà en 2008, lors d’un entretien explosif avec TV Guide, Perrineau avait attiré l’attention de ABC : "Si je suis vraiment franc, il y a toutes ces questions sur la façon dont ils réagissent aux Noirs dans la série. Sayid rencontre à nouveau Nadia, Desmond et Penny se remettent en couple, mais un petit garçon noir et son père qui se retrouvent, ce n’est pas intéressant ?"


Lost est Copyright © ABC Studios et Bad Robot Tous droits réservés. Lost, ses personnages et photos de production sont la propriété de ABC Studios et Bad Robot.



 Charte des commentaires 


Lost : L’un des auteurs sait pourquoi la série est toujours (...)
Lost : Damon Lindelof et Carlton Cuse font face aux accusations
Lost : Damon Lindelof explique la fin
Lost : Et pourquoi pas 10 saisons d’abord ?
Lost : Damon Lindelof revient sur l’impact du succès de la (...)
House of the Dragon : Critique 2.05 Régent
Deadpool & Wolverine : La bande annonce finale et (...)
La Voix du Lac : La critique des deux premiers épisodes
Ranma 1/2 : La bande annonce de la nouvelle série non censurée de (...)
Il était une fois les séries : Ranma 1/2
Alien : La série trouve enfin son titre... intrigant
Dune - Prophecy : La nouvelle bande annonce
Star Trek - Strange New Worlds : Un personnage de TOS à la (...)
The Ark : Critique 2.01 Failed Experiment
Alien - Romulus : Une nouvelle bande annonce, visuellement (...)