Paris Fan Festival 2024 : Le bilan

Date : 18 / 05 / 2024 à 08h30
Sources :

Unification


C’est avec cette troisième édition que j’ai découvert le Paris Fan Festival qui est un festival vraiment agréable réussissant à se différencier des autres festivals similaires en offrant de fort beaux espaces consacrés aux jeux vidéo, notamment ceux issus du rétro-gaming.

Tel que son nom le suggère, le Paris Fan Festival offrait du cosplay, de la culture japonaise et un peu de celle coréenne, donnant l’occasion aux fans de s’exprimer aussi bien dans les allées qu’à travers les activités proposées. On croisait ainsi de nombreux cosplayeurs, des concours étant d’ailleurs organisés sur la grande scène.

On pouvait aussi assister aux sessions de questions-réponses avec l’un des quatre invités d’honneur qui se sont succédés pendant les 2 jours sur la grande scène. Les amateurs pouvaient d’ailleurs aller leur faire signer des autographes ou faire des selfies en leur compagnie dans les créneaux qui étaient réservés à cette activité.

Les trois scènes de l’espace permettaient d’assister aussi bien à des concerts, à des tables rondes, que de visualiser du speedrun dans lesquels un joueur chevronné arrivait à la fin du jeu en un temps canon. Il était d’ailleurs possible sur le stand dédié à cette activité de voir au cours de la journée certains joueurs terminer d’autres jeux que ceux qui étaient présentés sur les différentes scènes.

L’univers fantastique, dans lequel la science-fiction et la fantasy avait une place de choix, était aussi très bien représenté. En effet, de nombreux stands mettaient à l’honneur certaines des licences de l’imaginaire les plus célèbres.

On pouvait ainsi découvrir de magnifiques décors plus vrais que nature de Star Wars avec des bénévoles déguisés en différents personnages qui prenaient avec plaisir des pauses pour les amateurs de photos.

Si certains éléments de Harry Potter étaient disséminés de droite et de gauche, un magnifique Arago grandeur nature était visible et faisait aussi bien le bonheur des aficionados, que donnait des frissons d’horreur aux arachnophobes qui passaient devant.

Un superbe espace parfaitement aménagé donnait vraiment l’impression de rentrer dans l’univers de Fallout. Une multitude de détails était présente et la fidélité des reproductions était extrêmement grande.

De très nombreux stands se nichaient au cœur du hall. Cela permettait aux visiteurs de découvrir des œuvres créées par des amateurs plus qu’éclairés ou des artistes, des objets très diversifiés et des associations d’individus très engagés dans leurs passions.

D’ailleurs, la totalité des auteurs se trouvant sur les stands avaient aussi des moments de dédicaces, permettant au public, soit de les découvrir, soit de se faire plaisir en rencontrant les artistes qu’ils suivent.

Quant aux amateurs de jeux vidéo, ils ne pouvaient être qu’aux anges. Un très bel espace constitué de grands canapés offrait des spots confortables permettant de jouer à un jeu rétro à une ou deux personnes. À côté, on pouvait s’essayer sur de nombreuses bornes d’arcade, ou aller découvrir des jeux vidéo bien plus récents.

D’ailleurs, il était possible d’affronter d’autres joueurs et de gagner des cadeaux dans certaines zones ou des animateurs ne semblaient jamais fatigués et mettaient une superbe ambiance.

On pouvait aussi trouver des food trucks dans la zone extérieure venant compléter l’offre des magasins intérieurs proposant différentes spécialités à manger et à boire. Ce qui permettait de diversifier ce qui était proposé et, potentiellement, de manger dehors lorsqu’il faisait beau. Ce qui était vraiment appréciable. On trouvait aussi d’autres stands à l’extérieur, ainsi que certaines activités que l’on pouvait faire en extérieur.

IDF Mobilités était associé au festival. Il était ainsi possible de conduire un tramway, soit à Paris, soit en Espagne ou aux États-Unis où la RATP s’occupe aussi des transports locaux. Cette reconstitution simplifiée d’un tableau de bord de tram était vraiment plaisante à essayer.

De plus, dès que la journée arrivait à son terme, une procession extrêmement impressionnante de différents orques et soldats de l’Empire avait lieu dans tout le festival pour rameuter les gens et les pousser vers la sortie. Vous pouvez d’ailleurs découvrir ce défilé dans la petite vidéo ci-dessous.

C’est donc une très belle découverte que ce festival qui offre la joie de se trouver transporté dans d’autres mondes, de croiser des talents du petit et du grand écran, ou provenant du milieu de la bande dessinée et de passer une partie de son temps libre à voir ou à jouer à différents jeux vidéo.

Vivement donc l’année prochaine pour le retrouver et se plonger avec délice dans une nouvelle édition en compagnie d’un public respectueux attiré par les mondes de l’imaginaire.

VIDÉOS

Clôture de la journée :


Bande annonce :


GALERIE PHOTOS

Paris Fan Festival 2024



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Annecy Festival 2024 : Zack Snyder dévoile sa série Twilight of (...)
Annecy Festival 2024 : Le Robot Sauvage, preview et nouveau (...)
Annecy Festival 2024 : Un Cristal d’honneur pour Terry (...)
Japan Expo 2024 : La conférence de presse
Annecy Festival 2024 : Une belle édition en perspective
Watchmen : Une bande annonce du dessin animé et des interrogations
The Walking Dead - Daryl Dixon : Norman Reedus assure que le (...)
Silo / Severance : Les premières images des prochaines saisons (...)
Star Wars - The Acolyte : Critique 1.03
Présumé Innocent : La critique Express
The Night Agent : Un univers en préparation chez Netflix (...)
Le Vampire noir : La critique
Deadpool & Wolverine : Festival de nouvelles affiches pour le (...)
Brèves : Les informations du 15 juin
Annecy Festival 2024 : Zack Snyder dévoile sa série Twilight of (...)