Phenomena : La critique du Tome 1

Date : 30 / 03 / 2024 à 08h00
Sources :

Unification


PHENOMENA TOME 1

- Date de sortie : 29/03/2024
- Éditeur : Urban Comics
- Auteur : Brian Michael Bendis
- Dessin : André Lima Araújo
- ISBN : 9782365777988
- Format : 170 x 260mm
- Nombre de Pages : 152
- Prix : 15 euros

DESCRIPTION

"Boldon, jeune garçon en soif d’aventure, débarque dans la grande ville, le rêve !

Toutes ces nouvelles odeurs, ces nouvelles saveurs, tant de créatures à rencontrer !

La découverte de son nouvel environnement est rapidement interrompue lorsqu’il croise le chemin de Spike, fier combattant du peuple Cyper, et de Matilde, jeune voleuse dont les pas la mèneront à la mystérieuse Cité des Yeux d’Or.

Un lieu à l’origine du Phénomène qui toucha la Terre il y a quelques années..."

LA CRITIQUE

Notre trio de personnages, attachants et complémentaires, parcoure un nouveau monde, vaste et semé d’embûches. Si l’on découvre ce monde extraordinaire, à mi-chemin entre la SF et la Fantasy (des baleines volantes et des monstres tentaculaires peuplent des cités futuristes désertiques), c’est bien par les yeux plein d’enthousiasme du jeune Boldon que l’auteur (Brian Michael Bendis, qui a largement travaillé pour tout ce qui compte chez Marvel et DC) nous invite à voyager.

En effet, aussi bien la voie narrative que les dessins, laissant le plus souvent la part belle aux immenses décors de mégalopole, aux monstres géants, et à l’infini de déserts ou de ruines, rendant les personnages tout petits, nous amène à l’émerveillement, comme son personnage principal.

Tu vois forcément quelque chose pour la première fois de ta vie. Tout le monde disait ça. Et qui n’a pas envie de voir des trucs nouveaux ?

Si les interactions drolatiques entre les personnages sont appréciables et les scènes d’affrontement très dynamiques, à la manière d’un Gunnm, la comparaison s’arrête là, car le trait d’Araújo (qui avait déjà travaillé avec Bendis sur Legion of Super-Heroes) est non seulement très précis, mais aussi largement épuré.

Je vous avais d’ailleurs expliqué ses prouesses pour Une soif légitime de vengeance, mais les combats, les créatures et les mégalopoles sont un terrain de jeu encore plus grand pour lui.

La composition des images est d’ailleurs un véritable bonheur à chaque page, changeant d’échelle continuellement, et nous faisant découvrir un monde à chaque périple de la quête. Le design de beaucoup de personnages est aussi très filiforme, comme celui du Cyper, des armes à feu ou des tentacules diverses, ce qui accentue encore cet effet de distorsion.

En feuilletant ces pages, vous allez immanquablement être happé par tout cela, et vous immerger dans la magie de la découverte et la beauté des lieux.

Vous pouvez en lire un extrait ici.


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Nous les Contactés : la critique
100 Films d’horreur à voir avant trépas : La critique du (...)
Superman Lost : La critique perdue dans le temps et l’espace
Chroniques de la mariée de Bretagne : La critique du tome (...)
Et si Goldorak existait : La critique du livre Science & (...)
Oldboy : Park Chan-wook prépare un remake TV
Trap : La bande annonce renversante du dernier thriller de M. (...)
Rebel Moon : Prévoyez six heures dédiées à Zack Snyder cet (...)
Star Wars - The Bad Batch : Critique 3.13 Dans la faille
Les Gardiens de la galaxie : Ben Browder évoque sa rencontre avec (...)
Star Trek - Discovery : La vidéo interactive en 3D des moments (...)
Bushman : La critique
Sonic 3 : Keanu Reeves donnera de la voix dans le meilleur film (...)
Tracker : Découvrez Melissa Roxburgh en petite soeur de Justin (...)
Festival national du film d’animation 2024 : Le (...)