Yurt : La critique

Date : 02 / 04 / 2024 à 11h00
Sources :

Unification


YURT

- Date de sortie : 03/04/2024
- Titre original : Yurt
- Durée du film : 1 h 56
- Réalisateur : Nehir Tuna
- Scénariste : Nehir Tuna
- Interprètes : Doga Karakas, Can Bartu Aslan, Ozan Çelik, Tansu Biçer, Didem Ellialti, Orhan Güner

LA CRITIQUE

Yurt est un très bon film turc se déroulant en 1996 parlant des yurt / foyers enseignant l’école coranique, qui étaient très mal vus à l’époque.

Le père très croyant d’un jeune homme le fait rentrer dans un de ces internats, alors qu’en journée celui-ci suit l’enseignement traditionnel d’une école. Le scénario du réalisateur Nehir Tuna se focalise sur le jeune homme et sur la manière dont il appréhende sa nouvelle vie, alors qu’il essaye de monter dans la hiérarchie des élèves de l’établissement.

Le film de Nehir Tuna est très bon. Il parle fort bien du passage à l’âge adulte et de la religion et brosse le portrait d’une Turquie laïque n’appréciant pas la montée de la ferveur religieuse d’une partie de la population et se trouvant la proie d’une grande agitation dans les années 90.

La dichotomie du quotidien du jeune homme est très bien rendue. En effet, il va dans une école kémaliste, élitiste et mixte, le jour, dans laquelle il fait profil bas sur le yurt qu’il rejoint le soir. Alors que les élèves de ce dernier sont jaloux de lui, le considérant comme aisé, et lui menant parfois la vie dure.

La relation qu’il développe avec un autre étudiant est très intéressante et apporte une vraie luminosité à une œuvre montrant aussi bien la violence de la population vis-à-vis de certains de ses membres, que celle des enseignants vis-à-vis des élèves qu’ils ont à leur charge. Sans compter que la relation compliquée entre l’adolescent et son père est aussi un des moteurs du récit.

Doga Karakas est remarquable en jeune homme voulant trouver sa voix, obligé de suivre ce que son père veut pour lui. Can Bartu Aslan est superbe en jeune homme connaissant toutes les astuces du yurt, devenant son ami. Les deux jeunes gens forment un duo attachant que l’on prend beaucoup de plaisir à suivre dans une histoire sombre faisant réfléchir sur la liberté, notamment celle d’esprit. Ozan Çelik est impeccable en professeur n’appréciant pas son nouvel élève.

La très belle photographie de Florent Herry, en grande partie en noir et blanc, apporte un certain charme au récit qui se déploie. D’autant que l’apparition de la couleur trouve une belle résonance avec ce qui est montré à l’écran.

L’œuvre décrit avec une grande délicatesse la vie d’un adolescent essayant de se construire dans un environnement très codifié. Les péripéties qui lui arrivent le font grandir et mûrir et permettent d’esquisser l’homme de demain qu’il sera.

Sans compter que le traitement de la violence, tant exogène, qu’endogène est très bien fait et a une grande influence sur le développement du personnage principal.

Yurt est un très bon film parlant d’une manière originale du passage à l’âge adulte, de la foi et de la religion. Avec son histoire finement brossée, sa réalisation vraiment efficace et sa fort belle interprétation, cette immersion au cœur de la vie d’un jeune homme essayant d’exister dans la nouvelle existence qu’on lui impose est vraiment captivante.

Intense et touchant.

SYNOPSIS

Turquie, 1996. Ahmet, 14 ans, est dévasté lorsque sa famille l’envoie dans un pensionnat religieux (Yurt). Pour son père récemment converti, c’est un chemin vers la rédemption et la pureté. Pour lui, c’est un cauchemar. Le jour, il fréquente une école privée laïque et nationaliste ; le soir, il retrouve son dortoir surpeuplé, les longues heures d’études coraniques et les brimades. Mais grâce à son amitié avec un autre pensionnaire, Ahmet défie les règles strictes de ce système, qui ne vise qu’à embrigader la jeunesse.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Photographie : Florent Herry
- Montage : Ayris Alptekin
- Musique : Enis Rotthoff
- Costumes : Aysenur Ünlü
- Décors : Abdul Vahhap Ayhan
- Producteurs : Thierry Lenouvel C, Tanay Abbasoglu, Dorothe Beinemeier pour Ciné-Sud Promotion C, Red Balloon Film GmbH
- Distributeur : Dulac Distribution

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

GALERIE PHOTOS

Yurt


© Dulac Distribution


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Bushman : La critique
Le Déserteur : La critique
L’Echappée : La critique
Resilient Man : La critique
Spy x Family Code - White : La critique
Oldboy : Park Chan-wook prépare un remake TV
Trap : La bande annonce renversante du dernier thriller de M. (...)
Rebel Moon : Prévoyez six heures dédiées à Zack Snyder cet (...)
Star Wars - The Bad Batch : Critique 3.13 Dans la faille
Les Gardiens de la galaxie : Ben Browder évoque sa rencontre avec (...)
Star Trek - Discovery : La vidéo interactive en 3D des moments (...)
Bushman : La critique
Sonic 3 : Keanu Reeves donnera de la voix dans le meilleur film (...)
Tracker : Découvrez Melissa Roxburgh en petite soeur de Justin (...)
Festival national du film d’animation 2024 : Le (...)