Bones and All : La critique

Date : 22 / 11 / 2022 à 14h30
Sources :

Unification


BONES AND ALL

- Date de sortie : 23/11/2022
- Titre original : Bones and All
- Durée du film : 2 h 10
- Réalisateur : Luca Guadagnino
- Scénaristes : David Kajganich d’après l’œuvre de Camille DeAngelis
- Interprètes : Taylor Russell, Timothée Chalamet, Mark Rylance, Michael Stuhlbarg, Andre Holland, Chloë Sevigny, David Gordon Green, Jessica Harper

LA CRITIQUE

Bones and All est une œuvre vraiment atypique présentant l’étrange road movie d’une jeune fille à la recherche de ses origines.

Le scénario de David Kajganich tourne autour d’une femme qui a d’étranges pulsions carnivores. Elle va alors s’engager dans la traversée des USA, états par états, et rencontrer un jeune homme qui a la même appétence qu’elle. Ensemble, ils vont croiser toute une galerie de protagonistes plus ou moins inquiétants et commettre des actes répréhensibles.

Le long métrage de Luca Guadagnino tourne autour d’une curieuse romance crépusculaire. Il filme les États-Unis en montrant ses paysages immenses, ses petites villes et sa campagne. L’histoire, située au vingtième siècle, se prête très bien à cette pérégrination sauvage.

Taylor Russell est superbe en jeune femme, essayant de comprendre qui elle est. Timothée Chalamet est formidable en homme essayant de survivre par lui-même. Les deux comédiens brossent le portrait d’une étrange histoire d’amour se développant avec délicatesse et fonctionnant sur la compréhension progressive de ce qu’est l’autre, plutôt que sur la passion dévorante. Et Mark Rylance est impressionnant en personnage ambigu qui croise la vie des jeunes gens.

La photographie de Arseni Khachaturan est magnifique. Elle illumine d’une superbe manière l’immensité américaine. Et les jeux de lumière, associés à des lieux désertiques ou reculés offrent une atmosphère à la fois libertaire et désenchantée à une vie de vagabond.

L’œuvre tourne autour de la famille, de la solitude, des rencontres et de l’amour. Une certaine nostalgie désabusée se diffuse au fil de la narration. La caméra s’attache à des moments de joie et de tranquillité pour mieux les déconstruire avec des passages d’une certaine violence et une inexorabilité désespérée liée à la condition intime des divers personnages.

Bones and All est un bon film singulier, sortant vraiment de l’ordinaire. Ce mélange de road movie entre amoureux mâtiné de violence et d’horreur, fait une proposition cinématographique franchement originale qui pourrait toutefois surprendre le spectateur. Cette histoire insolite, portée par des comédiens très convaincants, est une étrange incursion dans la vie différente d’un duo bien particulier.

Surprenant et fascinant.

SYNOPSIS

Maren part à la recherche de sa mère et rencontre Lee, un adolescent à la dérive qui va l’embarquer dans un road trip enflammé sur les routes de l’Amérique profonde. Leur amour naissant sera-t-il suffisamment fort pour résister à leurs démons, leur passé et le regard d’une société qui les considère comme des monstres ?

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Photographie : Arseni Khachaturan
- Montage : Marco Costa
- Musique : Trent Reznor, Atticus Ross
- Costumes : Giulia Piersanti
- Décors : Elliott Hostetter
- Producteurs : Luca Guadagnino, Theresa Park, Marco Morabito, David Kajganich, Francesco Melzi d’Eril, Lorenzo Mieli, Peter Spears, Timothée Chalamet, Gabriele Moratti pour Frenesy Film Company, Memo Films, 3 Marys Entertainment, The Apartment, Per Capita Productions, Tender Stories, Elafood, Elafilm, Manila, Serfis, Wise, Adler Entertainment
- Distributeur : Warner Bros. France

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

GALERIE PHOTOS

Bones and All



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Fumer fait tousser : La critique
Le lycéen : La critique
Saint-Omer : La critique
La Générale : La critique
Bones and All : La critique
Fumer fait tousser : La critique
Chucky : Critique 2.08 Chucky Actually
MCU : Valentina Allegra de Fontaine, la nouvelle Nick Fury de (...)
Furiosa : Chris Hemsworth aurait-il pu tout gâcher ?
The Last Of Us : Joel et Ellie s’affichent
Ma Première Aventure - Sur la Piste du Dahu : La critique du (...)
Netflix - Bandes annonces : 27 novembre 2022
Les Gardiens de la Galaxie - Joyeuses fêtes : La critique du film (...)
Star Wars - Andor : Une saison 2 dédiée aux gangsters
Dune - The Sisterhood : Le réalisateur annonce le début de la (...)