Hopeless : La critique

Date : 15 / 04 / 2024 à 11h30
Sources :

Unification


HOPELESS

- Date de sortie : 17/04/2024
- Titre original : Hwaran
- Durée du film : 2 h 04
- Réalisateur : Chang-hoon Kim
- Scénariste : Chang-hoon Kim
- Interprètes : Xa-bin Hong, Joong-ki Song, Kim Seo-hyung, Park Bo-kyung, Jong-Soo Kim

LA CRITIQUE

Hopeless est un très bon film coréen plongeant dans la vie compliquée d’un jeune homme essayant d’aider sa demi-sœur et sa mère.

Le scénario du réalisateur Chang-hoon Kim se focalise sur un jeune homme appartenant à une famille recomposée. Suite à un acte de violence, ce dernier va se rapprocher d’une bande de malfrats et découvrir un milieu peu reluisant.

Le film de Chang-hoon Kim est âpre. Il présente une jeunesse désabusée, coincée dans une petite ville coréenne, et qui a peu d’aspiration. Il parle aussi fort bien de la famille et du futur, alors que le jeune homme rêve d’un avenir meilleur.

On se plonge avec fascination dans la vie qu’il découvre et on s’attache beaucoup au personnage principal, parfaitement interprété par Xa-bin Hong, dans sa quête d’émancipation.

Joong-ki Song est remarquable en sous-chef de gang prenant le jeune sous son aile. Park Bo-kyung est très bonne en demi-sœur du personnage principal qui apporte un peu de luminosité à un récit sombre. Les relations entre le lieutenant mafieux et son jeune sous-fifre est très belle et les deux comédiens fonctionnent parfaitement ensemble. Le lien entre Xa-bin Hong et Park Bo-kyung jouant sa jeune sœur est aussi très fort et offre une belle humanité à l’œuvre.

Pourtant, malgré les vicissitudes de la vie rencontrées par le jeune homme, un certain espoir subsiste et montre que malgré des mauvais choix, une porte peu toujours rester entrebâillée.

Le milieu décrit est très crédible. D’autant que les liens entre la mafia locale et la politique sont forts. Et que l’on découvre la manière dont la corruption s’invite, même au plus haut niveau.

Sans concession, le long métrage entraîne facilement le spectateur en son cœur et lui offre aussi bien des hauts et des bas émotionnels qu’un véritable suspense, parfois mâtiné de séquences d’action intense.

De plus, une belle réflexion est portée sur les violences familiales et sur l’environnement toxique dans lequel les jeunes gens peuvent vivre. Avec une certaine subtilité, le mal-être et la peur sont bien montrés, tandis que le lien entre le frère et la sœur se trouvant dans le même bateau est très bien étudié.

Hopeless est un très bon film qui ne fait pas de cadeau, ni à son personnage principal, ni aux spectateurs. Avec son histoire dure, sa réalisation efficace et sa superbe interprétation, cette plongée au cœur de la jeunesse meurtrie et du milieu mafieux fonctionne parfaitement.

Percutant et touchant.

SYNOPSIS

Pour fuir une vie sans avenir et sans espoir, un jeune homme est entraîné dans une spirale de violence qui le conduira au cœur d’une organisation criminelle menée par un leader charismatique.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Photographie : Lee Jae Woo
- Montage : Kim Sang Bum
- Musique : Kang Ne Ne
- Costumes : Cho Sang Kyung, Shin Hye Jeong
- Décors : Lee Chae Young, Park Il Hyun
- Producteur : Han Jae Duk pour Sanai Pictures
- Distributeur : Bac Films

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

GALERIE PHOTOS

Hopeless



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


In Water : La critique
Un meurtre pour rien : La critique
Que la bête meure : La critique
Le Vampire noir : La critique
Survivre : La critique
Star Wars : La galaxie lointaine de Lucasfilm peut-elle verser (...)
Star Trek - Prodigy : La bande annonce de la saison 2
Daredevil - Born Again : Une série Disney+ techniquement proche (...)
Stranger Things : Une saison 5 complètement dingue selon Jamie (...)
The Penguin : La nouvelle bande annonce
Ultraman Rising : La critique du film Netflix
R.I.P. : Donald Sutherland est mort
Brèves : Les informations du 21 juin
Annecy Festival 2024 : Wallace et Gromit, exposition et (...)
Zorro : La critique d’entre les morts