Star Trek - Strange New Worlds - Lower Decks : Quelle série est annulée, et laquelle est renouvelée ?

Date : 13 / 04 / 2024 à 17h00
Sources :

Paramount+


Ne faisons pas durer le suspense :

La série Star Trek : Strange New Worlds a été renouvelée pour une quatrième saison.

Par contre, la cinquième saison de Star Trek : Lower Decks, annoncée précédemment, sera la dernière. De nouveaux épisodes de la dernière saison, actuellement en production, arriveront cet automne.

Après cette annonce, les représentants de Paramount+ ont communiqué une note de Mike McMahan et Alex Kurtzman. Ils y exposent leurs remerciements à ceux qui ont travaillé sur Star Trek : Lower Decks, leur reconnaissance de pouvoir continuer avec l’équipe de Star Trek : Strange New Worlds, et surtout leur grand amour pour la franchise Star Trek dans son ensemble.

Les mauvaises langues pourraient dire que cette annonce a certainement été écrite par IA, avec le prompt : "Écris une lettre, la plus mièvre possible, sur mon intérêt pour Star Trek".



Star Trek est Copyright © ViacomCBS Tous droits réservés. Star Trek et toutes ses déclinaisons, ses personnages et photos de production sont la propriété de ViacomCBS



 Charte des commentaires 


Star Trek : Des saisons plus courtes pour éviter le superflu
Star Trek - The Cruise : Bilan de la 7ème croisière Star (...)
Star Trek : Le baiser entre Kirk et Uhura, et le passage à vide (...)
Star Trek Deep Space Nine : Quark nous fait visiter la (...)
Star Trek - Strange New Worlds - Lower Decks : Quelle série est (...)
Halloween : La série télévisée sera un reboot créatif
Vaiana 2 : La première bande annonce
Furiosa - une saga Mad Max : On arrête de chialer et on s’y (...)
Mission Impossible 8 : Un budget stratosphérique explosé
A Gentleman in Moscow : La série arrive demain sur Canal+, mais (...)
One Piece : Avis de recherche pour Marianne
L’Ascension : La critique
Reacher : Un Géant Néerlandais de 2,20 m au casting de la saison (...)
Titans : La critique du tome 1 - Iris
Ruins of Symbaroum 5e - The World of Symbaroum : La critique