Et si Goldorak existait : La critique du livre Science & Geek

Date : 08 / 04 / 2024 à 08h00
Sources :

Unification


ET SI GOLDORAK EXISTAIT ??

- Date de sortie : 22/11/2023
- Éditeur : Ynnis
- Auteur : Émilie Rauscher
- ISBN : 978-2-37697-430-7
- Format : 240 x 270mm
- Nombre de Pages : 208
- Prix : 30 euros

DESCRIPTION

"L’humanité a frôlé l’extinction, et notre salut n’a finalement tenu qu’à un robot et son pilote extraterrestre, un certain Actarus. Assisté par la Patrouille des Aigles, il voulut en effet éviter à la planète bleue le sort d’Euphor, sa planète d’origine.

On peut dire sans trop se tromper que les pronostics n’étaient pas en notre faveur ! Comment et pourquoi avons-nous finalement vaincu la menace ? Beaucoup de questions appellent une analyse experte, alors décryptons ensemble cette guerre historique, même si nombre d’archives sont encore classées et confidentielles.

ET SI… ? Science et Geek se propose d’imaginer les conséquences concrètes d’un événement de fiction, s’il avait eu lieu dans notre monde réel. En abordant le sujet sous l’angle de la science, mais aussi de la politique ou de la psychologie, Émilie Rauscher s’appuie sur ce que la recherche nous a déjà dévoilé, et sur les études expérimentales en cours, pour lever le voile sur un fait majeur des mondes de l’imaginaire ! Ici, la fiction nous rattrape, et nous vous exposons comment certains récits de l’imaginaire pourraient bien devenir réalité !"

LA CRITIQUE

L’ouvrage part du principe que Goldorak a vraiment existé, et fait dorénavant partie de nos livres d’histoire.

Partant d’un personnage de fiction, si fort, si ancré dans nos mémoires, il est intéressant de le fondre dans tout ce que nous connaissons pouvant s’y rattacher, à la manière d’une encyclopédie Tout l’Univers.

Beaucoup de choses ont été écrites, en France, sur Goldorak. Si l’origine du nom, l’accueil glacial de la presse française de l’époque, les goodies, les autres anime de robots géants (Evangelion, Gundam...), d’autres entrées sont beaucoup moins conventionnelles et fort intéressantes.

En effet, il est même passionnant de découvrir l’histoire nippone des utsuro-bune (vaisseaux vides qui viennent d’un autre monde) et qui inspira dès l’époque Edo de nombreux récits et estampes, jusqu’au Studo Ghilbli, ou bien l’histoire de la propagande ou de l’avancée de la science, de l’importance du design en temps de guerre, ou encore les projets menés aux yeux de tous (le Projet Manhattan).

Cela fait feu de tout bois, et cela propulse Goldorak, de lumière et d’acier, dans le réel.

Cet ouvrage est donc une sorte de voyage sociologique et historique, sous forme d’exercice mental d’imagination, un angle qui permet de parler de ce héros gigantesque à nouveau.


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Dark Souls Redemption : La critique du tome 1
Hokkaido Gals Are Super Adorable ! : La critique du tome (...)
Briar la rebelle au bois dormant : La critique du tome (...)
Fidji : La critique d’un incroyable road trip
Pastorius Grant : La critique de l’incroyable BD de Marion (...)
House of the Dragon : Un nombre d’épisodes plus faible qui (...)
Wolf man : La place du film dans le Dark Universe
Sugar : Critique de la saison 1
Snootworld : David Lynch toujours à la recherche de financement (...)
Les Simpson : L’interprétation vocale des personnages (...)
Thelma la licorne : La critique du film Netflix
Les Quatre fantastiques : Natasha Lyonne rejoint le groupe (...)
Brèves : Les informations du 20 mai
Dark Souls Redemption : La critique du tome 1
Cinéma - Bandes annonces : 20 mai 2024