True Detective - Night Country : La créatrice parle du final et du destin de Navarro (SPOILERS)

Date : 20 / 02 / 2024 à 12h45
Sources :

Deadline


La quatrième saison de l’anthologie policière s’est achevée ce lundi, avec les détectives Liz Danvers (Jodie Foster) et Evangeline Navarro (Kali Reis) résolvant le meurtre des huit hommes de la station de recherche arctique de Tsalal.

La créatrice et showrunner Issa López en dit un peu plus, dans une interview :

Elle revient notamment sur le destin qui attend vraiment Navarro après sa marche sur la glace.

Je ne dis pas qu’elle est vivante, et je ne dis certainement pas qu’elle est morte. J’ai très soigneusement conçu ceci pour que vous puissiez vous faire votre propre opinion. J’aime que Navarro déclare, très tôt dans la série, qu’elle a cette envie de s’éloigner et de tout laisser derrière elle. D’un autre côté, toute la série est une exploration du fait qu’elle ressent un appel vers l’au-delà. Au point culminant de l’épisode final, et au lieu de le combattre et d’y entrer avec douleur et peur, elle s’y rend. Et ce faisant, elle se découvre à elle-même. Ainsi, cet appel dont elle avait peur est résolu. Les aborigènes d’Australie vont et se promènent, se retrouvent puis reviennent, et c’est, je pense, ce que Kali a adopté pour son personnage. Cependant, il est possible qu’elle soit également avec les femmes du passé, pour leur rendre visite. Vous pouvez le lire dans les deux sens, selon votre cœur.

Surnaturel ou pas ?

Encore une fois, c’est les deux. Un acte horrible s’est produit dans le monde réel. Annie K. a été tuée. Il n’y a aucune bonne raison pour tuer une femme, où que ce soit. Mais en plus de ça, elle est tuée pour d’horribles raisons. Cela finit par avoir des conséquences sur ces hommes. Les femmes prennent la justice à bras-le-corps, parce que la justice ne vient pas de l’extérieur, comme nous le savons, cela se produit dans le monde réel. Elles ont abandonné les hommes dans l’Arctique. Il est très facile de supposer qu’ils meurent d’exposition au froid et, ce faisant, qu’ils entrent dans un état de panique et de délire, comme cela est expliqué dans la série. C’est donc parfaitement réel. C’est une explication rationnelle. Mais il existe une autre explication selon laquelle ces hommes marchent dans la glace. Leurs vêtements sont là pour qu’ils puissent y revenir afin qu’ils puissent tenter de survivre. Ils ne reviennent jamais pour les vêtements. Ont-ils rencontré quelque chose là-bas qui les a réveillés alors qu’ils creusaient dans des endroits où ils n’étaient pas censés creuser ? C’est une autre vision. Et encore une fois, c’est à vous de décider quelle version vous choisirez.

D’où vient l’idée première de l’histoire ?

J’ai été brièvement mariée à un scientifique et j’adore la science. J’étais archéologue et j’ai étudié l’anthropologie. C’est la beauté de la télévision. Vous avez vraiment l’espace pour explorer vos obsessions. Et au lieu de voir cela comme un défi, je l’ai vu comme une opportunité de simplement lancer et explorer autant de chemins, tant de façons d’expliquer un seul événement.

Parler des peuples autochtones de l’Alaska, était-ce un objectif ?

True Detective concerne les lieux, comme des personnages. Ainsi, la première saison se déroule en Louisiane, la deuxième saison se déroule à Los Angeles, la troisième saison se déroule en Arkansas. Chacun de ces lieux était incroyablement distinctif et apportait des éléments différents. J’ai donc pensé à l’Alaska, qui est complètement différent de ces trois-là et où les nuits durent éternellement. Il aurait été absolument faux de parler de ces communautés sans admettre et approfondir le fait que 70 % de la population de ces villes du nord-ouest de l’Alaska sont des Iñupiaq. Je ne les connaissais pas. J’ai donc appris autant que possible par moi-même. Et puis j’ai demandé au conseil des anciens de la tribu de parcourir chaque scénario avec nous et de nous garder dans le réel. Nous avons amené des gens de l’Alaska, les Iñupiaq, comme personnages de la série, juste pour nous rappeler que nous n’utilisions pas cela comme un arrière-plan intéressant. C’est devenu l’histoire que nous racontions.

Comment cela s’est-il passé avec Jodie et Kali ?

Je pense que ce qui est intéressant dans le fait de travailler avec des femmes, c’est la motivation. Je veux dire, nous sommes si heureuses de participer à ces plateaux. Mais nous avons toutes eu affaire à des conneries dans nos vies. Et c’est amusant de l’utiliser pour créer quelque chose de positif. Ce n’est donc pas une série sur les femmes en colère, mais un peu tout de même. Il s’agit aussi de solitude, de perte, de tristesse, de vouloir être avec quelqu’un et de partager les choses que nous portons et de ne pas pouvoir le faire tant que nous ne nous sommes pas surpassés. Mais il s’agit aussi de la colère que nous ressentons et que nous portons. Kali et Jodie ne pourraient pas être plus différentes et elles ne pourraient pas être plus différentes que moi. Mais vous constatez qu’il existe une communion d’expériences et que la technique qu’elles utilisent est différente. Avec Jodie, tout vient de l’esprit. Et si vous êtes clair sur les raisons pour lesquelles le personnage accède à une émotion, elle y arrivera. Kali et moi venons davantage du monde des émotions. J’utilisais donc l’analyse verbale avec Jodie pendant que j’allais voir Kali et lui disais ce que son personnage ressentait. Ensuite, je les laissais se débrouiller et elles jouaient de concert. C’était magnifique à regarder.

Et à propos de Peter Prior (incarné par Finn Bennett) ?

Il est la boussole morale. C’est lui qui n’est pas corrompu au début de l’histoire. Mais, la vérité, c’est que c’est une histoire de flic. Et je ne pense pas qu’il existe un moyen simple d’être flic dans ce monde, s’il y en a jamais eu. Et rendre la justice, si telle est la fonction de la police, ne peut pas être noir ou blanc. Nous l’avons vu maintes et maintes fois. C’est un bébé flic et il essaie de le devenir à part entière. Et il y parvient en posant les bonnes questions et en suivant une formation de détective. Il est baptisé par le sang, son propre sang. Or, d’un point de vue freudien, du point de vue de la tragédie grecque, il existe une vieille tradition humaine selon laquelle pour devenir adulte, il faut tuer ses parents. C’est une image très primitive, mais elle est à l’origine de tant de conflits modernes. Je l’ai pris un peu au pied de la lettre dans ce cas. Il doit rompre avec la douleur, la corruption et les émotions sombres issues de sa connexion avec Hank (John Hawkes). Peter prend une décision avant que des coups de feu ne soient tirés et Hank comprend que sa vie est finie et que tout va se détériorer à partir de là. Tout ce qu’il a fait va être révélé. Il sait qu’il a perdu son enfant. Alors il lève le pistolet. Et si vous regardez attentivement le cadre, Hank n’a pas le doigt sur la gâchette. Il n’allait pas tirer sur Danvers, mais il fait le geste en sachant qu’il va être tué.

Il ne fallait pas faire plus de six épisodes ?

Non, non. C’était le contraire. HBO n’arrêtait pas de dire d’en faire huit, puis de tenter de négocier à sept. Chaque histoire utilise l’espace dont elle a besoin. Six était l’objectif, et c’est ce que nous avons fait.


True Detective est Copyright © Lee Caplin / Picture Entertainment, Passenger et Anonymous Content Tous droits réservés. True Detective, ses personnages et photos de production sont la propriété de Lee Caplin / Picture Entertainment, Passenger et Anonymous Content.



 Charte des commentaires 


True Detective : Tout ce que l’on sait du renouvellement (...)
True Detective - Night Country : La créatrice parle du final et (...)
True Detective - Night Country : Jodie Foster parle des (...)
True Detective - Night Country - CCXP 2023 : Une nouvelle bande (...)
True Detective - Night Country : La date de diffusion et la (...)
Oldboy : Park Chan-wook prépare un remake TV
Trap : La bande annonce renversante du dernier thriller de M. (...)
Rebel Moon : Prévoyez six heures dédiées à Zack Snyder cet (...)
Star Wars - The Bad Batch : Critique 3.13 Dans la faille
Les Gardiens de la galaxie : Ben Browder évoque sa rencontre avec (...)
Star Trek - Discovery : La vidéo interactive en 3D des moments (...)
Bushman : La critique
Sonic 3 : Keanu Reeves donnera de la voix dans le meilleur film (...)
Tracker : Découvrez Melissa Roxburgh en petite soeur de Justin (...)
Festival national du film d’animation 2024 : Le (...)