Star Trek - Discovery : Préparez-vous pour un long final

Date : 17 / 04 / 2024 à 15h00
Sources :

Collider


La showrunneuse Michelle Paradise et la star Sonequa Martin-Green évoquent dans une longue interview avec nos amis de Collider le final à venir de Star Trek - Discovery et partagent également leurs moments préférés dans la série, Paradise assurant que le final prolongé "sera complet d’une très bonne manière, même s’il est doux-amer".

Je suis à la fois très excité de vous parler de la dernière saison et triste que ce soit la dernière saison. J’ai lu le synopsis et cette saison parle d’un ancien pouvoir dans l’univers. Que pouvez-vous dire à ce propos ?

PARADISE : C’est ancien.

MARTIN-GREEN : C’est puissant.

[Rires] C’est très précis.

PARADISE : J’ai l’impression que tout ce que nous disons sera un peu spoiler, mais les fans l’apprécieront vraiment une fois que cela sera révélé.

Est-ce une sorte de clin d’œil à des choses qui ont eu lieu dans Star Trek dans le passé ?

PARADISE : Je ne sais pas. Je n’ai jamais vu Star Trek auparavant. C’est juste une plaisanterie. [Rires]

J’ai compris. Lorsqu’il s’agit de pouvoir ancien, est-ce comme du niveau de Q ? Quel est le baromètre du pouvoir ?

PARADISE : Nous ne pouvons pas répondre. C’est puissant.

MARTIN-GREEN : Et ancien.

Ok. D’accord.

PARADISE : Disons simplement qu’il est plus puissant que mon iPhone.

J’ai compris.

PARADISE : J’ai un iPhone plus ancien, donc cela ne révèle rien.

MARTIN-GREEN : C’est vrai. Plus ancien que nous tous assis ici.

Je vais passer à autre chose car, clairement, je n’obtiens rien. [Rires] Parmi les derniers épisodes, quels sont ceux que vous avez le plus hâte que les fans voient ?

MARTIN-GREEN : C’est une bonne question. J’ai vraiment hâte qu’ils voient le final, comme le final lui-même. C’est celui-là pour moi.

PARADISE : Oui, je suis également très excitée par celui-là. Je parle en général, mais j’ai l’impression que chaque épisode a quelque chose qui me passionne, donc je ne suis pas sûre de pouvoir en choisir un seul. J’adore notre premier épisode, ainsi que le final. C’était un grand succès. Chaque saison est une grande réussite, mais c’est du genre : "Allons le plus loin possible."

Dans quelle mesure étiez-vous au courant de ces dernières minutes à l’écran ? Parce qu’en tant que fan de Star Trek, il y a eu des finals phénoménaux, et puis je pense à Voyager, que j’ai absolument détesté parce qu’en gros, ils sont rentrés chez eux et puis c’était fini. Alors je suis juste curieux, est-ce que vous y pensiez pendant ces dernières minutes ?

PARADISE : Absolument. C’était énorme. Alex [Kurtzman] et moi en avons beaucoup parlé pour savoir ce que seraient ces derniers instants, à quoi cela ressemblerait et que voulions-nous faire ? Vous voulez toujours terminer une saison d’une manière vraiment merveilleuse. Enveloppant une série, surtout quand nous ne savions pas au début de la saison que ce serait la dernière, nous y avons beaucoup réfléchi et nous y avons investi beaucoup. Les gens l’apprécieront vraiment et cela semblera "d’un seul morceau", et se sentira complet d’une très bonne manière, même si c’est doux-amer.

Est-ce que tout le monde est assis et joue au poker ?

PARADISE : Eh bien, ils sont sous une boule disco. Nous l’avons finalement sorti pour la série.

J’allais le dire.

MARTIN-GREEN : J’adore ça. Je ne sais pas comment vous le savez, mais c’est exactement ce que nous faisons.

En fait, je veux savoir, cependant, et on vous le demandera souvent, mais comment s’est passé réellement votre dernier jour de tournage ? Parce que c’est un rôle formidable et significatif. Était-ce émouvant ?

MARTIN-GREEN : Oh mon Dieu, l’émotion est un euphémisme. Comme Michelle le disait, nous ne le savions pas, alors quand nous avons pu revenir pour faire ces tournages supplémentaires, ou en réalité, c’était un tournage supplémentaire, mais nous avons dû en emballer une tonne sur une courte période de temps. Nous nous sommes liés encore plus. C’était comme : "Faisons les choses en grand parce que nous sommes sur le point de rentrer à la maison", en quelque sorte. Il y a donc eu tant de larmes, mais aussi tant de célébrations. Je suis tellement reconnaissante envers Dieu d’avoir pu être là, d’être avec elle, avec Alex, avec Tunde [Osunsanmi], avec les acteurs et l’équipe, et de construire cela. C’est comme : "Nous l’avons fait. Nous l’avons fait. Nous avons notre contribution. C’est ici. Et nous l’aurons toujours. Nous serons toujours l’un pour l’autre." Donc, c’était tout cela qui vous traversait l’esprit, tourbillonnait dans votre esprit et dans votre cœur. Je me souviens précisément des derniers instants, de la dernière prise.

Je suppose que vous avez filmé ceci sur votre iPhone pour le publier plus tard.

MARTIN-GREEN : Oui.

D’accord.

PARADISE : Je ne pourrais pas le dire mieux. Je ne sais pas ce que cela aurait été si nous avions su avant le début de la saison. Il y avait quelque chose de très spécial, tout d’abord, d’avoir l’opportunité de revenir en arrière et de faire quelques tournages supplémentaires pour conclure le tout de la bonne manière, mais ensuite de savoir que c’est là que nous allions nous lancer. Pour moi, c’était comme si c’était au cours de ces journées de tournage, sachant simplement que chacune de ces choses que nous ne reviendrions plus. Et puis ces derniers instants, pleins d’appréciation pour notre incroyable casting, notre équipe, toutes les personnes avec qui nous avons pu travailler sur cette série. Sonequa l’a dit plus tôt, c’est un message dans une bouteille. Honnêtement, c’est un groupe de personnes formidables, et ce sont des gens si talentueux et si gentils et aimants. Cela a été vraiment un privilège de travailler sur la série.

Je suis vraiment curieux de savoir si le final pourrait ressembler à un épisode plus long en raison des tournages supplémentaires.

PARADISE : C’est peut-être le cas.

[Rires] Je ne reçois rien. Pouvez-vous réellement confirmer qu’il s’agit d’un épisode plus long ?

PARADISE : C’est un épisode plus long, oui. Nous ne gâchons rien.

Croyez-moi, je veux le regarder en tant que fan. Je ne veux rien savoir. J’essaie de faire le tour.

PARADISE : Il est moins de sept heures.

Je suis curieux pour vous deux, quand vous pensez à la série, pas seulement à cette saison, quelle est la séquence ou la scène dans laquelle vous avez participé qui a fini par être la plus difficile, ou simplement celle dans laquelle vous ne pouviez pas attendre pour filmer ou participer ?

MARTIN-GREEN : C’est une très bonne question, à laquelle il est également très difficile de répondre.

PARADISE : Je ne les ai jamais trouvés difficiles. Beaucoup de nos trucs sont très compliqués à réaliser sur le plan logistique, et encore une fois, nous avons une équipe incroyable, Tunde dirige l’équipe à Toronto. Celui qui me passionnait le plus de voir comment nous allions procéder était dans la saison 5. C’est le truc dans le sable. C’est dans la bande-annonce, et la logistique nécessaire pour y parvenir était une chose, car rien de tout cela n’est des effets visuels que vous voyez. Tout cela a été fait sur le mur à Réalité Augmentée, les trucs dans le sable et juste la coordination qu’il a fallu pour y parvenir. Et j’ai pu être là le jour du tournage, puis regarder nos acteurs monter sur ces choses, et à mesure qu’ils bougeaient, les images du mur bougeaient. C’était tout simplement incroyable. C’était comme si toutes les pièces devaient être réunies pour que cela fonctionne, et c’était un vrai régal.

MARTIN-GREEN : Oui, beaucoup de trucs de Réalité Augmentée étaient comme ça. Ainsi, même lors de la première de la saison 5, il y avait toute une séquence, que vous voyez dans la bande-annonce au sommet du vaisseau. Nous nous disions tous : "Qu’est-ce qu’on fait ? C’est fou." Mais ça a marché. Et l’Islande, je dirais, de la saison 3, lorsque nous avons sauté vers le futur, les épisodes 1 et 2. C’était insensé parce que nous aurions environ cinq minutes pour obtenir quelque chose, et l’énergie géothermique sous terre vidait nos batteries. C’était fou. "Oh, ils doivent m’enterrer. Nous devons faire ça. Oh, nous devons filmer ce combat sous huit angles différents, et nous avons trois heures pour le faire."

PARADISE : Nous perdions constamment des caméras parce qu’elles ne pouvaient pas se connecter à l’endroit où vous faisiez cela.

MARTIN-GREEN : Oui, parce que le sol drainait littéralement l’énergie de tout, ce sol est tellement chargé. Alors oui, l’Islande. Tout cet épisode n’est qu’un exploit.

Star Trek - Discovery Saison 5 est en cours de diffusion sur Paramount+.


Star Trek Discovery est Copyright © CBS Television Studios, Secret Hideout et Roddenberry Entertainment Tous droits réservés. Star Trek Discovery et toutes ses déclinaisons, ses personnages et photos de production sont la propriété de CBS Television Studios, Secret Hideout et Roddenberry Entertainment



 Charte des commentaires 


Star Trek - Discovery : Une fin heureuse pour Saru, mais pas (...)
Star Trek - Discovery : Un final qui laissera des traces (...)
Star Trek - Discovery : Comment transformer une bibliothèque de (...)
Star Trek - Discovery : Enlever leur casque aux Breens était-il (...)
Star Trek - Discovery : Sonequa Martin-Green entre passé et (...)
Star Wars - The Acolyte : Critique 1.04
Alien - Romulus : La rencontre avec le réalisateur Fede (...)
Avengers 5 : Doctor Strange attendu de pied ferme à partir de (...)
Deadpool : Shawn Levy adorerait inclure Spider-Man à la (...)
Batman - Caped Crusader : Le teaser et des révélations
Resident Alien : Une saison 4 pour la série avec Alan (...)
Officier et Gentleman : Miles Teller en passe de reprendre le (...)
Brèves : Les informations du 22 juin
Rose Bertin, la couturière fatale : La critique du tome (...)
Arcane XV : La critique du JdR à la recherche de votre (...)