Percy Jackson et les Olympiens : Critique 1.04 Je fais le plongeon de la mort

Date : 03 / 01 / 2024 à 14h00
Sources :

Unification


PERCY JACKSON ET LES OLYMPIENS

- Date de diffusion : 03/01/2024
- Plateforme de diffusion : Disney +
- Épisode : 1.04 Je fais le plongeon de la mort
- Réalisateur : Anders Engström
- Scénaristes : Jonathan E. Steinberg & Joe Tracz d’après l’œuvre de Rick Riordan
- Interprètes : Walker Scobell, Leah Sava Jeffries, Aryan Simhadri, Virginia Kull, Glynn Turman, Jason Mantzoukas, Megan Mullally, Timm Sharp, Dior Goodjohn, Charlie Bushnell, Adam Copeland, livea Morton, Suzanne Cryer, Jessica Parker Kennedy, Lin-Manuel Miranda, Jay Duplass, Timothy Omundson, Lance Reddick, Toby Stephens, Jason Gray-Stanford

LA CRITIQUE

Le quatrième épisode de Percy Jackson et les olympiens continue de suivre avec une grande fidélité les aventures des personnages créés par Rick Riordan.

Le scénario de Jonathan E. Steinberg et de Joe Tracz montre que les péripéties de Percy et de ses amis sont loin d’être finies. En effet, ces derniers rencontrent un personnage particulièrement dangereux qui veut les éliminer à tout prix.

L’épisode d’Anders Engström est très plaisant à découvrir. Il bénéficie de subtils effets spéciaux qui sont fort bien réalisés et apportent une grande crédibilité à ce qui se déroule dans un épisode plus court que les précédents, durant seulement une trentaine de minutes.

Walker Scobell est excellent dans le rôle-titre. Il montre qu’il s’accapare le rôle à merveille et est impeccable en jeune homme découvrant un monde qu’il ne connaissait pas quelques jours auparavant. Leah Sava Jeffries est formidable en fille d’Athéna commençant à être plus humaine et abordable. Aryan Simhadri est superbe en jeune satyre essayant de concilier tout le monde. Et Suzanne Cryer est très bonne en opposante qui ne fait pas de cadeaux.

Le trio est particulièrement attachant et leurs aventures sont vraiment passionnantes à suivre. D’autant qu’elles sont non seulement spectaculaires, mais qu’une belle dominante émotionnelle émerge d’un récit se faisant progressivement plus intime et poignant.

De plus, on peut apprécier aussi les indices subtils, tout comme ce que l’on trouve dans le livre, montrant progressivement qui tire les ficelles derrière l’intrigue que doit dénouer Percy.

Le quatrième épisode de Percy Jackson et les olympiens est très bon et propose une plongée vraiment originale dans une mythologie grecque étroitement mêlée au monde moderne. Son histoire continue de suivre fidèlement l’œuvre d’origine. Elle est très bien mise en scène et parfaitement interprétée par des comédiens tout à fait convaincants. Aussi, il ne faut vraiment pas passer à côté de cette série très agréable.

Épique et mythologique.

SYNOPSIS

Les aventures d’un demi-dieu moderne de 12 ans, Percy Jackson, qui vient tout juste d’accepter ses nouveaux pouvoirs surnaturels lorsque le puissant Zeus l’accuse d’avoir volé son Éclair. Percy va devoir le chercher dans tous les États-Unis afin de rétablir l’ordre dans l’Olympe.

BANDE ANNONCE



Les séries TV sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits.



 Charte des commentaires 


Iwájú : Critique de la mini-série Disney +
Nell rebelle : Critique de la saison 1 Disney +
X-Men’97 : La critique de la nouvelle série animée
Extraordinary : Critique de la saison 2 Disney +
Shōgun : Critique de la série Disney+
Oldboy : Park Chan-wook prépare un remake TV
Trap : La bande annonce renversante du dernier thriller de M. (...)
Rebel Moon : Prévoyez six heures dédiées à Zack Snyder cet (...)
Star Wars - The Bad Batch : Critique 3.13 Dans la faille
Les Gardiens de la galaxie : Ben Browder évoque sa rencontre avec (...)
Star Trek - Discovery : La vidéo interactive en 3D des moments (...)
Bushman : La critique
Sonic 3 : Keanu Reeves donnera de la voix dans le meilleur film (...)
Tracker : Découvrez Melissa Roxburgh en petite soeur de Justin (...)
Festival national du film d’animation 2024 : Le (...)