Monarch - Legacy of Monsters : Critique 1.09 Axis Mundi

Date : 07 / 01 / 2024 à 13h00
Sources :

Unification


MONARCH - LEGACY OF MONSTERS

- Date de diffusion : 05/01/2024
- Plate-forme de diffusion : Apple TV+
- Épisode : 1.09, Axis Mundi
- Réalisateur : Andy Goddard
- Scénariste : Matt Fraction
- Interprètes : Kurt Russell, Wyatt Russell, Anna Sawai, Kiersey Clemons, Ren Watabe, Mari Yamamoto, Anders Holm, Joe Tippett, Elisa Lasowski

LA CRITIQUE

La série Monarch - Legacy of Monsters en parle depuis ses débuts, sans vraiment la nommée. L’épisode Axis Mundi de cette semaine dit enfin son nom. La théorie avait déjà été creusée en 2021 dans Godzilla vs Kong, retour donc sur un terrain pas vraiment méconnu du MonsterVerse de Legendary : la Terre creuse... Et même si cela est rocambolesque d’un point de vue purement scientifique, et même si cela paraît invraisemblable pour le commun des pauvres mortels que nous sommes, on s’en moque un peu... C’est de la science-fiction, et quoi de mieux que de prendre de l’invraisemblable pour en faire quelque chose de vraisemblable à l’écran ? Il suffit juste que cela soit bien fait, et le tour est joué...

Cela avait plutôt bien fonctionné dans le film de Adam Wingard, pourquoi cela serait-il mal fait ici ? D’autant que les principaux architectes du MonsterVerse sont impliqués dans la série Apple TV+ : Michael Dougherty, réalisateur de Godzilla 2 - Roi des monstres, Zack Shields, scénariste et producteur du film sorti en 2019, Max Borenstein, scénariste du Godzilla de 2014 et du Godzilla vs Kong de 2021, et un certain Thomas Tull, fondateur de Legendary, entre autres. Et comme tout univers cinématographique partagé et interconnecté qui se respecte, une bible MonsterVerse semble avoir été élaborée à son démarrage et les oeuvres qui s’y déroulent ne sont tout simplement que des approfondissements de cette feuille de route...

Axis Mundi est à nouveau un épisode très efficace, nous emmenant cette fois-ci à trois époques différentes. D’abord en 1962 avec le jeune Lee (Wyatt Russell) en mission d’exploration, à la découverte d’un monde totalement inimaginable, alors que Randa (Anders Holm) fait ce qui est possible pour le faire revenir. Et en 2015, où on retrouve ce bon vieux colonel (Kurt Russell) - accompagné de la jeune May (Kiersey Clemons) et Cate (Anna Sawai) - dans un monde qu’il connaît bien pour y avoir déjà posé les pieds il y a quelques 53 ans. Et la troisième époque me demanderez-vous... Sans vouloir trop en dire, cette troisième ligne temporelle nous donne l’explication tant désirée à propos de ce bon vieux colonel. Je n’en dirai pas plus, histoire de ne pas trop vous spoiler la révélation.

Ce neuvième épisode de Monarch remplit très bien son office, d’autant qu’il donne exactement ce que l’on recherche - l’exploration toujours plus poussée du MonsterVerse à travers différents époques - à l’exception d’un détail : mais où est passé Godzilla ? L’histoire est pleine de rebondissements et de révélations, et même si ces dernières sont peut-être quelque peu attendues, on se retrouve un sourire aux lèvres tant la satisfaction est présente. Comme elle le fait très bien depuis ses débuts, la série passe d’une époque à l’autre avec énormément d’efficacité, donnant encore une fois à cet épisode une certaine profondeur narrative. Et encore une fois, ce ne serait pas une série télévisée efficace si l’épisode ne se terminait pas par un énorme cliffhanger, qu’on a peut-être vu venir en y réfléchissant bien, mais tellement bienvenu...

Petites légèretés néanmoins : on a eu un peu de mal à comprendre comment le jeune Lee est revenu d’entre les mondes. On arrive pas bien encore à mettre une logique au ratio temporel mis en évidence dans l’épisode. Nul doute que ces questions obtiendront une réponse dans le prochain final de la série. Que dire également du retour d’un certain personnage porté disparu depuis un certain temps ? Le bonhomme pense pouvoir revenir, tel un cheveu dans la soupe, et il s’étonne que certains puissent être furax contre lui...

Axis Mundi fut un excellent moment de télévision. L’épisode ne dure que la bagatelle de 45 minutes. On aurait aimé le voir durer tel un épisode de For All Mankind par exemple. Mais la série n’est pas terminée. Il lui reste un ultime épisode à venir la semaine prochaine. Tous les espoirs sont permis de voir ce dernier opus dépasser l’heure de divertissement.

BANDE ANNONCE



Les séries TV sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits.



 Charte des commentaires 


Franklin : La critique des deux premiers épisodes
Sugar : La critique des deux premiers épisodes
Constellation : Critique 1.08 Je veux de ces fragments étayer mes (...)
Manhunt : La critique des deux premiers épisodes de la série (...)
Constellation : Critique 1.06 Paul est mort
Oldboy : Park Chan-wook prépare un remake TV
Trap : La bande annonce renversante du dernier thriller de M. (...)
Rebel Moon : Prévoyez six heures dédiées à Zack Snyder cet (...)
Star Wars - The Bad Batch : Critique 3.13 Dans la faille
Les Gardiens de la galaxie : Ben Browder évoque sa rencontre avec (...)
Star Trek - Discovery : La vidéo interactive en 3D des moments (...)
Bushman : La critique
Sonic 3 : Keanu Reeves donnera de la voix dans le meilleur film (...)
Tracker : Découvrez Melissa Roxburgh en petite soeur de Justin (...)
Festival national du film d’animation 2024 : Le (...)