647 connectés

I.S.S. Snipers : La critique du tome 1

Date : 20 / 08 / 2021 à 07h45
Sources :

Unification France


I.S.S. Snipers
tome 1 : Reid Eckart

. Editeur : Soleil Prod
. Scénario : Jean-Luc Istin
. Dessin : Erwan Seure-Le-Bihan
. Couleur : Erwan Seure-Le-Bihan
. Série : I.S.S. Snipers
. Collection : Fantastique
. Date de sortie : 16 juin 2021
. Format : 24 x 32 cm
. Nombre de pages : 2
. ISBN : 9782302091344
. Prix : 15.95 € (10,99€ en numérique)

50% hommes, 50% machines, 100% assassins ! On est au service des pires enfoirés, ceux de la fédération des planètes unies. On est les meilleurs, capables de shooter une mouche au sol depuis un croiseur spatial en orbite.

Je suis le I.S.S. Sniper Reid Eckart, on me surnomme Stock parce que je moissonne la mort et fais un stock de cadavres là où je colle mes bottes. Comme on arrive, on repart. On enchaîne les missions parce que le vent de révolte sur des planètes aussi éloignées, ça souffle plus vite que l’ordre. Ça, c’était avant ! Car depuis qu’on nous a envoyés sur Okeelia, faut bien l’avouer, la donne a changé !

Découvrez un extrait

Décryptage

Reid Eckart est un chien de guerre, un soldat d’élite amélioré qui fonce sans réfléchir parce que c’est son unique raison d’être, le seul chemin qu’il connaisse, son unique motivation… et c’est tout simplement la seule chose qu’il sache faire. Mais il a malgré tout une étique et lorsque qu’il faudra anéantir un peuple autochtone pour prendre la main sur une mine, il va changer son fusil d’épaule et prendre la défense de la veuve et de l’orphelin.

Le personnage de Reid Eckart dans I.S.S. Sniper, la nouvelle série initié par Jean-Luc Istin, fait immédiatement penser à un mélange entre Judge Dredd et Robocop avec les mêmes prises de conscience de ces humains devenus en partie machines, ou encore impitoyables dans leur travail, censés ne plus réfléchir en humains. C’est la prise de
conscience réveillée du soldat qui exécute les ordres, mais jusqu’à une certaine limite. Reste à savoir où se situe cette limite.

Le plaisir avec cette nouvelle série chez Soleil, c’est tout d’abord qu’il s’agisse de science-fiction à la Paul Verhoeven et que l’histoire riche d’un background qui l’est tout autant, s’intègre à merveille dans l’histoire sans la polluer. On plonge tout de suite dans cet univers qui s’ouvre devant nous, 3 autres tomes étant dors et déjà annoncés et on devrait se retrouver devant une série comme celle sur les Nains parue aussi aux éditions Soleil, se concentrant sur un personnage dans un univers en perpétuelle évolution.

Même si la plus grande partie de l’histoire se déroule sur une planète, Istin revient intelligemment sur le passé des protagonistes principaux, avant qu’ils ne deviennent soldats, et même si le twist final se voit un peu arriver d’avance, on respecte la logique et le cheminement qui font que la BD est un vrai plaisir à suivre. C’est aussi une série pleine d’action et de bons sentiments, avec des armes, des vaisseaux, des paysages, des drogues et des personnages/aliens d’un autre monde. Elle est aussi dotée d’un langage plus que fleuri (on se croirait de temps en temps chez les Nains d’ailleurs) et quelques rebondissements. Du coup, on a hâte de lire le second tome pour voir comment s’intégrera cette nouvelle histoire.


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Orcs et Gobelins : La critique du tome 12
I.S.S. Snipers : La critique du tome 1
Le dernier des Dieux : La critique du tome 2
Texas Blood : La critique du tome 1
Strange Academy : La critique du tome 1
Doctor Who : Russell T Davies de retour au poste de showrunner
The Suicide Squad : Le bêtisier du film DC de James Gunn
Devil in Ohio : Emily Deschanel pour une série d’horreur (...)
Virgin River : Netflix signe pour les saisons 4 et 5 (...)
Lost Judgment : Un jeu d’action et d’investigation
Netflix - Bandes annonces : 26 septembre 2021
The Orville : Enfin une date pour la saison 3
Doom Patrol : Review des premiers épisodes de la saison (...)
Les Animaux fantastiques 3 : Un titre et une date de sortie (...)
Squid Game : Review de la série