628 connectés

Texas Blood : La critique du tome 1

Date : 29 / 07 / 2021 à 07h45
Sources :

Unification France


Texas Blood
Tome 1

. Editeur : Delcourt
. Scénario : Chris Condon
. Dessin : Jacob Phillips
. Coloriste : Jacob Phillips
. Série : Texas Blood
. Collection : Contrebande
. Date de sortie : 23 Juin 2021
. Format : 17.4 x 26.6 x 1.5 cm
. Nombre de pages : 168
. ISBN : 9782413042525
. Prix : 15,95 € (10,99€ en numérique)

Entre le Paris Texas de Wim Wender et No Country for Old Men, Texas Blood est une nouvelle série - que l’on peut ranger dans la catégorie des néo-Western" et se situe entre ces deux ambiances.

Joe Bob Coates est le shérif vieillissant du compté d’Ambrose au Texas. Il n’est pas loin de raccrocher quand le chaos se déchaîne autour de lui, à la suite de la mort mystérieuse d’un petit voyou local. La tension monte encore d’un cran lorsque le frère du défunt refait irruption en ville après bien des années...

Décryptage

Joe Bob, shérif de la petite ville tranquille d’Ambrose au Texas, fête aujourd’hui ses 70 ans. Et pour lui préparer son diner d’anniversaire, son épouse a besoin qu’il récupère le plat à gratin chez Ruth. Mais la journée ne va pas se dérouler comme il l’entendait et le shérif va se retrouver avec 2 cadavres sur les bras et un revenant dans sa petite ville finalement pas si tranquille que ça.

Classiquement on débute avec une petite ville calme et tranquille où tout le monde connait tout le monde, un shérif proche de la retraite qui va devoir prendre en charge des événements qui vont dépasser le cadre de ses activités "normales" composées de serpents et d’alcooliques... Bienvenue au Texas... Un suicide, un meurtre, il en faut pas plus pour que tout déraille. Et avec le retour de Randy Tarrill suite au meurtre de son frère, les esprits vont s’échauffer.

L’ambiance Texane est particulièrement bien rendue dans les paysages arides et avec des personnages « Rednecks » dans une ville perdue, tranquille de premier abord mais surtout pleine de secrets qui rejaillissent. C’est violent et glauque et dans une bonne ambiance de thriller/polar. L’histoire est prenante et le dessin imprime parfaitement cette ambiance limite angoissante, très cinématographique, de ceux qui sont restés et qui sont amers de ne jamais avoir osé franchir le pas et ceux qui reviennent et retombent dans les travers d’antan, des malfrats locaux... etc...

Forcément, on pense à toute une palanquée de films ou de séries et cet héritage là permet justement d’apprécier encore plus l’oeuvre de Condon et Phillips qui proposent ici un hommage à un genre qu’ils affectionnent sans aucun doute. C’est simple, meurtre, vengeance... diablement efficace mais finalement les auteurs propose une exploration glauque de la nature humaine. Le seul reproche que je pourrais faire c’est qu’on se demande bien ce qu’il est arrivé à Ray, l’homme au plat à gratin... C’est surement dans la suite qu’on en saura un peu plus, suite qui se fait maintenant désirer.


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Orcs et Gobelins : La critique du tome 12
I.S.S. Snipers : La critique du tome 1
Le dernier des Dieux : La critique du tome 2
Texas Blood : La critique du tome 1
Strange Academy : La critique du tome 1
Sermons de minuit : Review de la mini série
Doctor Who : Russell T Davies de retour au poste de showrunner
The Suicide Squad : Le bêtisier du film DC de James Gunn
Devil in Ohio : Emily Deschanel pour une série d’horreur (...)
Virgin River : Netflix signe pour les saisons 4 et 5 (...)
Lost Judgment : Un jeu d’action et d’investigation
Netflix - Bandes annonces : 26 septembre 2021
The Orville : Enfin une date pour la saison 3
Doom Patrol : Review des premiers épisodes de la saison (...)
Les Animaux fantastiques 3 : Un titre et une date de sortie (...)