568 connectés

The Big Ugly : La review du film Canal+

Date : 05 / 05 / 2021 à 13h30
Sources :

Unification


The Big Ugly est un bon film américain qui s’appuie sur un très beau casting.

Le scénario du réalisateur Scott Wiper se focalise autour d’un homme de main d’un mafieux anglais qui va partir à la recherche de sa petite amie volatilisée après un gros contrat signé avec un Américain travaillant dans le pétrole. Il va se lancer à la poursuite du fils de ce dernier qui pourrait bien être impliqué dans cette disparition et va déclencher une série d’événements dans son sillage.

Le film de Scott Wiper est sombre et âpre. La mise en scène installe une atmosphère dense et poisseuse qui happe le spectateur et le fait s’accrocher à cette histoire funeste dans laquelle un homme renonce à ce qu’il a pour l’amour de sa vie. L’œuvre ne tombe jamais dans le trop-plein d’action, se concentrant sur un homme qui a passé la force de l’âge et qui n’a rien d’un Rambo, malgré une volonté inaltérable.

Le parti-pris de montrer des individus vulnérables perdus au milieu d’un drame qui se joue à plusieurs niveaux est intéressant. En effet, d’un côté on retrouve un riche homme d’affaires véreux et son fidèle homme à tout faire, et de l’autre une personnalité locale aisée grand ami du premier et son fils unique bien peu sympathique. L’intrigue inexorable va les pousser à faire des choix sans compromis qui vont les mener vers un final explosif.

L’interprétation est vraiment très bonne. Vinnie Jones est fort touchant en individu cherchant la vérité. Brandon Sklenar est impeccable en jeune homme détestable et violent. Ron Perlman est superbe dans le rôle de son père. Malcolm McDowell est vraiment bon en mafieux anglais. Nicholas Braun est sympathique en contremaître et Leven Rambin est intéressante en serveuse. Il faut aussi signaler le rôle particulier de David Myers Gregory qui campe un personnage aussi crépusculaire que la plupart des autres.

Les beaux paysages des États-Unis, et les bourgades dans lesquelles se déroule l’histoire permettent de s’immerger dans une Amérique profonde dans laquelle les hommes et les terres sont parfois étroitement liés.

The Big Ugly est un bon film dur et touchant. Avec un scénario plutôt classique, une mise en scène intéressante, des acteurs formidables et une ambiance prenante, le long métrage se laisse regarder avec plaisir.

Émouvant et puissant.

SYNOPSIS

Neelyn, un homme de main au service du mafieux britannique Harris, a toujours été loyal et respectueux des règles du milieu. Mais lorsque sa petite-amie disparaît au lendemain d’un deal entre Harris et l’Américain Preston, tout bascule...

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 1 h 46
- Titre original : The Big Ugly
- Date de sortie : 05/05/2021
- Réalisateur : Scott Wiper
- Scénariste : Scott Wiper
- Interprètes : Vinnie Jones, Ron Perlman, Malcolm McDowell, Elyse Levesque, Leven Rambin, Joelle Carter, Nicholas Braun, Lenora Crichlow, Brandon Sklenar, David Myers Gregory
- Photographie : Jeremy Osbern
- Montage : Jordan Downey
- Musique : Alex Heffes
- Costumes : Zachary Sheets
- Décors : Ren Blanco
- Producteur : Karri O’Reilly, Tarquin Pack, Scott Wiper pour 4G Vision
- Distributeur : Canal+

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB


Les séries TV sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits.



 Charte des commentaires 


Wildland : La review du film Canal+
The Pale Door : La review du film Canal+
La guerre des mondes : Review de la saison 2
The Blackout : La review du film
Festival de Cannes Une affaire d’Etat(s) : La review du (...)
The Marvels : La star sud-coréenne Seo-Joon à la distribution
Miss Marvel : Iman Vellani en pleine action
Freaky : La critique
Star Trek Prodigy : Les détails sur les personnages révélés
Mixte : Review de la deuxième partie de la saison 1
The Handmaid’s Tale : Faire de June la guerrière (...)
American Gigolo : Showtime passe commande d’une série (...)
À couteaux tirés 2 : Jessica Henwick rejoint le film (...)
The First Lady : L’anthologie Showtime complète sa (...)
The LaLaurie Mansion : Darren Lynn Bousman pour la nouvelle (...)