363 connectés

ADN : La critique

Date : 28 / 10 / 2020 à 10h00
Sources :

Unification


ADN est un bon film français qui parle de la famille, des origines et de la vie.

Le scénario de la réalisatrice Maïwenn et de Mathieu Demy présente une famille dysfonctionnelle dont la colonne vertébrale et le grand-père. Mais au décès de celui-ci, la famille va exploser et tous vont devoir apprendre à composer les uns avec les autres sans la pierre angulaire sur laquelle ils pouvaient compter.

La réalisatrice Maïwenn a mis une partie de sa vie dans cette histoire, elle-même ayant été élevée par ses grands-parents qu’elle adorait et qui lui ont permis d’échapper à des parents toxiques. Elle a voulu rendre hommage à un homme qui a aidé sa famille et la façon dont certains de ses membres vivent sa disparition.

La mise en scène est très bonne et s’attache au pas de différents membres d’une famille, le principal étant interprété par la réalisatrice elle-même, extrêmement à l’aise et convaincante dans son rôle.

Le reste du casting est aussi intéressant. Avec Fanny Ardant qui est formidable dans le rôle de la mère de cette dernière qui a de gros problèmes relationnels avec celle-ci. Alain Françon est superbe en oncle particulier qui sait prendre du recul sur le reste de sa famille. Il faut aussi saluer le rôle d’Omar Marwan, un acteur non professionnel qui a répondu à une annonce, et qui est particulièrement impressionnant en grand-père touché par l’Alzheimer.

Le récit a parfois quelques inégalités, et des personnages que l’on voit beaucoup à un moment et qui disparaissent complètement. En parlant d’ADN, Maïwenn évoque aussi le passé, les origines, la condition d’enfant d’immigré et fait une très belle déclaration d’amour à l’Algérie, dont elle-même a la double nationalité.

L’œuvre intimiste offre parfois quelques scènes très drôles, à la fois d’une grande tendresse et d’une certaine violence, à l’image du choix du cercueil ou encore de l’enterrement. Néanmoins, le poème final est d’une très grande beauté et résume parfaitement le trajet de cette femme pour lequel le deuil se révèle être le départ d’une nouvelle vie.

ADN est un film intéressant qui, à travers le parcours d’une femme et de sa famille, parle des origines et de la façon dont quelqu’un peut aller de l’avant en se raccrochant au passé et aux souvenirs. Avec une très belle réalisation et des acteurs convaincants, l’œuvre permet de réfléchir à la filiation et à l’existence.

Évocateur et tragi-comique.

SYNOPSIS

Neige, divorcée et mère de trois enfants, rend régulièrement visite à Émir, son grand-père algérien qui vit désormais en maison de retraite. Elle adore et admire ce pilier de la famille, qui l’a élevée et surtout protégée de la toxicité de ses parents. Les rapports entre les nombreux membres de la famille sont compliqués et les rancœurs nombreuses... Heureusement Neige peut compter sur le soutien et l’humour de François, son ex. La mort du grand-père va déclencher une tempête familiale et une profonde crise identitaire chez Neige. Dès lors elle va vouloir comprendre et connaître son ADN.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 1 h 30
- Titre original : ADN
- Date de sortie : 28/10/2020
- Réalisateur : Maïwenn
- Scénariste : Maïwenn, Mathieu Demy
- Interprètes : Maïwenn, Fanny Ardant, Louis Garrel, Dylan Robert, Marine Vacth, Caroline Chaniolleau, Alain Françon, Florent Lacger
- Photographie : Sylvestre Dedise, Benjamin Groussain
- Montage : Laure Gardette
- Musique : Stephen Warbeck
- Décors : Angelo Zamparutti
- Producteur : Pascal Caucheteux pour Why Not Productions, Arte France Cinéma
- Distributeur : Le Pacte

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

ADN


©Malgosia


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Violet Evergarden - le film : La critique
Mandibules : La critique
ADN : La critique
100% loup : La critique
Le bon grain et l’ivraie : La critique
Black Panther - Wakanda Forever : Une suite étrange selon Martin (...)
The Boys : Jensen Ackles révolutionne son look pour interpréter (...)
La Femme à la fenêtre : La review du film Netflix
Prime Video - Bandes annonces : 14 mai 2021
Violet Evergarden - le film : La critique
À couteaux tirés 2 : Et voilà Janelle Monáe pour le film (...)
Festival de Cannes Une affaire d’Etat(s) : La review du (...)
Hello Tomorrow ! : Billy Crudup pose ses valises chez Apple (...)
Stay Frosty : Un film de Noël bourré d’action avec Idris (...)
Peine Ombre : le roman Young Adult de Dark Fantasy d’Ariel (...)