434 connectés

Mes jours de gloire : La critique

Date : 21 / 02 / 2020 à 11h15
Sources :

Unification


Mes Jours de Gloire raconte l’histoire d’une chute. Celle d’Adrien, qui a connu enfant un énorme succès et qui n’a pas vraiment réussi à gérer la suite. Vincent Lacoste était aucun nul doute le meilleur acteur français possible pour jouer cet adulescent aussi agaçant : irresponsable, pleutre, égoïste, opportuniste. Adrien a bien des défauts et pourtant comme chacun d’entre nous, il a le droit d’aspirer au bonheur.

Il n’est pas vraiment aidé par ses parents, joués de manière formidable par Emmanuelle Devos et Christophe Lambert, qui, en voulant trop le couver l’ont complètement coupé des exigences de la réalité. On rit d’ailleurs souvent de ce déni de la réalité qu’a Adrien et qui le pousse à aller de plus en plus loin dans l’accomplissement d’actes totalement irresponsables. Malheureusement pour lui, quand il cherche à se responsabiliser, la vie a tendance à lui mettre de vilains bâtons dans les roues. Peut-être parce que lorsqu’on se comporte mal, on finit toujours par le payer d’une manière ou d’une autre ou peut-être aussi parce qu’il n’a pas de chance tout simplement.

Il est dur d’accepter totalement d’être soi-même et le parcours d’Adrien va nous l’illustrer de la plus belle des façons. Mes Jours de Gloire aurait pu être qu’une simple comédie, mais son scénariste et réalisateur Antoine du Bary a décidé avec brio d’en faire quelque chose de beaucoup moins léger. En effet, subrepticement, sans que l’on s’en rende compte réellement, le film bascule vers quelque chose d’extrêmement sombre. Le si agaçant Adrien devient alors celui qu’on a en envie de voir sauvé, mais sa rédemption va être très difficile, notamment parce qu’il ne comprend pas ce qu’il faut qu’il fasse pour se sortir des soucis dans lequel il s’est noyé.

La vie étant aussi pleine de bonnes surprises, la lumière sera peut-être au bout du tunnel pour Adrien. Son parcours permettra peut-être aux plus fêlés d’entre nous de laisser passer la lumière et leur éviter bien des tourments.

AN

Mes jours de gloire est un bon film français qui sous couvert d’éléments comiques parle de sujets plutôt dramatiques à travers la vie d’un jeune homme qui a du mal à grandir.

Le scénario d’Elias Belkedda et d’Antoine de Bary présente un jeune adulte qui a rencontré une certaine célébrité en tant qu’enfant acteur et qui depuis essaye de rebondir à l’aide de nouveaux castings. Ce dernier, vivant toujours sur ses anciens jours de gloire, se retrouve confronté à la vie réelle entre désillusions et mal-être.

Le film d’Antoine de Bary propose quelques passages très drôles, mais il se focalise surtout sur un individu qu’il suit de près. Ce sont parfois deux films qui se jouent en un, celui dans lequel le comédien principal incarne un rôle et la vie de ce dernier. Ainsi la fiction se mêle à la réalité et s’influent l’une, l’autre.

Si le début du récit est plutôt enjoué et amusant, la nature de ce dernier change progressivement pour s’assombrir et son protagoniste, pas toujours sympathique, devient alors attachant. Néanmoins, le rythme n’est pas toujours égal et le milieu de l’histoire comporte des longueurs qui font un peu décrocher l’attention, sans apporter grand-chose à l’impact du long métrage.

Il n’est toutefois pas facile de traiter d’un sujet aussi délicat que le mal-être de jeunes adultes. D’autant que le parti-pris d’en avoir fait un comédien et de montrer avec une grande véracité l’envers de ce milieu, et l’insécurité importante ressentie par ceux qui le fréquente, lui apporte un angle de vue vraiment différent.

L’interprétation vraiment très bonne. Vincent Lacoste est remarquable en jeune homme ne sachant pas très bien que faire de sa vie. Son interprétation est un grand point fort d’une histoire qui n’est pas toujours facile à découvrir. Emmanuelle Devos dans le rôle de sa mère psychologue est superbe. Et Christophe Lambert dans celui de son père est touchant.

Mes jours de gloire est un film très intéressant qui parle de tous les sujets concernant un jeune adulte qui a du mal à faire la transition entre une vie plus facile et la nécessité de se prendre en main. Avec une histoire bien menée, quoique manquant parfois un peu de rythme et un comédien principal qui crève littéralement l’écran, les thématiques présentées utilisent parfois l’humour pour mieux passer, mais gardent une tendance dramatique qu’éclaire une belle fin.

Difficile et touchant.

IA

SYNOPSIS

Adrien est un Peter Pan des temps modernes. Il a beau approcher la trentaine, il vit encore comme un enfant. Petit, il a connu le succès en tant qu’acteur mais c’était il y a plus de dix ans et aujourd’hui Adrien n’a plus un sou. Il retourne ainsi vivre chez ses parents et tente de redonner un coup de fouet à sa vie. Entre la possibilité d’une histoire d’amour et celle d’un retour qu’il s’imagine triomphant en tant qu’acteur, le chemin d’Adrien sera semé d’embûches.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 1 h 38
- Titre original : Mes jours de gloire
- Date de sortie : 26/02/2020
- Réalisateur : Antoine de Bary
- Scénariste : Elias Belkeddar, Antoine de Bary
- Interprètes : Vincent Lacoste, Emmanuelle Devos, Christophe Lambert, Noée Abita, Damien Chapelle, Marc Fraize, Antoine Poulet, Jochen Hägele
- Photographie : Nicolas Loir
- Montage : Joëlle Hache
- Costumes : Elise Bouquet
- Décors : Charlotte de Cadeville
- Producteur : Mourad Belkeddar, Nicolas Lhermitte, Charles-Marie Anthonioz, Jean Duhamel, Elias Belkeddar pour Iconoclast, Tribus P Film
- Distributeur : Bac Films

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Mes jours de gloire



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Les Grands Voisins, la cité rêvée : La critique
Brooklyn Secret : La critique
Les lèvres rouges : La critique
Visions chamaniques - Territoires oubliés : La critique
Radioactive : La critique
Star Trek Discovery : Dans quel état est la Fédération (...)
La Planète des singes : Le prochain film ne sera pas une partie 4 (...)
I Know This Much Is True : Review 1.04 Episode Four
Green Lantern : Les séries DC d’HBO Max seront au dessus de (...)
Doom Patrol : Premières images et affiches de la saison (...)
Central Park : La review des premiers épisodes
The Lincoln Lawyer : Amazon au secours de la série La Défense (...)
Killers Of The Flower Moon : Le film sera une collaboration entre (...)
Prime Video - Infos et Bandes annonces : 1er juin 2020
Star Trek Picard : Jeri Ryan parle de la suite