X-Men’97 : La critique de la nouvelle série animée

Date : 20 / 03 / 2024 à 15h00
Sources :

Unification


X-MEN’97

- Date de diffusion : 20/03/2024
- Plateforme de diffusion : Disney +
- Réalisateurs : Jake Castorena, Chase Conley, Emi Yonemura
- Création : Beau DeMayo

LA CRITIQUE

Cela commence bien, avec un design vraiment très implanté dans les années 90 ainsi que le générique original (un peu plus long, mais comportant la musique et les présentations des personnages un à un).

Avec moi, mes X-Men.

Ce qui vous atteint en premier (à part le rayon de Cyclope), c’est l’impression d’assister à une saison 2, comme si peu de temps s’était passé entre les deux.
L’histoire en elle-même reprend d’ailleurs peu de temps après la "mort" du Pr. Xavier faisant encore la une des journaux et attirant, pour une fois, la sympathie de l’opinion publique, habituellement très hostile à la montée des mutants que l’on présente comme les remplaçants de l’espèce humaine "normale".

On fait bien entendu immédiatement référence à la méfiance envers l’étranger en général. "Les amis de l’Humanité" est une sorte de milice patriote, qui aurait été récemment armée avec la technologie Sentinelle (leurs canons à main et leur fameux Collier Inhibiteur pour neutraliser les pouvoirs des mutants).

Sous l’impulsion de Scott Summers, qui a bien du mal à mobiliser les troupes, un peu trop confiantes, malgré la mort de leur mentor, on découvre tout ce qui a bougé pendant ce "court" moment d’absence. Essentiellement, la nouvelle condition de Jean Grey (je vous laisse le découvrir).

Malgré l’humour et les taquineries, on retrouve toutes les relations entre personnages, mais l’équilibre a l’air brisé après la disparition qui les a frappés.

La connection à l’autre est un trésor fragile.

Il va bien falloir qu’ils travaillent ensemble pour lutter contre les menaces qui pointent le bout de leur nez.

Si le design est inspiré par les années 90, l’animation est, quant à elle, bien plus dynamique et l’histoire de fond est aussi légèrement plus mature, comme si elle suivait l’évolution des gamins, mais à l’époque.

L’ensemble est nostalgiquement inspiré tout en étant habilement développé. L’épic des affrontements et les pouvoirs sont un vrai bonheur à voir, surtout après les années de disette que nous ont imposé les derniers films Marvel.

Le fond n’en est pas pour autant oublié, en abordant tous les thèmes sous-jacents des X-Men.

Cette première saison est diffusée sur Disney+ tous les mercredis, à partir du 20 mars, et comportera 10 épisodes.

BANDE ANNONCE



Les séries TV sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits.



 Charte des commentaires 


Doctor Who : Critique 1.05 73 Yards
Doctor Who : Critique 1.04 Boom
Doctor Who : Critique 1.03 L’Accord du diable
Doctor Who : Critique 1.02 Les bébés de l’espace
Iwájú : Critique de la mini-série Disney +
House of the Dragon : Quand Game of Thrones rencontre Avengers (...)
Mad Max - Fury Road : George Miller révèle de quoi parle le (...)
Doctor Who : Critique 1.05 73 Yards
Star Trek - Discovery : Comment transformer une bibliothèque de (...)
Godzilla x Kong : Pas de trilogie pour Adam Wingard
Fallout : Xelia Mendes-Jones nous donne un aperçu de ce qui va (...)
Fainéant.e.s : La critique
Le Monde De L’Animation : Interview de Mimi Félixine
Brèves : Les informations du 26 mai
Guerres & Dragons : La critique du tome 1 - La bataille (...)