The Caligula Effect 2 : La critique du jeu sur PS5

Date : 30 / 10 / 2023 à 08h00
Sources :

Unification


CALIGULA EFFECT 2

- Studio : FURYU Corporation
- Éditeur : NIS America
- Genre : RPG
- Nombre de joueurs : 1
- Textes en anglais / Voix en japonais
- Date de sortie : 20/10/2023
- Plateformes : PC / PS4 / PS5 / Switch
- Version testée : PS5

DESCRIPTION

"Plongez dans une nouvelle aventure à la réalité déformée avec The Caligula Effect 2, jeu écrit par Tadashi Satomi, le scénariste de la série Persona ainsi que son directeur Takuya Yamanaka !

Tout commence lorsqu’une poupée virtuelle du nom de Regret décide de créer un nouveau monde, Redo, pour sauver les habitants accablés par leurs anciens regrets en les emprisonnant à leur insu dans cette simulation.
Cependant, ce paradis est chamboulé par l’apparition d’une idole virtuelle nommée χ qui réussit à s’immiscer dans le monde créé par Regret afin de restaurer les souvenirs oubliés du monde réel aux étudiants piégés.

Afin de s’échapper de Redo, ces derniers forment le Go-Home Club, un groupe de résistance qui va lutter contre Regret et ses tueurs à gage : les Obbligato Musicians."

LE GAMEPLAY

Vous partez à la recherche d’alliés encore lucides et affrontez ensemble une horde de monstres dans des donjons, jusqu’au boss final.

Lors des combats, qui ont peu évolué depuis le premier opus, en tout par tour, vous lancerez vos attaques, en profitant des bonus de conditions (situation de l’ennemi, environnement, niveau de risque...) Vous aurez alors la possibilité de lancer une prévisualisation de vos choix dans une simulation avant de lancer le véritable round d’attaque.

LA CRITIQUE

Avec des graphismes un peu datés, et des animations trop rigides, la partie technique de The Caligula Effect 2 n’est pas à la hauteur de ce que l’on peut attendre aujourd’hui d’un titre PS5, à part au niveau sonore (les chansons !)

Le tout est aussi un peu trop lent, surtout les combats.

Pourtant, ceux qui ont aimé le premier opus, ne pourront qu’apprécier cette suite directe, avec exactement les mêmes qualités, c’est-à-dire les personnages annexes à découvrir petit à petit, en les aidant à résoudre leurs problèmes (issus de leurs années de lycée), véritable cœur de l’intrigue historique. La quête principale, elle, ainsi que les quêtes secondaires sont plus classiques.

On appréciera tout de même son monde onirique, décalé, allant parfaitement avec le thème des virtuadolls. Mais on regrettera que le second opus n’ose pas innover.

Moins bon que The Caligula Effect : Overdose, très éloigné de la qualité d’un Persona 5, The Caligula Effect 2 aura bien du mal à ne pas créer un effet déceptif, quand on voit l’équipe de développement (Tadashi Satomi et Takuya Yamanaka, ceux-là même qui ont fait le succès de ces softs).

BANDE ANNONCE



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


The Legend of Heroes - Trails of Cold Steel : La critique des (...)
Lysfanga : La critique du hack’n’slash aux multiples (...)
Persona 3 Reload : La critique du jeu sur Playstation (...)
Like a Dragon - Infinite Wealth : La critique du jeu sur (...)
The Last of Us Part II Remastered : La critique de la version (...)
Netflix - Bandes annonces : 25 février 2024
Star Wars - The Bad Batch : La critique du début de la saison (...)
Star Trek Discovery : La nouvelle bande annonce de la saison (...)
Salem’s Lot : Stephen King pas content avec Warner (...)
Young Sheldon : Pourquoi mettre fin à la série après 7 saisons (...)
Satoshi : La critique
The Night Agent : La série Netflix complète la distribution de sa (...)
Klara and the Sun : Amy Adams face à Jenna Ortega pour (...)
Dawn of Titans : La critique du Tome 1
VOD DVD - Bandes Annonces : 24 février 2024