Complètement à cran : Critique de la mini-série

Date : 13 / 01 / 2022 à 11h30
Sources :

Unification


COMPLÈTEMENT À CRAN

- Date de diffusion : 29/12/2021
- Plateforme de diffusion : Netflix
- Épisodes : 1.01 à 1.06
- Réalisateur : Felix Herngren
- Scénaristes : Camilla Ahlgren, Alex Haridi d’après l’œuvre de Fredrik Backman
- Interprètes : Alfred Svensson, Dan Ekborg, Marika Lagercrantz, Leif Andrée, Lottie Ejebrant, Carla Sehn, Petrina Solange, Elina Du Rietz, Per Andersson, Anna Granath

LA CRITIQUE

Complètement à cran est une sympathique mini-série suédoise en six épisodes d’une trentaine de minutes.

Le scénario de Camilla Ahlgren et d’Alex Haridi, qui est l’adaptation du roman de Fredrik Backman, présente un cambriolage qui tourne mal. Suite à ce fiasco, le malfaiteur trouve refuge dans un appartement à vendre et va prendre en otage les personnes présentes pour la visite avant de disparaître mystérieusement. Les enquêteurs vont donc essayer de découvrir ce qu’il s’est passé.

La traduction littérale du titre original signifie des personnes en colère. Et effectivement chacun des protagonistes a une grande colère en lui que cet événement sortant de l’ordinaire va permettre, d’une façon ou d’une autre, d’apaiser.

Il y a donc un peu d’humour, beaucoup d’émotions et une véritable tendresse qui se dégagent au fil du récit, alors que, progressivement, on découvre les différents intervenants, tout en comprenant ce qui s’est passé au cours de cette prise d’otages.

Si l’œuvre n’est pas majeure, elle se regarde très vite, est différente de ce que l’on a l’habitude de voir et possède de beaux messages humanistes.

L’interprétation est très bonne. Alfred Svensson est très intéressant en jeune flic voulant respecter les règles. Dan Ekborg est formidable dans le rôle de son père, policier aussi, qui a un grand cœur. Marika Lagercrantz et Leif Andrée sont intéressants en couple au bord de la rupture. Carla Sehn et Petrina Solange sont sympathiques en jeune couple attendant un enfant. Lottie Ejebrant est touchante en femme étrange. Per Andersson est amusant en comédien faisant de surprenantes prestations. Elina Du Rietz est impeccable en banquière. Et Anna Granath est décalée en responsable d’agence immobilière.

On découvre progressivement les divers personnages dans des séries de flashbacks permettant de comprendre les relations entre eux et les liens qui vont se créer suite à leurs rencontres avec le braqueur.

La réalisation de Felix Herngren permet de s’immiscer dans une petite ville suédoise où il ne se passe pas grand-chose. Quelques passages sont très drôles, d’autres vraiment touchants et la partie finale va droit au cœur.

Complètement à cran est une mini-série très sympathique, amusante et émouvante qui permet un certain dépaysement. Avec une histoire bien tissée, une réalisation soignée et une galerie d’acteurs attachants, il est difficile de ne pas enchaîner tous les épisodes pour connaître le fin mot de l’affaire.

Différent et amusant.

SYNOPSIS

Un braqueur de banque raté s’enferme dans un appartement. Sur un malentendu débute alors une prise d’otages avec un groupe d’inconnus hétéroclite... et un lapin.

BANDE ANNONCE



Les films et séries TV sont Copyright © Netflix et les ayants droits Tous droits réservés. Les films et séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de Netflix et les ayants droits.



 Charte des commentaires 


Senior Year : La critique du film Netflix
The Sound of Magic : Critique de la série
Thar - les trois cibles : La critique du film Netflix
The Pentaverate : Critique de la mini-série
Marmaduke : La critique du film Netflix
Star Trek Strange New Worlds : Critique 1.02 Children of the (...)
For All Mankind : La bande annonce de la saison 3
The Boys : Nouvelle bande annonce déjantée de la saison (...)
Doctor Who : Les retours de David Tennant et Catherine Tate (...)
Senior Year : La critique du film Netflix
Fast X : Alan Ritchson pour le film
Memento Mori : La critique
The First Omen : Un préquel à La Malédiction réalisé par Arkasha (...)
New York District / Law & Order - Organized Crime : (...)
The Beekeeper : Jason Statham dirigé par David Ayer