Paris Manga & Sci-Fi Show 2021 : Conférence Stargate

Date : 14 / 11 / 2021 à 10h00
Sources :

Unification


Paris Manga & Sci-Fi Show 2021 a invité les comédiens Michael Shanks et Joe Flanigan pour parler avec le public des séries Stargate et Stargate Atlantis.

Vous pouvez trouver ci-dessous la traduction des échanges qui ont été faits, ainsi que la vidéo complète de la conférence.

Si on vous proposez de reprendre vos rôles dans une nouvelle série Stargate. Est-ce que cela vous dirait ?

Michael Shanks : Oui, j’ai déjà dit que s’il y avait une nouvelle série qui se passait dans l’univers, je serais partant pour y jouer à nouveau.

Joe Flanigan : Oui. Avec Michael.

Est-ce qu’à force d’être un super archéologue, ça vous a donné envie de vous intéresser plus à ce domaine ?

Michael Shanks : Non. En ce qui concerne la mythologie égyptienne, on ne pouvait pas la garder telle qu’elle. Il a fallu la transformer pour coller avec l’intrigue de la série. Moi, j’ai essayé d’être un peu plus fidèle et je me suis intéressé à la mythologie. Mais ça a toujours été modifiée et altérée selon les épisodes.

Quel était le moment le plus émouvant pour chacun d’entre vous pendant la série ?

Michael Shanks : Pour moi, le moment le plus émouvant, ça a été la dernière scène du dernier épisode de la dernière saison qui a été tourné. C’était la dernière fois qu’on était tous ensemble. Et ce n’étaient pas que les acteurs, mais c’était aussi toute l’équipe qui était au bord les larmes, parce que c’était le moment de se quitter.

Joe Flanigan : Moi aussi, c’était le dernier épisode qui était tourné à Vegas. J’étais très ému de finir la série. Mais mon comptable était aussi très ému de voir tout ce que je pouvais dépenser.

Qu’est-ce que vous avez ressenti lorsque vous avez fait le premier épisode de Stargate Atlantis et que vous avez tourné avec Richard Dean Anderson ?

Joe Flanigan : C’était incroyable ! J’ai tourné avec Richard Dean Anderson (en français, ndt). Mais c’était bizarre parce que c’était MacGyver. Je ne connaissais pas son personnage de Stargate, mais je me disais que j’étais avec cette légende. Et attention, il n’aime pas du tout qu’on fasse des blagues sur son rôle de MacGyver !

Est-ce que vous avez des conseils à donner à des jeunes acteurs qui aimeraient se lancer ?

Joe Flanigan : Ne le faites pas !

Michael Shanks : Si vous êtes bon, vous pouvez faire n’importe quoi d’autre. Ne faites pas cela. Et si vous voulez vraiment le faire, soyez assurés de le faire pour de bonnes raisons et parce que vous l’aimez. Faites-le par passion, en quête de rêve, mais pas parce que vous recherchez la fortune ou la gloire. Parce que c’est un métier très difficile.

Joe Flanigan : Pour 1 000 singes, il n’y a qu’une banane…

Est-ce que vous avez gardé des objets ou des armes ? Et si ce n’est pas le cas, qu’est-ce que vous auriez aimé garder ?

Joe Flanigan : Je n’ai rien emporté. Mais Jason Momoa a tous pris.

Michael Shanks : J’ai pris le téléphone rouge dans le bureau du Général Hammond lors du dernier jour de tournage. Et comme je suis allé directement à ma voiture, j’ai aussi gardé mon costume que j’avais sur moi. Et les accessoiristes m’ont donné une note de Daniel Jackson qui était remplie de 10 saisons de centaines de pages de gribouillages.

Qu’est-ce que vous avez ressenti lorsqu’on vous a proposé vos rôles ?

Michael Shanks : Je venais juste de finir une saison de théâtre et je dormais sur le canapé chez un ami. Et là, je me suis dit que c’était vraiment le moment de prendre un boulot de longue durée. Et quand on m’a proposé cela, j’ai sauté sur l’occasion.

Joe Flanigan : Ce qui était le plus décisif pour moi, qui venait d’enchaîner plein de pilotes de séries qui n’ont pas été poursuivies, c’est de me dire que Stargate Atlantis, c’était certain que ça allait durer un peu plus longtemps. Et moi, et mon comptable, on était content, car c’était une véritable série.

Est-ce que cela vous avez inspiré de prendre la suite James Spader ?

Michael Shanks : À une époque que les plus jeunes ne connaîtront pas, il y avait des boutiques de location de vidéos. Et j’ai alors loué le film. Et je l’ai regardé une bonne douzaine de fois pour me faire une idée du rôle du personnage. Donc oui, il m’a inspiré.

Est-ce que vous étiez contents de votre rôle ? Et si vous vouliez changer quelque chose, qu’est-ce que c’est ?

Michael Shanks : Il y a eu un épisode que j’ai réalisé et ça s’est très bien passé et j’étais très content. Mais pour l’épisode où j’étais scénariste, beaucoup de mes idées sont passées à la trappe et ça, ça m’a un peu plus attristé. Car c’est un peu ingrat de ce côté là, et ça, c’est mon regret.

Joe Flanigan : Je n’ai pas réalisé d’épisodes. J’en ai écrit deux. Il y en a un où je n’ai pas reconnu ce que j’avais fait. C’est exactement ce qu’a dit Michael. Et dans le deuxième, j’avais écrit tout un arc sur le passé de mon personnage et c’était bien développé. Mais ça a été vraiment très réduit. Mais au moins, c’est passé.

Est-ce que vous pensez souvent à vos anciens collègues ?

Michael Shanks : Oui. J’ai fait récemment un Zoom avec Amanda Tapping. J’ai eu un petit message de Richard Dean Anderson que je n’ai pas beaucoup vu autrement. Sinon, la plupart des autres acteurs vivent à Vancouver et je les vois régulièrement.

Joe Flanigan : Je vois souvent Jason Momoa qui habite pas très loin de chez moi. Il y a aussi Rachel Luttrell que je vois de temps en temps et David Hewlett avec qui j’ai tourné récemment dans un film.

Joe, à la fin de votre série, qu’est-ce que votre personnage aimerait faire ?

Joe Flanigan : Si j’avais eu le choix, j’aurais déjà beaucoup prolongé la série et j’en aurais fait bien 10 saisons comme Michael au lieu de 5. Et j’aurais bien aimé accueillir des jeunes acteurs dans la série et être le vieux qui reste derrière et qui casse l’ambiance dès que possible.

Si on vous avait donné la proposition de faire poursuivre la série dans des comics et de scénariser cela, est-ce que vous auriez accepté ?

Michael Shanks : Non.

Joe Flanigan : Non.

Quel a été votre méchant préféré ?

Michael Shanks : J’adore Ba’al. C’était un grand méchant et en plus l’acteur qui l’incarne, Cliff Simon, me manque, car il est décédé.

Quel avenir pour Stargate ?

Joe Flanigan : Je pense qu’il y aura un reboot de Stargate. Comment et quand, je n’en sais rien. Peut-être qu’on sera tous les deux en fauteuil roulant. Je suis étonné que ça n’arrive pas maintenant. Mais ça arrivera un jour.

Michael Shanks : Amazon a acheté MGM. Donc il y a de l’argent. Ça ne m’étonnerait pas qu’ils fassent quelque chose. C’est une grande compagnie qui a plein d’idées. Je ne sais pas si j’en ferai partie, mais il y aura quelque chose qui sera fait avec la licence.

- SITE OFFICIEL



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Évènement Star Trek : Le Quadrant Pop - Premier Contact
Salon des séries et du doublage : Le retour des rendez-vous
Paris Manga & Sci-Fi Show 2021 : Conférence Stargate
Paris Manga & Sci-Fi Show 2021 : Conférence Smallville
Paris Manga & Sci-Fi Show 2021 : Ambiance et Showcases
See : Critique 3.07 God Thunder
Le Seigneur des Anneaux - Les Anneaux de Pouvoir : Et il est où (...)
Titans : Trois nouveaux super-vilains pour la série DC de HBO (...)
El Muerto : Jonás Cuarón pour réaliser le film Marvel de (...)
Entretien avec un vampire : Comment on fait pour trouver ses (...)
Une femme iranienne : La critique
Frasier : Le revival officiellement sur les ondes
La Nonne : Taissa Farmiga de retour dans le Conjuring (...)
The Never Game : Mary McDonnell pour le pilote CBS
Cinéma - Bandes Annonces : 7 octobre 2022