Dopesick : Review des deux premiers épisodes

Date : 11 / 11 / 2021 à 13h00
Sources :

Unification


Les deux premiers épisodes de Dopesick sont excellents et permettent de retracer l’histoire et l’impact de l’OxyContin.

C’est à la fin des années 90 que la famille Sackler, à la tête de l’entreprise pharmaceutique Purdue, a commercialisé un médicament à base d’opiacé. Suite à une très bonne campagne publicitaire, à des commerciaux motivés et à des médecins attirés par le fait qu’il s’agissait d’une pilule pouvant soigner des douleurs chroniques et qui n’avait, d’après les industriels, que 1 % de personnes devenant dépendant, l’OxyContin a commencé à se répandre au sein des États-Unis, notamment dans les régions minières et pauvres.

Mais, évidemment, une telle molécule s’est révélée être bien vite loin d’être anodine et a entraîné une très forte accoutumance, une grande augmentation de la délinquance aux USA et de très nombreux décès associés. La société a d’ailleurs subi plusieurs procès, et a toujours plaidé coupable, alors qu’un nouveau procès est actuellement en cours aux USA.

La série, en 8 épisodes de 45 minutes, retrace la création, la diffusion et l’impact de l’OxyContin. Elle s’appuie sur différents protagonistes permettant de brosser le portrait complet d’un médicament que l’on disait miracle. Le choix des personnages replace aussi la victime où elle se doit. Ainsi, en montrant différents protagonistes qui vont progressivement devenir accros aux médicaments, elle montre avec justesse que ces derniers ne sont pas des drogués, mais qu’ils sont tombés, de par leurs pathologies, dans une spirale médicamenteuse infernale.

Le scénario de Danny Strong s’appuie sur le livre de Beth Macy qui a permis à l’époque de sa sortie de dénoncer ce scandale et d’en montrer toutes les ramifications.

La réalisation de Barry Levinson est extrêmement soignée. Différentes temporalités sont utilisées dans la trame narrative, permettant de jongler à la fois entre les divers événements, mais aussi entre les personnages multiples.

Ces derniers sont impeccablement interprétés. C’est vraiment un casting cinq étoiles que s’offre la série. Michael Keaton est magnifique en médecin de campagne proche de ses patients. Kaitlyn Dever est très touchante en jeune femme victime d’un accident du travail. Rosario Dawson est sympathique dans le rôle de son amie essayant de l’aider. Will Poulter est superbe en jeune commercial aux dents longues. Michael Stuhlbarg est très juste en membre de la famille ayant mis au point le médicament. Et Peter Sarsgaard est impeccable en procureur essayant de monter un procès concernant cette affaire. De nombreux autres personnages apparaissent et auront sans doute par la suite un rôle plus grand à jouer.

La mise en scène s’appuie sur une bonne reconstitution du début du XXe siècle, passant de lieux très attractifs comme les grands hôtels accueillant les séminaires des médecins invités pour leur parler de la prescription du médicament, aux maisons beaucoup plus pauvres des mineurs. L’œuvre permet vraiment de s’immerger en plein cœur de la vie de différentes personnes et de rendre la plupart d’entre elles attachantes.

Dopesick est une excellente série télévisée à l’écriture particulièrement soignée et à la recherche précise. Avec un récit mélangeant des tranches de vie de divers protagonistes parfaitement interprétés et une belle réalisation, cette plongée en plein cœur d’un scandale sanitaire récent, malheureusement toujours actualité, est particulièrement palpitante à découvrir.

Édifiant et émouvant.

ÉPISODE

- Episode : 1.01 et 1.02
- Titre : First Bottle, Breakthrough Pain
- Date de première diffusion : 12 novembre 2021 (Disney+)
- Réalisateur : Barry Levinson
- Scénariste : Danny Strong d’après l’œuvre de Beth Macy
- Avec : Michael Keaton, Peter Sarsgaard, Michael Stuhlbarg, Will Poulter, John Hoogenakker, Kaitlyn Dever, Rosario Dawson

RÉSUMÉ

Adaptation de Dopesick : Dealers, Doctors, and the Drug Company that Addicted America de Beth Macy.

Au coeur d’une petite ville de l’état de la Virginie, le portait de familles touchées par la crise des opiacés aux Etats-Unis. Les proches des toxicomanes se lancent dans une guerre auprès des lobbies pharmaceutiques. Les policiers et médecins luttent également au quotidien contre le fléau...

BANDE ANNONCE



Les séries TV sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits.



 Charte des commentaires 


La grotte : La critique du documentaire Disney+
The King’s Man - Première Mission : La critique
West Side Story : La critique
Encanto - La fantastique famille Madrigal : La critique
Affamés : La critique
Etherne : Le Jeu de Rôle antique
Cinéma - Bandes Annonces : 18 janvier 2022
Star Trek Picard : Motivé, motivé le Q pour la saison (...)
Batgirl : Leslie Grace se montre en héroïne DC
Peacemaker : Abreuvez-vous du générique hilarant de la série DC / (...)
After Life : Critique de la saison 3
The Chef : La critique
The Last of Us : Storm Reid pour la série HBO
Ray Donovan : Le film pour en finir avec cette histoire (...)
The Plot : Mahershala Ali pour une série limitée Hulu