Star Trek Picard : Akiva Goldsman parle de Q, de la reine Borg et de la suite

Date : 20 / 09 / 2021 à 14h30
Sources :

Trek Movie


Comme Sir Patrick Stewart était occupé à tourner, il n’y a pas eu de véritable panel Star Trek : Picard au Star Trek Day la semaine dernière, mais TrekMovie a eu la chance d’avoir une discussion exclusive avec le co-showrunner Akiva Goldsman sur ce qu’ils préparent pour la saison 2, et un peu sur la saison 3 également.

Pouvez-vous faire le point sur la production de Picard ? Vous avez terminé la saison 2 et vous passez à la saison 3 ?
La saison 3 commence le lendemain de la fin de la saison 2.

Donc, vous avez écrit toute la saison 2 à la fin de 2020 ?
Non.

Vous étiez encore en train d’écrire la saison 2 cette année ?
Oui.

Vous avez dit un jour que la plus grande leçon que vous avez tirée de la première saison était de concevoir la saison dans son ensemble pour s’assurer que les choses portent leurs fruits.
Oui. Je ne peux pas dire si nous l’avons appris ou non, car je n’ai pas encore vu les montages des 2 derniers épisodes [de la deuxième saison].

Mais des efforts ont été faits.
Oh, oui, bien sûr.

L’un des grands changements de la deuxième saison a été l’arrivée de Terry Matalas, de 12 Monkeys, en tant que co-showrunner. Comment avez-vous décidé de faire appel à Terry ? C’était le voyage dans le temps en premier ou Terry en premier ?
C’était Terry en premier. Et Terry a apporté le voyage dans le temps avec lui. Terry a dit en quelque sorte : "Hé, faisons [Star Trek IV :] Retour sur Terre." Et nous l’avons en quelque sorte creusé.

Un autre point important est le retour de John de Lancie dans le rôle de Q. Il ne cesse de dire que son Q est très différent. Pensez-vous que Q soit différent dans Picard ?
Je vois Q comme différent. Ce à quoi nous voulions exposer Q, qui, soit dit en passant, était un peu plus complexe que pour les autres personnages, c’est le temps passé. Nous voulions tenir compte du temps écoulé entre Next Gen et la saison 1 de Picard. C’était très important pour nous. Nous voulions que ces années interstitielles aient de l’importance. Q ne fonctionne pas selon les mêmes règles en ce qui concerne le temps et l’espace, nous devions donc trouver un moyen de créer un mouvement unique au sein de Q afin de lui donner une raison d’être dans une série qui traite du destin, des capacités en fin de vie, des opportunités d’apprendre des choses que nous n’avons pas encore apprises.

Le décririez-vous comme un adversaire ou un compagnon de Picard dans la saison 2 ?
Je pense que je voudrais vraiment que le public décide ce qu’il pense du rôle de Q. Je dirais qu’en ce qui concerne les relations importantes dans la vie de Picard, il serait difficile d’en imaginer beaucoup, voire aucune, qui soit plus importante que Q.

Dans la saison 1, il s’agissait de tourner la page pour Picard, comme avec Data. L’introduction de la reine Borg permet-elle de tourner la page sur le traumatisme qu’il a subi en tant que Locutus ?
Je pense que l’utilité de la reine Borg n’est probablement pas celle à laquelle on s’attend. Et je pense que ce avec quoi Picard se débat dans cette saison, et ce n’est pas surprenant dans une saison sur les voyages dans le temps, c’est sa propre histoire.

L’année dernière, vous parliez d’écrire pour Whoopi Goldberg et ils ont fait tout un plat de l’invitation de Patrick sur The View, mais cette année, nous n’avons pas vraiment vu ou entendu parler de Guinan dans la saison 2. Alors, fait-elle toujours partie du projet ?
[Goldsman sourit sans faire de commentaire].

Le plan A pour Picard était de faire une saison, et ensuite vous avez fait la transition pour en faire trois. Donc le plan est toujours de le clôturer après trois saisons ?
On espérait en faire 3, mais il s’avère que personne ne donne son feu vert à 3 saisons de télévision. Donc le plan était toujours 3. L’espoir était toujours de 3. Le déclencheur était pour un, et puis le plan reste 3.

Mais voyez-vous les saisons 2 et 3 comme des histoires complètement séparées ?
Je vois les saisons 2 et 3 comme des histoires séparées. Mais je vois la une, la deux et la trois, comme des histoires séparées d’une même pièce.

Et s’ils demandent plus de 3 saisons ? N’y a-t-il pas quelque chose à dire sur le fait d’avoir un arc planifié et la finalité de quelque chose et d’être capable d’écrire en fonction de cela ?
Oui, je pense que ces 3 [saisons] représentent l’histoire telle qu’elle a été imaginée. Pour moi, autant de saisons que Patrick Stewart veut faire, c’est autant de saisons de Picard qu’il devrait y avoir.

Mais par exemple, l’histoire du Q de Lancie est une histoire de la saison 2 ?
Oui, Q est une histoire de la saison 2.


Star Trek Picard est Copyright © CBS Television Studios, Secret Hideout et Roddenberry Entertainment Tous droits réservés. Star Trek Picard et toutes ses déclinaisons, ses personnages et photos de production sont la propriété de CBS Television Studios, Secret Hideout et Roddenberry Entertainment



 Charte des commentaires 


Star Trek Picard : Une toute nouvelle Soji Asher dans la saison (...)
Star Trek Picard : Akiva Goldsman parle de Q, de la reine Borg et (...)
Star Trek Picard : On en sait un peu plus sur l’avenir de (...)
Star Trek Picard : La saison 2 a trouvé sa reine Borg
Star Trek Picard : Quelques clarifications s’imposent
Foundation : Review 1.05 Upon Awakening
Marvel Studios : Un calendrier remanié de fond en comble qui va (...)
Secret Invasion : Production lancée selon Samuel L. Jackson
The Expendables 4 : Sylvester Stallone fait ses adieux à la (...)
Pleasure : La critique
Y - Le Dernier Homme : Tout ça pour ça ?
Superman & Lois : Djouliet Amara pour la saison 2 de la série (...)
Batwoman : Découvrez le Killer Croc de The CW
Legends of Tomorrow : Sept super-héros de retour pour la (...)
Metal Men : Barry Sonnenfeld confirme le film DC en préparation