427 connectés

Sortilège : La critique

Date : 19 / 02 / 2020 à 09h30
Sources :

Unification


Sortilège est une vraie expérience cinématographique qui projette le spectateur au cœur d’une étrange histoire dans laquelle les images, la nature et la musique donnent l’impression de se retrouver dans une autre dimension.

Le scénario du réalisateur Ala Eddine Slim suit de près un jeune soldat qui va déserter et s’enfuir dans une curieuse forêt dans laquelle il va vivre comme un ermite. Il va alors y rencontrer une jeune femme qui habite à sa frontière.

Le récit est quasiment muet, se concentrant sur les expressions des comédiens et sur un environnement naturel qui est souvent envoûtant. En effet, en dehors des deux protagonistes principaux, la nature est extrêmement présente et à un véritable rôle à jouer.

Elle est d’ailleurs parfaitement mise en valeur par la photographie d’Amine Messadi qui lui apporte une luminosité particulière et propose parfois des tableaux somptueux dans lequel les bruissements des feuilles et l’écho des flots s’écoulant happent le spectateur.

La mise en scène est extrêmement brillante et parfois spectaculaire, avec des plans-séquences saisissants, de temps en temps d’une grande poésie. Le survol de Tunis en pleine nuit, ou encore la fuite du soldat sont des passages formidables qui restent longtemps en mémoire.

Les comédiens sont très justes dans leur rôle dans lequel ils incarnent des personnages qui se cherchent, évoluent et changent au fil du temps. Ils traversent parfois la forêt, tels d’étonnants esprits, se confrontant à la nature et à quelques surprises se trouvant au cœur de cette dernière. Abdullah Miniawy n’est pas un comédien professionnel, mais un musicien, et s’approprie parfaitement son personnage. Souhir Ben Amara est lumineuse en jeune femme choyée qui finalement ne sait pas vraiment qui elle est.

La musique des Oiseaux-Tempête est très importante. Elle fait non seulement vibrer, mais rentre parfois complètement en résonance avec les images montrées. Elle participe pleinement à l’immersion au cœur d’une œuvre atypique qu’il faut ressentir et vivre plutôt que suivre.

Sortilège est un long métrage qui ne s’adresse clairement pas à tout le monde. Mais si vous appréciez de ressentir réellement un film et de découvrir une expérience immersive, alors la mise en scène recherchée, la photographie lumineuse, la musique entêtante et la nature envoûtante vous feront suivre avec intérêt les tribulations de ces deux personnages en plein cœur d’une forêt.

Curieux et surprenant.

SYNOPSIS

Dans une caserne en Tunisie, un jeune soldat informé du décès de sa mère se voit accorder une permission. Il déserte et s’enfonce dans une mystérieuse forêt...

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 2 h 02
- Titre original : Tlamess
- Date de sortie : 19/02/2020
- Réalisateur : Ala Eddine Slim
- Scénariste : Ala Eddine Slim
- Interprètes : Abdullah Miniawy, Souhir Ben Amara, Khaled Ben Aissa
- Photographie : Amine Messadi
- Montage : Ala Eddine Slim
- Musique : Oiseaux-Tempête
- Décors : Malek Gnaoui
- Producteur : Ala Eddine Slim, Juliette Lepoutre, Pierre Menahem pour Exit Productions, Still Moving, Inside Productions
- Distributeur : Potemkine Films

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Brooklyn Secret : La critique
Les lèvres rouges : La critique
Visions chamaniques - Territoires oubliés : La critique
Radioactive : La critique
Vivarium : La critique
Feel Good : Review de la saison 1
Bluebird : La bande annonce
Tales From the Loop : Le making-of de la série Amazon Prime (...)
Maverick : La série First Daughter de The CW recrute Mark (...)
Survivre : Le nouveau thriller de Vincent Hauuy
VOD DVD - Bandes Annonces : 28 mars 2020
Mad Max - Furiosa : George Miller a contacté Anya Taylor-Joy pour (...)
Thor - Le Monde des ténèbres : Patty Jenkins explique son départ (...)
Messiah : Le messie ne reviendra pas parmi les siens
Le goût du vin : La review du film Netflix