495 connectés

Ça - Chapitre 2 : La critique

Date : 06 / 09 / 2019 à 14h30
Sources :

Unification


Ça : Chapitre 2 est une très bonne adaptation du roman éponyme de Stephen King qui clos en beauté le diptyque sur le terrible clown de la petite ville de Derry.

Si le premier long métrage ne s’éloignait pas énormément du livre original, la suite prend de véritables latitudes. L’un des personnages est devenu écrivain et l’une des blagues récurrentes porte sur ses fins ratées. Cette pique ironique peut tout aussi bien s’appliquer aux livres de Stephen King dont les finitions ne sont pas toujours son fort. Toujours est-il que l’on n’est du coup pas du tout surpris de voir que le final s’éloigne énormément de celui de l’œuvre de papier.

Mais que les amateurs se rassurent, ces nouvelles tribulations de la bande des ratés sont fidèles à l’esprit de l’ouvrage et en s’affranchissant quasiment totalement de deux personnages secondaires importants du livre, permettent d’offrir aux spectateurs un voyage cauchemardesque inédit au cœur de l’antre de Ça.

De plus, Stephen King, lui-même, semble avoir apprécié cette nouvelle mouture, vu qu’il y fait un caméo remarqué.

Le film d’Andy Muschietti, qui garde les reines après son premier opus réussit, rend aussi un hommage extrêmement appuyé à l’une des scènes mythique du film de John Carpenter, The Thing, à la réplique près. Ce qui donne une séquence particulièrement spectaculaire et traumatisante.

Le scénario permet de retrouver la bande de ratés, 27 ans après les événements du premier opus. Ces derniers doivent reformer leur bande et retourner à Derry pour mettre un terme définitif à l’existence de Grippe-sou.

Si le long métrage propose quelques flashbacks, il se concentre principalement sur les jeunes devenus adulte. Tout comme dans le volet précédent, et dans le livre, ceux-ci seront confrontés à de terrifiantes apparitions du clown avant de l’affronter à nouveau dans un final s’éloignant de l’original, mais tout aussi spectaculaire et impressionnant.

Les retrouvailles avec les personnages et la réappropriation de ceux-ci de leurs souvenirs prennent un certain temps. Si on apprécie l’histoire, on ne voit vraiment pas les 2h50 passer. Néanmoins, le temps peut paraître un peu long si on attend avec impatience la conclusion d’un diptyque tout à fait réussi.

Ça sous sa version clown ne fait pas plus peur que dans le premier opus. Ce sont bien ses différentes apparences qui créent l’effroi. Les spectateurs sont servis de ce point de vue. L’œuvre est bien plus sombre que le premier volet et quelques passages sont particulièrement crispants, voir terrorisants. Quelques scènes sont même particulièrement anxiogènes et restent longtemps en mémoire.

L’interprétation est très bonne. On retrouve le casting original des adolescents du premier volet qui fait quelques apparitions. Leur version adulte est aussi très bien interprétée par des comédiens fort bien casté permettant de retrouver sans problème la personnalité des personnages. Et bien sûr, Bill Skarsgård incarne toujours très bien un clown essayant de se débarrasser une fois pour toutes de ses ennemis mortels.

Les décors de Paul D. Austerberry sont vraiment très beaux et extrêmement diversifiés. Les costumes et maquillage sont extrêmement soignés et apportent à l’œuvre une ambiance particulièrement imposante. L’air vicié de Derry flotte sur le long métrage et il entraîne aisément le spectateur vers des lumières mortes particulièrement envoûtantes et délétères.

La musique de Benjamin Wallfisch accompagne fort bien les aventures des uns et des autres et amène une certaine emphase lors des scènes horrifiques qu’elle rend encore plus pesante.

Ça : Chapitre 2 est un très bon film qui finit en beauté l’une des meilleures histoires du grand maître littéraire de l’horreur, Stephen King. Avec un récit palpitant, une bande d’individus attachants porteurs de belles leçons de vie et d’amitié, une réalisation efficace et des effets spéciaux impeccables, cette nouvelle visite de l’antre de Ça vraiment le détour et saura délicieusement faire peur aux amateurs de longs métrages d’horreur.

Soigné et passionnant.

SYNOPSIS

27 ans après la victoire du Club des Ratés sur Grippe-Sou, le sinistre Clown est de retour pour semer la terreur dans les rues de Derry. Désormais adultes, les membres du Club ont tous quitté la petite ville pour faire leur vie. Cependant, lorsqu’on signale de nouvelles disparitions d’enfants, Mike, le seul du groupe à être demeuré sur place, demande aux autres de le rejoindre. Traumatisés par leur expérience du passé, ils doivent maîtriser leurs peurs les plus enfouies pour anéantir Grippe-Sou une bonne fois pour toutes. Mais il leur faudra d’abord affronter le Clown, devenu plus dangereux que jamais…

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 2 h 49
- Titre original : It Chapter Two
- Date de sortie : 11/09/2019
- Réalisateur : Andy Muschietti
- Scénariste : Gary Dauberman d’après l’œuvre de Stephen King
- Interprètes : Bill Skarsgård, James McAvoy, Jessica Chastain, Bill Hader, Isaiah Mustafa, Jay Ryan, James Ransone, Andy Bean
- Photographie : Checco Varese
- Montage : Jason Ballantine
- Musique : Benjamin Wallfisch
- Costumes : Oscar Luis Sequeira
- Décors : Paul D. Austerberry
- Producteur : Barbara Muschietti, Dan Lin, Roy Lee pour KatzSmith, New Line Cinema
- Distributeur : Warner Bros. France

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Ça : Chapitre 2


© 2018 WARNER BROS. ENTERTAINMENT INC.
Photo Credit : Brooke Palmer


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Ceux qui travaillent : La critique
Downton Abbey Le film : La critique
Demain est à nous : La critique
La Maison de la mort : La critique
Chambord : La critique
Ceux qui travaillent : La critique
Dans le cerveau de Bill Gates : Review de la mini-série
American Horror Story - 1984 : Les affiches personnages
Carla : Mayim Bialik et Jim Parsons à nouveau réunis
Emmys 2019 : Les gagnants de la 71e cérémonie
Danganronpa : La critique du tome 2
Cinéma - Bandes Annonces : 23 septembre 2019
Watchmen : La déconstruction des super-héros selon Damon (...)
Supergirl : Mitch Pileggi et Cara Buono rejoignent la saison (...)
Marianne : Review de la saison 1