399 connectés

L’emmurée vivante : La critique

Date : 14 / 07 / 2019 à 11h00
Sources :

Unification


L’emmurée vivante est un excellent film de Lucio Fulci qui mélange avec brio réalité et prémonitions.

Une jeune femme clairvoyante a la vision d’une femme emmurée qu’elle va finir par retrouver. Elle va alors enquêter pour savoir ce qui lui est arrivé.

Le scénario de Lucio Fulci, Roberto Gianviti et Dardano Sacchetti entremêle parfaitement la réalité et les images apparaissant dans l’esprit de la jeune femme. Les séquences sont toujours bien amenées et ponctuent un film monté d’une très belle façon par Ornella Micheli.

Lucio Fulci choisit de remarquables partis-pris et propose des séquences d’une grande puissance, dont une course poursuite haletante qui reste longtemps en mémoire. Le réalisateur s’appuie sur des petits détails pour faire monter l’angoisse et offrir une magnifique fin à une œuvre souvent crépusculaire.

Jennifer O’Neill est sublime en jeune femme en quête de vérité. La comédienne est envoûtante et on suit ses traces avec un grand plaisir. Gianni Garko campe très bien un mari aimant. Et Marc Porel est fort juste en ami de l’héroïne.

Le travail sur la photographie de Sergio Salvati est vraiment intéressant. Il utilise de nombreux filtres pour créer le décalage entre vision et réalité. Le spectateur se retrouve donc happé, comme l’actrice principale, dans un savant jeu de miroirs révélant progressivement un drame horrible. D’ailleurs, le travail sur les décors est soigné, notamment ceux concernant la chambre de l’horreur.

L’emmurée vivante est un film remarquable de Lucio Fulci. Une œuvre mélangeant avec bonheur thriller et fantastique et reposant sur l’interprétation magistrale de Jennifer O’Neill.

Captivant de bout en bout, et réservant des rebondissements se jouant parfois sur un détail, le scénario intelligent, la réalisation maîtrisée et le visuel envoûtant permettent de se plonger avec délice dans un long métrage qui ne laisse pas indifférent et qui a dû inspirer beaucoup de réalisateurs par la suite.

Magnifique et anxiogène.

SYNOPSIS

Virginia Ducci a des prémonitions. Elle sait que l’un des murs de la maison de son défunt mari abrite un cadavre. Avec l’aide d’un spécialiste en paranormal, elle explore la bâtisse en ruines et ne tarde pas à découvrir un squelette. Mettre au jour ce terrible secret va s’avérer un geste funeste pour Virginia.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 1 h 40
- Titre original : Sette note in nero
- Date de sortie : 17/07/2019
- Réalisateur : Lucio Fulci
- Scénariste : Lucio Fulci, Roberto Gianviti, Dardano Sacchetti
- Interprètes : Jennifer O’Neill, Gabriele Ferzetti, Marc Porel, Gianni Garko, Ida Galli, Jenny Tamburi, Fabrizio Jovine, Riccardo Parisio Perrotti
- Photographie : Sergio Salvati
- Montage : Ornella Micheli
- Musique : Franco Bixio, Fabio Frizzi, Vince Tempera
- Costumes : Massimo Lentini
- Producteur : Lucio Fulci, Roberto Gianviti pour Cinecompany, Rizzoli Film S.p.a.
- Distributeur : Les Films du Camelia

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

L’emmurée vivante



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Wonderland le royaume sans pluie : La critique
Daniel Darc Piece of my Life : La critique
Manta Ray : La critique
Give Me Liberty : La critique
Herbes Flottantes : La critique
SDCC 2019 - The Witcher : La première bande annonce
SDCC 2019 - Agents Of S.H.I.E.L.D. : Un panel qui a un goût (...)
SDCC 2019 - His Dark Materials : Une série sur l’humanité (...)
SDCC 2019 - Evil : CBS va nous faire trembler !
The Handmaid’s Tale - La Servante écarlate : Review 3.09 (...)
SDCC 2019 - Nancy Drew : Entre Veronica Mars et Charmed (...)
Wonderland le royaume sans pluie : La critique
SDCC 2019 - The Order : Des détails sur la saison 2 à (...)
Gossip Girl : Un reboot commandé par HBO Max
Redeemer - Enhanced Edition : La critique du jeu video