410 connectés

Annabelle - La Maison Du Mal : La critique

Date : 08 / 07 / 2019 à 13h30
Sources :

Unification


Annabelle - La Maison Du Mal est un très bon film d’horreur faisant parti de la saga des dossiers Warren.

Suite à ses méfaits dans le premier et le deuxième opus, les Warren mettent la main sur Annabelle, une poupée maléfique à la recherche d’une âme. Ils vont alors la ranger dans leur pièce dédiée aux artefacts maudits et dangereux. Mais cette dernière va trouver un moyen pour rendre la maison monstrueuse et prend la fille des Warren comme proie.

Le scénario de Gary Dauberman reste assez classique, mais réserve quelques séquences horrifiques bien menées. Il se focalise sur la jeune fille de la famille, sa nounou et l’amie de cette dernière qui vont se retrouver confrontées à une nuit des plus agitée dans une maison progressivement moins accueillante.

L’œuvre et moins horrifique que le deuxième volet qui avait mis la barre très haute, mais propose une nouvelle rencontre marquante avec une poupée bien peu amicale.

Gary Dauberman sait comment mettre en scène un film d’horreur pour qu’il soit efficace. Il propose des séquences extrêmement brillantes et originales qui alimentent une ambiance de plus en plus envahissante. C’est parfois avec une certaine subtilité que les scènes s’enchaînent et celles-ci jouent très bien avec les ressentis du spectateur.

Le long métrage n’en fait pas trop, et si quelques passages sont réellement horrifiques, il repose plus sur une sensation angoissante qui crée un malaise diffus de plus en plus envahissant.

La musique de Joseph Bishara renforce l’horreur se dégageant de la maison, aux décors de Jennifer Spence bien travaillés. Un lieu, normalement chaleureux, servant de caisse de résonance à des séquences marquantes.

Les comédiens sont tous très bons. On retrouve Vera Farmiga et Patrick Wilson dans le couple Warren. Mckenna Grace dans le rôle de leur fille est très juste. Madison Iseman est une nounou formidable et Katie Sarife, en jeune fille n’ayant pas froid aux yeux, est vraiment intéressante. Mais c’est évidemment Annabelle qui attire tous les regards et l’immobilité envoûtante de cette poupée machiavélique est parfois perturbante.

Annabelle - La Maison Du Mal est un très bon film d’horreur, plein d’imagination et très beau visuellement. Avec une poupée emblématique, des acteurs convaincants, et des séquences frappantes, ce nouveau spinoff de l’univers des dossiers Warren en garde parfaitement l’esprit et est très plaisant à regarder.

Divertissant et réussi.

SYNOPSIS

Déterminés à mettre Annabelle hors d’état de nuire, les démonologues Ed et Lorraine Warren enferment la poupée démoniaque dans leur "pièce des souvenirs", en prenant soin de la placer derrière une vitre sacrée et de solliciter la bénédiction d’un prêtre. Mais Annabelle réveille les esprits maléfiques qui l’entourent et qui s’intéressent désormais à de nouvelles victimes potentielles : Judy, la fille des Warren âgée de 10 ans, et ses amis. Une nouvelle nuit d’horreur se prépare…

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 1 h 46
- Titre original : Annabelle Comes Home
- Date de sortie : 10/07/2019
- Réalisateur : Gary Dauberman
- Scénariste : Gary Dauberman
- Interprètes : Mckenna Grace, Madison Iseman, Katie Sarife, Vera Farmiga, Patrick Wilson, Michael Cimino, Steve Coulter, Luca Luhan
- Photographie : Michael Burgess
- Montage : Kirk M. Morri
- Musique : Joseph Bishara
- Costumes : Leah Butler
- Décors : Jennifer Spence
- Producteur : James Wan, Peter Safran pour Atomic Monster, The Safran Company
- Distributeur : Warner Bros. France

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Annabelle – La Maison Du Mal


Copyright : © 2019 WARNER BROS. ENTERTAINMENT INC.
Photo Credit : Justin Lubin, a Warner Bros. Pictures release.


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Herbes Flottantes : La critique
L’Oeuvre Sans Auteur : La critique
Roads : La critique
Persona non grata : La critique
Le coup du siècle : La critique
Sherlock Holmes 3 : Dexter Fletcher pour réaliser le (...)
Herbes Flottantes : La critique
Mindhunter : La saison 2 bientôt disponible sur Netflix
L’Oeuvre Sans Auteur : La critique
Bridgerton : La prochaine Downton Abbey de Netflix ?
Confort de jeu : Casque amplifié Nacon GH-300SR
Cinéma - Bandes Annonces : 16 juillet 2019
Terminator - Dark Fate : Les femmes prennent le pouvoir
Star Wars - The Mandalorian : Jon Favreau prépare déjà la saison (...)
Secret Obsession : La review du film Netflix