473 connectés

Celle que je suis : La critique de la série de 2 mangas

Date : 03 / 06 / 2019 à 08h00
Sources :

Unification


Celle que je suis
Tome 1 et 2

  • Scénario : Morihashi Bingo
  • Dessin : Koko Suwaru
  • Editeur : Éditions Akata
  • Collection : L
  • Genres : Shôjo, transidentité, LGBT
  • Date de sortie : 10 janvier 2019 et 14 mars 2019
  • Nombre de pages : 178 et 208
  • ISBN : 2369743255et 2369747110
  • Format : 127 x 180 mm
  • Prix : 8,05 €


Tome 1 : Années quatre-vingt, Tokyo. Yûji Manase est étudiant. Mais il vit au quotidien avec deux secrets dont il n’a jamais parlé à personne : d’une part, les sentiments qu’il éprouve pour son ami de longue date Masaki Matsunaga, et de l’autre, le malaise qu’il ressent vis-à-vis de son corps. Un jour, Yûji pose la main sur une robe que sa sœur a laissée dans son appartement, sans savoir que cet acte allait bouleverser sa vie…

À noter que ce résumé est pour le moment genré au masculin, car au début de l’histoire, Yûji Manase se considère encore homme. Yûji comprend son identité au fil des pages. Le résumé du second opus de la série sera par conséquent genré au féminin. Il aurait été bien évidement possible de l’écrire de manière inclusive, mais l’histoire se déroulant dans les années quatre-vingt, cela nous a semblé hors contexte. Nous espérons sincèrement que ce choix ne heurtera pas les personnes concernées.

Tome 2 : "Même si cet amour n’a pas d’avenir, je ne regrette pas de t’avoir connu…"

Tandis que Manase a compris qui elle est, Ayumi semble prête à tout pour séduire Masaki. Mais ce dernier, après une nuit de plaisir, lui fait une étonnante révélation… Pendant ce temps, Etsuko subit, plus que jamais, de la pression de la part de ses parents, qui souhaitent la voir se marier. La roue du destin est en marche, et semble ne devoir épargner les sentiments de personne…

Décryptage

Celle que je suis est un très bon manga en deux tomes présentant un jeune homme qui, suite à un concours de circonstances, va s’autoriser à devenir ce qu’il est au fond de lui.

Un jeune étudiant est troublé par son camarade de classe, mais c’est la femme en lui qui aimerait avoir plus d’interaction avec ce dernier.

Le très beau livre de Morihashi Bingo parle avec délicatesse du genre et de la transsexualité. Elle montre parfaitement les interrogations, la souffrance, ainsi que la difficulté à s’accepter et à s’autoriser à exister tel que l’on est.

Le personnage rencontre plusieurs différents protagonistes qui lui permettent d’appréhender un monde beaucoup plus grand que celui qu’il n’imaginait et dans lequel d’autres personnes comme lui existent. Il est vraiment intéressant de comparer la façon dont les transsexuels sont acceptés au Japon dans les années 80, nombreux d’entre préférant uniquement se travestir plutôt que de se faire complètement opérer.

En effet, la discrimination semble être importante et les transsexuels ne sont pas bien appréciés, ni reconnus comme des femmes, ou des hommes à part entière. Si vous êtes intéressés par le sujet, il ne faut pas hésiter à aller lire l’excellent manga Éclat(s) d’âme de Kamatani Yuhki, aussi publié chez Akata, qui évoque, de plus, l’asexualité et l’homosexualité.

Le dessin de Koko Suwaru est très beau et permet de brosser avec délicatesse une grande variété de personnages humains représentant une certaine jeunesse du Japon contemporain, ses aspirations et ses amours. À travers son personnage principal, l’œuvre décrit délicatement le destin d’une personne qui sort de l’ordinaire.

Très rapidement lu, le manga fait beaucoup réfléchir. On prend un véritable plaisir à découvrir les atermoiements du protagoniste principal et à se retrouver au cœur de ses désirs inavoués.

Celle que je suis est un très bon manga présentant un personnage vraiment intéressant et parlant avec subtilité et vérité des transsexuels. Un très beau dessin et des personnages attachants en fond une œuvre rapide à lire et dont j’espère qu’un jour, il y aura une suite.

Touchant et original


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Oblivion Song : La critique du tome 1
Tom Clancy’s The Division - Broken Dawn : La critique
Fortnite - Les Secrets de l’île - Le complot extraterrestre (...)
Celle que je suis : La critique de la série de 2 mangas
Persona 5 Artbook officiel : La critique du livre
Spider-Man Far From Home : Le film clôturera l’arc centré (...)
Dark : Review de la saison 2
The Boys : Nouvelle bande-annonce centrée cette fois sur (...)
Black Cat : Le personnage toujours dans les cartons de (...)
Avengers Engame : Marvel confirme que le film ressort ce week-end (...)
Flash Gordon : Un film d’animation par Taika Waititi
Gears of War : Le film sera très différent du jeu-vidéo
Brave New World : Demi Moore et bien d’autres encore
Yellowstone : La série renouvelée pour une saison 3 et une (...)
Downton Abbey : 9 affiches de personnages