393 connectés

Hellboy : La critique

Date : 05 / 05 / 2019 à 12h00
Sources :

Unification


Faire un nouvel Hellboy quelques années après les excellents films de Guillermo del Toro et son formidable interprète titre, Ron Perlman, est une gageuse. Il n’est donc pas étonnant que les critiques rageuses, agressives et négatives pleuvent sur le nouveau long métrage qui ne les mérite pas.

Certes, l’œuvre n’a pas la poésie, et ne montre pas le même amour des monstres, que celles de del Toro, mais elle est efficace, sombre et sanglante, et se laisse regarder avec plaisir.

On découvre un Hellboy qui fait parti d’un groupe luttant contre des monstres en tout genre et qui va se retrouver en plein cœur d’un évènement mis en place pour ressusciter une puissante sorcière ayant une grosse dent contre l’humanité. Un personnage intéressant, mais malheureusement traité de façon trop caricaturale.

Le récit s’oriente vite sur une réflexion sur le bien et le mal, la famille et l’humanité, mais permet aussi à une pléthore de monstres de s’en donner à cœur joie dans la destruction en tout genre.

Les monstres sont d’ailleurs bien faits et réellement variés. Par contre, il s’agit vraiment, pour la grande majorité, de créatures sans âme qui détruisent tout sur leur passage. Certaines séquences sont très violentes et montrent des massacres d’humains que l’on voit en détail. Ce qui déconseille le long métrage aux plus jeunes, mais devrait ravir les plus grands qui prendront plaisir à découvrir des séquences peu aseptisées, ce qui devient rare dans les blockbusters actuels.

Les combats, très nombreux, sont aussi bien faits et s’appuient sur de beaux effets spéciaux pour donner un côté dantesque, voire apocalyptique, à certaines rencontres.

Si la réalisation de Neil Marshall reste classique, sa mise en scène permet de faire monter progressivement l’attention jusqu’à un final sympathique. Il propose de nombreuses scènes enlevées, dans lesquels l’humour s’invite de temps en temps.

Les acteurs sont convaincants. David Harbour campe bien un personnage entier sachant cogner fort. Il faut de temps en temps passer outre le fait que l’on voit parfois l’acteur sous les prothèses, mais globalement ce dernier réussit à donner une vraie personnalité à Hellboy. Ce qui donne une grande envie d’avoir un second film pour conter la suite de ses aventures mouvementées.

Milla Jovovich est impeccable en sorcière de sang. Elle essaye de composer un personnage intéressant, malgré les nombreux clichés dont on l’affuble. Sasha Lane incarne bien une sympathique médium n’ayant pas froid aux yeux et Daniel Dae Kim est un soldat à la peau dure convaincant.

La musique de Benjamin Wallfisch accompagne très bien l’histoire et permet de renforcer les moments dramatiques ou épiques.

Hellboy est un film divertissant qui fait passer un bon moment en compagnie d’un Hellboy remonté. Le long métrage rempli bien son cahier des charges en mélangeant action et humour, personnages de caractère, passages très sombres et monstres létaux. Il faut se laisser porter par le long métrage pour apprécier au mieux cette aventure d’un antihéros caractériel que l’on prend beaucoup de plaisir à retrouver sur grand écran.

Efficace et spectaculaire.

SYNOPSIS

Hellboy est de retour et il va devoir affronter en plein cœur de Londres un puissant démon revenu d’entre les morts pour assouvir sa vengeance.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 1 h 54
- Titre original : Hellboy
- Date de sortie : 08/05/2019
- Réalisateur : Neil Marshall
- Scénariste : Andrew Cosby, Christopher Golden, Mike Mignola d’après l’œuvre de Mike Mignola, Mike Mignola
- Interprètes : David Harbour, Milla Jovovich, Ian McShane, Sasha Lane, Terry Kinney, Penelope Mitchell, Daniel Dae Kim, Brian Gleeson
- Photographie : Lorenzo Senatore
- Montage : Martin Bernfeld
- Musique : Benjamin Wallfisch
- Costumes : Stephanie Collie
- Décors : Alison Harvey, Paul Kirby
- Producteur : Lloyd Levin, Lawrence Gordon pour Millenium Films, Dark Horse Entertainment
- Distributeur : Metropolitan FilmExport

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Hellboy



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Anna un jour : La critique
Buñuel après l’âge d’or : La critique
Dirty God : La critique
Tolkien : La critique
Noureev : La critique
X-Men - Dark Phoenix : Simon Kinberg assume la responsabilité de (...)
Swamp Thing : Review 1.03 He Speaks
Spider-Man Far from Home : La garde robe en 3 bannières
Titans : Drew Van Acker sera Aqualad
Chernobyl : La série HBO explose tous les records
Elba vs. Block : Idris Elba cascadeur pour Quibi
Anna un jour : La critique
Paradise Lost : Bridget Regan et Josh Hartnett pour la série de (...)
Buñuel après l’âge d’or : La critique
La roue du temps : Les tomes 5 et 6 en poche chez Bragelonne