266 connectés

La Liberté : La critique

Date : 15 / 02 / 2019 à 10h30
Sources :

Unification


La Liberté est un document précieux en matière de réflexion sur l’univers carcéral.

Si elles sont récriées sur le plan international, les conditions de détention dans les prisons françaises, qui connaissent la surpopulation, la violence et la radicalisation, c’est que cette expérience est peu connue, voire ignorée.

Pourtant cette sorte de "laboratoire carcéral à ciel ouvert", offre indubitablement, une chance formidable aux détenus de réfléchir efficacement à leurs actes passés et à leur conséquences, tant pour les victimes que pour eux mêmes...

Car le malheur veut que souvent ces bourreaux ont été eux aussi victimes, dans leur enfance... ce qui explique, sans le pardonner leur comportement criminel.

Cette prison très particulière, abrite une population en majeure partie de délinquants sexuels qui trouvent ici un lieu d’écoute autant que de rédemption, de véritable opportunité de réinsertion, presque de thérapie, pour certains.

C’est en tous cas, un peu comme cela que certains intervenants ont vécu cet étonnant tournage. Leurs discussions avec le réalisateur, ont pour eux constitué un exutoire salutaire.

Racontant par le menu leur propre histoire, celle que longtemps ils ont tenue sous silence... et dont seulement des bribes, des évidences ont été relevées par la justice et la société qui les a condamnés.
Aucun d’entre eux pourtant ne prétend remettre en question sa condamnation et la plupart s’étonnent même de se trouver là, dans cette capacité nouvelle de réfléchir à leur crime. La chose est jugée, la question est maintenant d’avancer. De payer sa dette et de repartir dans la vie, autant que possible.

C’est passionnant. Humain. Et la Liberté qui s’exprime ici donne à réfléchir.

Il faut éviter de se fier aux apparences, les barreaux physiques peuvent être absents, ceux qui entourent les pensionnaires de cet établissement singulier, n’en sont pas moins là, dans leur tête.

Un document à étudier par les instances compétentes, évidement, fort utile.
Mais aussi une vision de l’Humanité à partager.
Difficile à entendre parfois, les propos tenus dans le film ne sont certes pas à laisser tomber dans toutes les oreilles et le public qui choisira de s’instruire sur le sujet devra être prévenu.
Rien de facile, ni pour les détenus, ni pour le cinéaste, ni pour le spectateur...

Mais un vif intérêt pour ceux que la nature humaine interroge.

A méditer.

Festivals :
Entrevues de Belfort 2017 – Compétition
Visions du Réel – Nyon 2018
Indie Lisboa 2018
IDFA 2018
Rencontres du cinéma documentaire Périphérie – Prix du public


SYNOPSIS


Dans la plaine orientale Corse, Casabianda est un centre de détention très singulier, au sein d’un vaste domaine agricole. Cette prison qu’on dit « ouverte » n’a rien à voir avec les prisons habituelles : à la place des barreaux, des murailles ou des miradors, les arbres, le ciel et la mer…
Au fil des saisons, une année durant, Guillaume Massart s’y est rendu afin de comprendre ce que change cette incarcération au grand air.
Sous les frondaisons ou sur la plage, la parole des détenus, d’ordinaire passée sous silence, se libère petit à petit…

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE


- Durée du film Documentaire : 2 h 26
- Titre original : La Liberté
- Date de sortie : 20 février 2019
- Réalisateur, Photographie : Guillaume Massart
- Avec la participation à l’écriture d’ Adrien Mitterrand
- Intervenants : Surveillant brigadier Jean-Claude Sabalète, Éric, Marc Aidenui, Marco, Anthony P., Joël, Mickaël, Miņo, Freddy, Adrian, Bernard, Raphaël, Thierry
- Son : Pierre Bompy
- Montage : Alexandra Mélot, Julie Roué
- Producteurs : Thomas Jenkoe, Mehdi Benallal, Guillaume Massart-Triptyque Films, Films de Force Majeure
- Distributeur : Norte Distribution

LIENS


- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

La Liberté



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


John Wick Parabellum : La critique
Stubby : La critique
The Dead don’t Die : La critique
Divorce à l’italienne : La critique
Just Charlie : La critique
John Wick Parabellum : La critique
Krypton : La bande annonce Lobo
Netflix - Bandes annonces : 19 mai 2019
Avatar : Jemaine Clements sera dans les suites du film de James (...)
Cruella : Emma Thomson en négociation pour rejoindre Emma Stone (...)
Siren : Freeform renouvelle sa série pour une saison (...)
[Spectacle] Le mentaliste Pourang - Labyrinthe : La critique
Fiasco : La critique du jeu de rôle narratif
Cinéma - Bandes Annonces : 19 mai 2019
Batwoman : La première bande annonce