594 connectés

Under The Tree : La critique

Date : 09 / 08 / 2018 à 09h30
Sources :

Unification


Under The Tree est un film islandais très caustique qui parle de problèmes de voisinage qui vont rapidement dégénérer.

Viré de chez lui par sa femme pour adultère, un homme est obligé d’aller vivre chez ses patents. Mais leur arbre est source de discorde avec leurs voisins à cause de son ombre et bientôt la situation des uns et des autres va se compliquer.

Avec son film, Hafsteinn Gunnar Sigurðsson, qui le co-scénarise avec Huldar Breiðfjörð, montre que les querelles de voisins sont les mêmes quels que soient les pays et les habitudes.

Il montre avec un humour noir corrosif comment de petits éléments anodins peuvent atteindre une telle ampleur et créer autant de drames autour d’eux. Entre voisins, ou entre époux, les rancœurs peuvent prendre des proportions drastiques et tous les protagonistes sont bientôt dépassés par les évènements.

Les acteurs sont très bons. Steinþór Hróar Steinþórsson est formidable en homme ne voulant pas quitter sa femme et sa fille. Edda Björgvinsdóttir fait une femme brisée par la vie très intéressante et Sigurður Sigurjónsson est fort juste dans le rôle de son mari. Þorsteinn Bachmann et Selma Björnsdóttir sont impeccables en voisins.

Il est juste dommage que les personnages qu’ils incarnent soient généralement peu attachants et qu’on n’arrive pas à avoir d’empathie pour eux, malgré ce qu’il leur arrive.

La musique de Daníel Bjarnason est intéressante. Le beau cœur masculin accompagnant certains passages apporte une pointe d’onirisme à des images parfois en décalage avec la beauté du chant.

Le lotissement double est très bien exploité. La configuration des lieux donnant des maisons agréables et cet arbre au milieu, objet de discorde, sont le parfait écrin pour révéler la psyché humaine. L’histoire montre bien la progression de la frustration de chaque protagonistes entraînant des réactions excessives, comme la scène douce-amère à l’école primaire.

Under The Tree est une œuvre intéressante se concentrant sur un microcosme humain perdu entre désirs, espoirs et chagrins. Avec une réalisation soignée, un récit noir gagnant en ampleur sur la fin et une interprétation solide, ce drame nordique est un film différent de ce que l’on a l’habitude de voir.

Corrosif et inexorable.

SYNOPSIS

Atli, accusé d’adultère par sa femme, est forcé d’emménager chez ses parents. Il se retrouve malgré lui plongé au sein d’une querelle de voisinage, dont le déclencheur est l’ombre imposante d’un arbre entre les deux maisons. Leur banal conflit se transforme en guerre sans pitié.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 1 h 28
- Titre original : Undir Trénu
- Date de sortie : 15/08/2018
- Réalisateur : Hafsteinn Gunnar Sigurðsson
- Scénariste : Hafsteinn Gunnar Sigurðsson, Huldar Breiðfjörð
- Interprètes : Steinþór Hróar Steinþórsson, Edda Björgvinsdóttir, Sigurður Sigurjónsson, Lára Jóhanna Jónsdóttir, Þorsteinn Bachmann, Selma Björnsdóttir, Dóra Jóhannsdóttir, Sigrídur Sigurpálsdóttir Scheving
- Photographie : Monika Lenczewska
- Montage : Kristján Loðmfjörð
- Musique : Daníel Bjarnason
- Costumes : Margrét Einarsdóttir
- Producteur : Grímar Jónsson, Sindri Páll Kjartansson, Þórir Snær Sigurjónsson pour Netop Films, Profile Pictures, One Two Films, Madants
- Distributeur : Bac Films

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Under The Tree



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


The Happy Prince : La critique
The Bookshop : La critique
Bumblebee : La critique
Le retour de Mary Poppins : La critique
Spider-Man - New Generation : La critique
Marvel : Les séries de Netflix interdites sur d’autres (...)
The Happy Prince : La critique
Triple frontière : La bande annonce du film Netflix
Star Trek Adventures - Le dernier voyage : La critique du recueil (...)
Cinemateaser : Le numéro 80 en kiosque
Bandes Annonces & Co : 17 décembre 2018
Star Trek Discovery : Une affiche et bande annonce détonante
Mortal Engines : Les making-of
The Bookshop : La critique
Netflix - Bandes annonces : 15 décembre 2018