355 connectés

Ant-Man et la Guêpe : Rencontre avec l’équipe

Date : 17 / 07 / 2018 à 13h30
Sources :

Unification


Dans le cadre de la promotion de Ant-Man et la guêpe, l’équipe du film, l’équipe du film avec le réalisateur Peyton Reed, le producteur Stephen Broussard et les comédiens Evangeline Lilly, Paul Rudd, Hannah John-Kamen et Michael Douglas, est venue dans le Parc Disneyland Paris lors de l’avant-première européenne du long métrage, avant de donner par la suite une conférence de presse dont vous pouvez retrouver la retranscription, et la vidéo, ci-dessous.

Lors de l’avant-première, chacun s’est exprimé sur le film. Vous pouvez retrouver ces moments dans la vidéo ci-dessous.

Ainsi, le réalisateur Peyton Reed indique qu’il adore les personnages, qui sont parmi les plus reconnaissables de l’univers Marvel et qu’il a été ravi de les retrouver. Son film tourne encore une fois autour de la famille et il a essayé de mettre dedans des choses que l’on n’a jamais vues.

Le producteur Stephen Broussard, qui a produit de nombreux longs métrages Marvel, indique qu’il fallait faire attention lors de l’introduction à la fois des nouveaux personnages, mais aussi des acteurs qui les incarnent.

On peut de plus écouter Hannah John-Kamen, très intéressante super-héroïne, présenter Ghost, une jeune femme mystérieuse aux capacités particulières qu’elle a pris grand plaisir à incarner.

Michael Douglas, impeccable Hank Pym, s’est exprimé en français et a avoué être très heureux d’être en France pour la fête nationale et a encouragé l’équipe de France de football.

Quant à Evangeline Lilly, formidable Hope Pym alias La Guêpe, elle avoue, en français elle-aussi, être ravie d’incarner une héroïne au centre d’un film Marvel. D’autant que son nom est associé au titre du film et que cette tendance à la reconnaissance et à l’égalité des femmes se produit à l’échelle mondiale. Elle est enchantée d’incarner une femme forte, courageuse et sexy à la fois.

Paul Rudd, toujours aussi excellent en Ant-Man, était le dernier à s’exprimer. Il a fait le show et fait bien rire le public en expliquant comment il était ravi d’enfiler une nouvelle fois le costume complet de Ant-Man. Une prestation orale à l’image de celle de son personnage.


L’équipe du film s’est, par la suite, prêtée à une conférence de presse avec le réalisateur Peyton Reed et les comédiens Evangeline Lilly, Paul Rudd, Hannah John-Kamen et Michael Douglas qui sont venus répondre aux questions des journalistes.

Voici la retranscription des échanges qui ont eu lieu. Vous pouvez aussi en visualiser la vidéo en fin d’article.

Peyton, nous avons de l’action, des supers-héros, comment avez-vous fait ?

Peyton Reed : Je voulais quelque chose de plus drôle, de plus grand, tout en gardant l’histoire de la famille. C’est la première fois que je fais une suite et je me suis demandé ce que moi, en tant que fan de cinéma, j’aimerais trouver dedans ? Il fallait retrouver tous les acteurs et aussi introduire Hannah, tout en gardant l’élément de la comédie. Et faire quelque chose de plus léger après Avengers Infinity War puisque le film sortait après.

Est ce que ce n’est pas simplement une comédie, car tout est drôle, y compris les poursuites en voitures ?

Peyton Reed : C’est un film de science-fiction, une comédie, de l’aventure, tout cela mélangé.

Evangeline Lilly : Et il y a de la romance !

Michael Douglas : Je suis aussi d’accord avec Evangeline, je ne suis pas content qu’on ne le dise pas.

Ant-Man est votre plus gros succès. En tant que producteur, quel est votre regard sur ce nouveau genre des supers-héros qui a envahi Hollywood ?

Michael Douglas : J’adore le monde Marvel. C’est mon premier gros film avec un écran vert. On se retrouve entre les mains du réalisateur qui nous dit quoi faire, alors qu’on ne voit rien du tout.
Je donne un 20/20 à Marvel. On parle des super-héros, mais il faut parler des grands succès de Marvel.

Est-ce que vous êtes contente d’être une héroïne dans un film Marvel ?

Evangeline Lilly : Oui, oui, oui !

Avec Ant-Man, vous avez joué dans deux films utilisant la technologie pour vous rajeunir pour les flashbacks. Qu’est-ce que cela vous fait ?

Michael Douglas : Ces derniers temps, je regarde mes autres films faits depuis le début de ma carrière et je me régénère en les regardant.

Quel a été votre apport au scénario, notamment au niveau de l’humour ?

Paul Rudd : Mon grand défaut, c’est l’humour. Mais l’histoire et plus grande que mon personnage et il y a tous les autres protagonistes qui sont importants et il n’est qu’un tout petit ingrédient dans la machine.

C’est votre premier film de super-héros. Quels étaient vos personnages préférés quand vous étiez petit garçon ?

Michael Douglas : Quand j’étais petit, ce n’était pas les super-héros, c’était les cowboys mes héros avec John Wayne, Kirk Douglas.

Dans le film, Cassi, la fille d’Ant-Man, dit à plusieurs reprises qu’elle voudrait être un super-héros avec son père. Est-ce que cela va arriver dans le futur ?

Paul Rudd : Je ne sais pas ce qui va arriver dans le futur. Dans le comics, elle le devient.

Peyton Reed : On plante des petites graines dans ce film, quand elle parle avec son père, pour que le public sache que ce sera peut-être là un jour.

Michael Douglas : Peyton, quand vous avez fait Ant-Man 1, combien de recherches avez-vous fait concernant toutes les histoires et l’univers du personnage ?

Peyton Reed : J’ai passé un long moment à faire des recherches, mais je n’en sais pas autant que je le voudrais. Quand j’étais petit, je m’enfermais dans ma chambre avec mes comics. J’ai tout lu et je connaissais bien les personnages avant le film, ce qui me faisait une base solide. Même si il y a eu depuis des évolutions.

Vous y aviez déjà tourné précédemment. Que pensez-vous de votre retour cinématographique à San Francisco ?

Michael Douglas : Oui de Basic Instinct à The Game, je trouve que San Francisco est une très belle ville. Mais je n’aurais jamais imaginé voir Paul Rudd dans la baie de San Francisco !

Paul Rudd : Et moi non plus !

Il y a eu plusieurs films sur les supers-héros Marvel. Est-ce que vous avez été intimidé par le premier film que vous avez dû faire ?

Peyton Reed : Je n’avais jamais travaillé avant sur un film de cette échelle. La première fois, c’était impressionnant, il fallait aborder plusieurs choses. La seconde fois, c’était plus facile d’y retourner. J’étais plus entouré et c’était plus simple, surtout grâce à mon directeur des effets visuels.

Pourquoi notre société contemporaine a besoin de tant de supers-héros ?

Evangeline Lilly : Je parle en tant que canadienne qui vit aux États-Unis, mais je pense que cela concerne tout le monde. Il y a beaucoup de gens désespérés. Les choses sont très dures. La vie est dure. Tout de ce qui nous entoure n’est pas aussi beau que ce que l’on voudrait. Les gens ont besoin de fuir et d’être inspirés dans l’idée de construire un monde meilleur. On a besoin de s’identifier à des personnages plus forts et qui sont près à se sacrifier. Dans le cas de ce film, on se retrouve un peu dans le passé, c’est sympa et on passe un bon moment.

Est-ce que vous avez vu Avengers Infinity War ?

Peyton Reed : On savait que le film sortirait après Avengers Infinity War et on connaissait comment il se finissait, que c’était un moment extrêmement dramatique et ce n’est pas du tout le ton de notre film. On s’est dit qu’on allait donner quelques petits indices dessus dans notre histoire ou surprendre le public en montrant certaines choses que l’on voit à la fin.

Votre personnage a un déplacement particulier lié à sa condition. Est-ce que vous avez eu une préparation spéciale ?

Hannah John-Kamen : J’ai adoré la préparation physique et il y en avait énormément. Mon costume m’a beaucoup aidé. J’ai d’ailleurs fait les cascades avec mon costume, ce qui n’était pas évidant, mais j’avais besoin de tester les limites physiques qu’il m’imposait.

Qui était le meilleur élève en physique parmi vous au lycée et est-ce qu’il peut nous expliquer la théorie quantique ?

Tous se mettent d’accord pour montrer Evangeline Lilly.
Evangeline Lilly : Je peux vous l’expliquer, mais c’est ennuyeux. On a découvert, il n’y a pas longtemps, que les électrons et les atomes ne composaient pas tout ce qui était matière solide. Je peux vous donner plus d’explication, mais cela va être ennuyeux.

Ant-Man et la guêpe est vraiment un film sympathique bourré d’humour et se concentrant su la famille, dans la droite lignée du premier opus. Vous pouvez en retrouver la critique ICI.

- SITE OFFICIEL

VIDÉOS

Rencontre avec avec le réalisateur Peyton Reed et les comédiens Evangeline Lilly, Paul Rudd, Hannah John-Kamen et Michael Douglas :


Bande annonce :


GALERIE PHOTOS

Ant-Man et la guêpe : La promotion française du film avec Peyton Reed, Stephen Broussard, Evangeline Lilly, Paul Rudd, Hannah John-Kamen et Michael Douglas



Ant-Man est Copyright © Marvel Studios Tous droits réservés. Ant-Man, ses personnages et photos de production sont la propriété de Marvel Studios.



 Charte des commentaires 


Ant-Man et la Guêpe : Rencontre avec l’équipe
Ant-Man : Retour sur les premiers designs de l’homme (...)
Ant-Man : Les designs de Yellowjacket
Ant-Man et la Guêpe : L’affiche d’un double (...)
Ant-Man et la Guêpe : Le retour des amis de Scott Lang et Hope (...)
Spider-verse Sony : Que se passera t-il dans le Spider-Verse (...)
Mulan : Première photo du film pour annoncer le début du (...)
The Intruder : La critique
The Fortress [DVD / Blu-Ray / VOD] : La critique
Jinn : Netflix présente sa première série originale en (...)
Une pluie sans fin : Les résultats du concours
L’homme de l’année tome 13. 1888 : La critique
Nessos : La critique du jeu de bluff mythologique
Bandes Annonces & Co : 14 août 2018
Star Trek 4 : Les pourparlers échouent avec Chris Pine et Chris (...)