114 connectés

Filles du feu : La critique

Date : 11 / 06 / 2018 à 10h30
Sources :

Unification


Filles du feu est un documentaire immersif dans la vie des jeunes combattantes kurdes parties se battre en Syrie dans l’espoir, entre autres, d’avoir un jour un pays ou leur langue ne soit pas interdite alors que les Kurdes habitent les lieux depuis 5 000 ans.

Le récit de ces guerrières est d’ailleurs raconté dans le film Les filles du soleil d’Eva Husson qui sortira en salle le 21 novembre 2018.

Le réalisateur Stéphane Breton est adepte du minimaliste et ne se veut jamais intrusif dans ce qu’il filme. Il a suivi pendant plusieurs mois les jeunes femmes entre leurs différents campements, sans jamais les montrer en position de combat.

Il les laisse aussi s’exprimer, et n’interagit pas avec, ne parlant pas leur langue, raconter leur vie et parler de ceux qui sont tombés au combat. Entre gardes, feux de camp et patrouilles, c’est une vie d’attente, de privation et de camaraderie qui se dessine entre les différents soldats. Ces derniers, venus de divers horizons, et se battant par idéologie, ont renoncé à tout et maintiennent entre eux des relations chastes, mâtinées d’un véritable respect pour les jeunes femmes.

En effet, dans des lieux où la condition de la femme n’est pas des meilleures, et où ces dernières passent après les hommes, les combattantes ont gagné la reconnaissance de ceux qu’elles côtoient, et se retrouvent même en position de commandement.

La longue séquence de fin montrant la jeune S. Diljin Ararat envoyer des groupes d’hommes en patrouille est d’ailleurs représentative des capacités de ces dernières à organiser les soldats. Le documentaire lui est d’ailleurs dédié, ainsi qu’à toutes les femmes ayant succombées au conflit.

Laissant souvent la place au silence et à des images alternant paysages imposants et souvent désertiques et villages dévastés par la guerre qui, en 2018, dure depuis presque 7 ans, les vies humaines paraissent bien anodines. Et les espoirs de paix semblent se perdre dans le brouillard tenace descendant dans les vallées.

Filles du feu est un documentaire instructif, et un document sociologique d’une grande richesse, sur une lutte semblant se pérenniser. En montrant ces femmes redoutables que les djihadistes redoutent, car tomber de leurs mains leur coûterait le paradis, c’est un bel hommage aux femmes qui est fait par le réalisateur.

Un document brut et sans fioritures sur des personnes dévouant leur vie à un avenir meilleur et montrant jour après jour qu’elles sont indéniablement les égales de l’homme, même dans un domaine aussi sombre et peu reluisant que la guerre.

Marquant et véridique.

SYNOPSIS

Elles ont à peine 20 ans et affrontent l’État Islamique au Kurdistan syrien. Dans cette région du monde où l’homme marche devant et la femme derrière, le fait qu’elles aient pris les armes au côtés de leurs frères revêt une signification extraordinaire. Leurs foulards de couleurs, leur calme et leur courage ont fait le tour du monde. À contrepied des flux catodiques d’images de guerres, Stéphane Breton filme leur quotidien dans un monde en ruine, l’attente et les veillées d’armes autour du souvenirs des disparus. Ce sont les combattantes kurdes, les Filles du feu.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 1 h 20
- Titre original : Filles du feu
- Date de sortie : 13/06/2018
- Réalisateur : Stéphane Breton
- Photographie : Stéphane Breton
- Montage : Catherine Rascon
- Producteur : Juliette Guigon, Patrick Winocour, Olivier Père et Rémi Burah pour Quark Productions, Arte France Cinéma
- Distributeur : Quark Productions

LIENS

- SITE OFFICIEL
- SITE OFFICIEL DU RÉALISATEUR
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Filles du feu



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Dakini : La critique
Bamse au pays des voleurs : La critique
The Predator : La critique
The House That Jack Built : La critique
First Man : La critique
The Flash : Barry Allen doublé par les Animaux fantastiques
Aquaman : Arthur Curry et Mera font la couverture de Total (...)
Dracula : Une nouvelle adaptation par les créateurs de (...)
Manifest : Review 1.04 Unclaimed Baggage
Marvel : Mondo célèbre les 10 premières années du MCU
Dakini : La critique
Paris Manga et Sci-Fi Show 25 : Les invités à ne pas rater ce (...)
L’Insulte [DVD] : La critique
Ki-oon : Les sorties d’octobre 2018
Chronicles of Crime : La critique du jeu d’enquêtes (...)