157 connectés

Downsizing : La critique

Date : 07 / 01 / 2018 à 12h00
Sources :

Unification


Downsizing est une réflexion vraiment intéressante sur la surpopulation et l’avenir de l’humanité, doublée d’une comédie sympathique.

Des scientifiques norvégiens créent une technique permettant de miniaturiser les gens afin de réduire leur impact écologique sur la planète. Ils la commercialisent et bientôt de nombreuses personnes se font réduire pour vivre dans de luxueuses villes adaptées à leur taille.

En effet, un humain de 12 centimètres de haut consomme beaucoup moins qu’une personne normale et la transformation de son patrimoine lui permet d’être très riche ! Un jeune couple décide de se lancer dans cette aventure sans retour et l’œuvre bascule alors dans un monde tout petit dans lequel de nombreuses choses se passent.

Le scénario ne se contente pas d’utiliser un principe de science-fiction étonnant, et mis en valeur d’une façon originale, mais apporte une véritable réflexion sur l’écosystème et l’avenir de l’humanité sur Terre. Si on pourrait croire qu’il surfe sur la vague écologique actuelle, il n’en est rien et, tout en informant, nous montre un avenir pas si rose que cela.

Le casting est vraiment très bon et on découvre un Matt Damon a des années-lumières de ses rôles précédents en homme passif se retrouvant entraîné malgré lui dans de nombreuses aventures dont il n’est pas vraiment le héros.

Mais c’est le premier rôle féminin qui lui vole la vedette avec l’actrice vietnamienne Hong Chau incarnant un personnage formidable et ayant une énergie et une causticité magnifique. Il faut aussi souligner le rôle hilarant de Christoph Waltz qui montre encore une fois quel grand acteur il est. Ce trio décapant réserve dans la seconde moitié du film des passages vraiment excellents.

Le réalisateur Alexander Payne maîtrise parfaitement son sujet et passe sans effort d’un monde normal à un univers réduit. Il livre quelques scènes superbes et nous en met parfois plein les yeux.

Car les effets spéciaux sont à la hauteur de ce divertissement plus profond qu’il n’y paraît. Ces derniers sont vraiment bien conçus et apportent parfois une grande poésie à une histoire touchante.

Le travail sur les décors de Stefania Cella est très bien fait et les divers lieux de l’intrigue ont une grande personnalité. Et, pour peu qu’on ne s’arrête pas sur les incohérences intrinsèques liées au postulat de départ, la miniaturisation, nous font vraiment croire à cet univers parallèle de personnes réduites.

Downsizing est un très bon film, surprenant et décalé, utilisant le biais de la comédie pour faire passer de véritables messages. Avec un trio d’acteurs éclatant, une mise en scène inspirée et une histoire réservant de nombreuses surprises, ce long métrage est vraiment une très belle surprise.

Sans compromis et divertissant.

SYNOPSIS

Pour lutter contre la surpopulation, des scientifiques mettent au point un processus permettant de réduire les humains à une taille d’environ 12 cm : le "downsizing". Chacun réalise que réduire sa taille est surtout une bonne occasion d’augmenter de façon considérable son niveau de vie. Cette promesse d’un avenir meilleur décide Paul Safranek et sa femme à abandonner le stress de leur quotidien à Omaha (Nebraska), pour se lancer dans une aventure qui changera leur vie pour toujours.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 2 h 16
- Titre original : Downsizing
- Date de sortie : 10/01/2018
- Réalisateur : Alexander Payne
- Scénariste : Alexander Payne, Jim Taylor
- Interprètes : Matt Damon, Kristen Wiig, Christoph Waltz, Hong Chau, Udo Kier, Jason Sudeikis, Neil Patrick Harris, Laura Dern
- Photographie : Phedon Papamichael
- Montage : Kevin Tent
- Musique : Rolfe Kent
- Costumes : Wendy Chuck
- Décors : Stefania Cella
- Producteur : Alexander Payne, Jim Taylor, Mark Johnson, Megan Ellison pour Paramount Pictures, Ad Hominem Enterprises, Annapurna Pictures
- Distributeur : Paramount Pictures France

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Downsizing



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Climax : La critique
Leave no Trace : La critique
Avant l’aurore : La critique
Vaurien : La critique
Shut up and Play the Piano : La critique
Captain Marvel : Enfin la première bande annonce
Star Trek : Rainn Wilson tease le retour d’Harry (...)
Doom Patrol : Robotman se montre
Le retour de Mary Poppins : La nouvelle bande annonce
Climax : La critique
The Conjuring 3 : Des dates pour le nouveau film
L’Étrange Festival 2018 : Un bilan bien étrange
Kero : La critique du jeu de plateau qui sent le kérosène
Emmys 2018 : Les gagnants
Bandes Annonces & Co : 18 septembre 2018