98 connectés

Star Wars - Les derniers Jedi : En quoi le film diffère du Réveil de la Force

Date : 17 / 12 / 2017 à 15h00
Sources :

Collider


A l’occasion de la sortie en salle de Star Wars : Les derniers Jedi, Collider propose une longue interview avec Mark Hamill, Daisy Ridley, John Boyega, Oscar Isaac, Adam Driver, Gwendoline Christie, Laura Dern, Domhnall Gleeson, Kelly Marie Tran et Andy Serkis, ainsi que le réalisateur Rian Johnson. L’occasion de parler des histoires amusantes, de l’expérience de faire un tel film, du prochain épisode de la franchise, de ce que cela signifie pour eux de participer à ce monde, des surprises...

La manière dont Les derniers Jedi se différencie du Réveil de la Force :

Rian Johnson : C’est le deuxième film de la trilogie, et je pense que nous avons été entraînés à nous attendre à ce que ce soit un peu plus sombre. De toute évidence, il semble un peu plus sombre. Pour moi, j’ai aimé le ton des films originaux, que J.J. [Abrams] a également dans Le réveil. Pour moi, d’abord et avant tout, nous essayions de faire en sorte que l’on se sente comme dans un film de Star Wars. Cela signifie que vous avez l’intensité et que vous avez l’opéra, mais cela signifie aussi que vous sortez du cinéma en voulant courir dans votre jardin, prendre vos jouets de vaisseau spatial et les faire voler autour. C’est un ingrédient clé. Donc, nous menons le film à des endroits intenses, mais j’espère que c’est aussi amusant et drôle.

Mark Hamill : Ma réponse sera directement proportionnelle au temps d’écran que j’ai.

John Boyega : Je pense juste que l’histoire va de l’avant. Je crois que J.J. avait un plan et une base pour Le réveil de la Force qui étaient bon, et maintenant il s’agit d’aller de l’avant avec l’histoire et de mettre au défi les personnages. Tous les personnages sont sous une pression intense, donc c’est un moment où tout le monde a son propre moment, et c’est différent. Il se passe beaucoup de choses. Je ne l’ai regardé qu’une seule fois et je voulais le revoir à cause de la quantité d’informations et des surprises.

Oscar Isaac : Parce que le premier chapitre donne le ton et introduit le monde et les nouveaux personnages, dans le deuxième chapitre, vous n’avez pas à passer autant de temps à le faire. Vous pouvez vraiment plonger dans l’histoire, dans ce qui se passe, et dans le conflit de chacun des personnages. Je pense que ce que Rian a si incroyablement bien fait, c’est qu’il a mis au défi, profondément, chaque personnage, y compris les droïdes, avec les plus grands défis auxquels ils ont jamais été confrontés. C’est ainsi que vous pouvez vraiment apprendre à les connaître, dans toutes les nuances du spectre, du clair au sombre. Il a trouvé un moyen d’atteindre le point central de chaque personnage et de les mettre au défi du mieux qu’il peut. Je pense que ce qu’il a fait est vraiment incroyable.

Daisy Ridley : La chose la plus importante, pour moi, quand j’ai lu le scénario, c’était que, parce que les gens réagissaient bien à John [Boyega] et moi, en tant qu’équipe, j’étais un peu nerveuse de ne plus trop être une équipe. Pour moi, personnellement, c’était un défi. Je ne sais pas ce que c’était pour les d’autres, mais être dans différentes combinaisons de personnes était un défi. Nous sommes dans des situations différentes et nous sommes avec des personnes différentes dont nous entendons parler ou rencontrons, pour la première fois, donc c’était différent pour moi.

Andy Serkis : J’ai été époustouflé lorsque j’ai vu le film. J’étais tellement pris au dépourvu, tellement c’était vraiment intime et très sensible, et je ne m’y attendais pas du tout. Je savais que ça allait aller comme ça, mais c’était très, très puissant, et ça vous touche. Ce que Rian a fait incroyablement, c’est de proposer cette danse, entre les grands moments épiques et les pitreries hilarantes puis en allant droit au cœur de ces beaux personnages. C’est juste une vision extraordinaire.

Gwendoline Christie : J’ai été ravie par le film. Je pense que la raison pour laquelle Star Wars nous a profondément touché est que c’est notre histoire de base du bien contre le mal, où cet équilibre est, et comment nous voyons des éléments de personnages que nous n’avons jamais vus auparavant ainsi que des choses inattendues. Mais il y a quelque chose dans ce film, et je pense que c’est parce que le monde dans lequel nous vivons est un lieu en changement et en évolution. Il conserve la simplicité de ces éléments, mais il résonne vraiment avec ce que c’est de suivre vos propres tendances humaines, sombres, narcissiques et où cela vous mènera. J’adore ça, et c’est tellement beau esthétiquement aussi.

Domhnall Gleeson : Je ne suis pas allé à la projection. Je voulais attendre et voir avec une foule énorme, la façon dont j’ai vu Le réveil de la Force, qui était juste avec un tas de gens qui perdent la tête. Mais ensuite, j’ai entendu que la distribution avait perdu la tête, alors j’étais agacé de ne pas y être allé.

Qu’est-ce qui rend Les derniers Jedi différent des autres films Star Wars ?

Hamill : C’est plus long.

Johnson : Pas tant que ça.

Ridley : En tant qu’acteur, je m’intéresserais beaucoup plus facilement aux similitudes. J’étais vraiment nouvelle dans le domaine. Le réveil de la Force était mon premier film. J’ai fait de plus petits films maintenant et on ressent vraiment la même chose. Les décors ont tendance à être plus petits, et vous tournez à Prague au lieu de Londres, mais c’est un truc de famille. Si vous êtes dans un environnement vraiment sûr, vous pouvez en faire plus. Pour y revenir, c’était différent parce que l’histoire est différente et que les personnages sont mis au défi de différentes manières, mais l’équipe était la même. Je pense que cela en dit long sur Rian, et sur ce que J.J. a fait la première fois. C’est juste un ensemble vraiment heureux, et tout le monde se sent entendu et respecté. Du côté de l’acteur, je pense que le même sentiment d’amour et de tout le monde essayant de travailler ensemble pour faire cette chose que, espérons-le, d’autres personnes aimeront, a été capturé. Le tout me semble plus identique que différent.


Star Wars est Copyright © Lucasfilm Tous droits réservés. Star Wars, ses personnages et photos de production sont la propriété de Lucasfilm.



 Charte des commentaires 


Star Wars 9 : Encore plus de place à l’improvisation
Star Wars : Bob Iger annonce une perturbation dans la (...)
Star Wars 9 : Greg Grunberg de retour auprès de J.J. (...)
Star Wars 9 : Matt Smith rejoint le casting principal du prochain (...)
Star Wars 9 : Dominic Monaghan rejoint à nouveau J.J. (...)
Star Wars - The Mandalorian : Visite surprise de George (...)
Game of Thrones : Peter Dinklage parle de sa fin de tournage
Captain Marvel : Marvel change l’histoire d’origine (...)
Chair de poule 2 - Les Fantômes d’Halloween : La (...)
Netflix : Quel avenir sans Friends ?
Vingt-cinq : Review de la saison 1
American Gods : Kristin Chenoweth ne jouera pas dans la saison (...)
Vauriens : 21 nouvelles sur les Crapules, les escrocs, les (...)
L’extraordinaire voyage du Fakir [DVD / Blu-Ray / VOD] : La (...)
Un voyageur en Terre du Milieu : Le carnet de croquis de John (...)