214 connectés

La Bouse : Review de la saison 1

Date : 30 / 07 / 2017 à 12h00
Sources :

Unification


La Bouse est une série française parlant de l’agriculture et de la mal bouffe à travers une famille qui fait un peu n’importe quoi dans sa ferme pour survivre et qui est une série signature d’OCS.

Le premier épisode peut laisser un peu sceptique tant ces pieds nickelés en font des tonnes, mais rapidement la satire très noire et très drôle prend le dessus, et il est difficile de décrocher des aventures ubuesques des cette fratrie peu inspirée qui enchaîne les catastrophes et n’arrive jamais à bien faire les choses.

Car ces trois frères sont non seulement très différents, mais malgré leurs efforts s’enfoncent constamment plus profondément, pour le grand plaisir du spectateur qui attend quelle mauvaise idée ils vont exploiter dans l’épisode suivant.

L’aîné, chef de la bande, excellent Nicolas Martinez, est celui qui dirige tout et ne réussit rien. Le deuxième frère, très amusant François Pain-Douzenel, suit ses ordres et va de catastrophes en catastrophe, alors que le troisième, fort touchant Driss Ramdi, est le plus intelligent, mais n’arrive pas à s’imposer et se coltine toutes les corvées.

Mais ce qui leur complique la vie est l’arrivée d’une jeune et belle voisine, impeccable Bérangère Mcneese, qui fait de l’agriculture bio, est écologiste et ne voit le mal en personne.

Toutefois, si cette proximité est source de gags et d’humour, les personnages secondaires valent franchement le détour.

Comme le trait est forcé dans l’histoire, les protagonistes sont aussi caricaturaux, mais restent malgré tout attachants et souvent bien hilarants.

On retrouve ainsi Mémé, formidable Chantal Pirotte, qui voit bien que ses petits-fils vont droit au mur, mais s’en moque préférant regarder des films pornos. Et puis, il y a le vendeur de produits frelatés, truculent Renaud Rutten, qui essaye d’aider les frères. Sans compter un frère et une sœur parfois sans cœur, le très pince sans rire gérant du super-discount, fort drôle Olivier Massart et la chef des gendarmes autoritaire, superbe Delphine Baril.

Néanmoins, si le casting est vraiment bien trouvé, il faut saluer la qualité d’écriture du texte de Stanislas Carré de Malberg, Charles Van Tieghem et Jean-Paul Bathany qui rend l’histoire aussi pittoresque et addictive.

Seule la réalisation de Stanislas Carré de Malberg et de Charles Van Tieghem pêche un peu dans les passages nocturnes qui sont vraiment trop sombres, bien qu’en effet une ferme en pleine campagne ne soit pas éclairée. Il faut quand même saluer leur travail, car chaque épisode de 20 minutes devait être bouclé en 2 jours, que ces derniers n’ont pas eu de gros moyens pour leur tournage et qu’il fallait de plus gérer les animaux.

Quant au générique, il indique vraiment la couleur de la série, tant dans les images animées qu’il montre, que dans les paroles bien particulières de la chanson qui l’accompagne et qui s’avère agréable à écouter.

Il ne faut vraiment pas hésiter à donner sa chance à La Bouse qui fait passer un très bon moment de divertissement et réussit régulièrement à surprendre en proposant des situations originales et décalées. Les aventures de ces trois frères et des personnes qu’ils côtoient sont franchement amusantes et ce serait avec un grand plaisir que je les retrouverais dans une seconde saison si cette dernière voyait le jour, ce que j’espère beaucoup.

Délassant et jouissif.

SYNOPSIS

Eric, Nono et François, trois frères, héritent d’une des plus belles fermes de tout le Morvan. Une fois aux commandes, ils se révèlent être les pires fermiers de toute l’histoire de la paysannerie française. Avec eux, rien ne pousse et les bêtes maigrissent à vue d’œil.

Pour ne pas finir sur la paille et être la honte de l’agriculture française, les trois frères décident d’user de tous les moyens légaux et illégaux pour augmenter la production et ainsi surpasser leur voisine, Pauline Leroy, jeune ingénieure agronome spécialisée dans l’agriculture biologique.

SÉRIE

- Titre original : La bouse
- Durée : 10 épisodes de 26 minutes
- Date de première diffusion : 3 août 2017 (OCS)
- Réalisateur : Stanislas Carré de Malberg, Charles Van Tieghem
- Scénariste : Stanislas Carré de Malberg, Charles Van Tieghem et Jean-Paul Bathany
- Interprètes : Nicolas Martinez, François Pain-Douzenel, Driss Ramdi, Bérangère Mcneese, Chantal Pirotte, Olivier Massart, Renaud Rutten, Delphine Baril
- Producteur : LovemyTV
- Diffuseur : OCS

BANDE ANNONCE

LA BOUSE - S1 TEASER from LOVEMYTV on Vimeo.


PORTFOLIO

La Bouse



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Game of Thrones : Review 7.06 Beyond the Wall
The Strain : Review 4.04 New Horizons - 4.05 Belly of the (...)
Game of Thrones : Review 7.04 The Spoils of War - 7.05 (...)
The Wolfpack : La review
The Strain : Review 4.03 One Shot

Game of Thrones : Review 7.06 Beyond the Wall
Xena la guerrière : Le reboot ne se fera pas sur NBC
Fast & Furious 8 [DVD / Blu-Ray] : La critique
Castle Rock : Scott Glenn rejoint le casting
Planet of the Apes - Last Frontier : Le jeu vidéo
Hitman & Bodyguard : Les résultats du concours
Milady : Les publications d’août 2017
Bandes Annonces & Co : 23 août 2017
Star Trek Discovery : L’arbre qui cache la forêt (...)
Hannibal : Les discussions pour le revival sont en cours