374 connectés

The Art of Television : Review 1.03 et 1.04 Rosemary Rodriguez et Tim Van Patten

Date : 12 / 07 / 2017 à 10h45
Sources :

Unification


The Art of Television est une excellente série documentaire consacrant chacun des 6 épisodes, de 25 à 30 minutes, de sa première saison à un réalisateur de série télévisée.

Les amateurs de séries télévisées connaissent le showrunner, le créateur, de cette dernière. Ils connaissent aussi souvent les scénaristes ayant travaillé dessus. Les producteurs sont mis en avant lors de la diffusion de cette dernière, mais qu’en est-il des réalisateurs ? Ces tacherons de l’ombre se succèdent épisodes après épisodes et doivent apporter leurs talents et leurs touches personnelles au sein d’une série à la tonalité et l’ambiance déjà bien définie.

The Art of Television vient réparer cette injustice et permet de se pencher sur la vie et le travail de réalisateurs au destin et à la carrière vraiment différente entre chacun d’entre ceux présenté dans cette première saison.

ÉPISODE 3 : Rosemary Rodriguez

Rosemary Rodriguez a eu vraiment un parcours atypique et hors du commun. Cette dernière a voulu très tôt devenir réalisatrice et a beaucoup œuvré dans le monde du cinéma indépendant. Travaillant pour quasiment rien, elle a décidé d’accepter des offres plus lucratives afin de réaliser son premier long métrage remarqué à Sundance, Acts of Worship après des années de galère.

En effet, son addiction à l’alcool et à l’héroïne l’ont transformée en SDF. Mais sa volonté de réaliser a réussi à la sortir de cet enfer et elle est arrivée à la réalisation d’épisodes de séries télévisées.

C’est grâce à John Wells qu’elle a rencontré le succès dans le petit milieu fermé des séries et elle a enchaîné sur New York 911 avant de se tourner vers des séries plus sombres telles que Low Winter Sun, Outsiders ou encore The Walking Dead.

Les témoins de cet épisode sont le producteur Peter Tolan et l’acteur Mike Colter qui reviennent sur leur travail avec elle et l’immense professionnalisme dont elle fait preuve.

On peut aussi retrouver l’acteur et producteur Nestor Rodriguez qui s’exprime à la fois sur la réalisatrice, mais aussi sur la femme qu’il connaît bien vu qu’il est marié avec elle. Ces apparitions sont fort drôles et ses propos remplis d’admiration sont marqués par la profonde affection qu’il porte à cette passionnée de cinéma.

Comme dans tous les épisodes de la saison, l’entretien principal est entrecoupé par des extraits de série, des images d’archives et des rencontres avec les personnes ayant côtoyé professionnellement Rosemary Rodriguez.

Cet épisode est passionnant à découvrir, d’autant que la carrière de Rosemary Rodriguez montre qu’avec une gigantesque passion et un véritable talent, on peut faire bouger des montagnes.

ÉPISODE 4 : Tim Van Patten

Tim Van Patten est tombé par hasard dans le cinéma. Recruté pour être acteur, il s’est très vite rendu compte que l’envers du décor l’attirait plus que l’œil de la caméra.

Il a donc décidé de travailler dans le milieu du bâtiment avec son frère et de truster les plateaux de tournage sur son temps libre quand le réalisateur l’y autorisait. Il a ainsi passé des années à observer avant de demander s’il pouvait réaliser un épisode de série télévisée, ce qui a finalement été possible sur The Sopranos.

Sa carrière pas la suite a décollé et il a été appelé sur The Wire, The Pacific, Sex & the City et Boardwalk Empire.

Le show runner David Chase et le chef opérateur Jonathan Freeman prennent la parole et reviennent sur la façon dont ils ont travaillés avec Tim Van Patten et la personnalité de ce dernier.

Cet épisode centré sur Tim Van Patten est fort touchant et montre un homme très humain qui a beaucoup travaillé pour réaliser son rêve et a réussi pendant des années à apprendre son métier tout en travaillant dans le dur domaine du bâtiment.

SYNOPSIS

Les documentaires The Art of Television : les réalisateurs de séries (6x26’) explorent le quotidien et les méthodes de travail des réalisateurs de séries, ces artisans intérimaires vivant dans l’ombre des showrunners et des auteurs. Si l’on parle si peu d’eux, leur rôle est pourtant primordial. Sans eux, pas de rythme, pas d’identité visuelle, pas d’émotion ni de vie…

Plutôt qu’un long documentaire, la série met un visage, mais aussi une parole, une âme, des rêves et des peurs sur les noms de réalisateurs de séries cultes à travers six portraits inédits.
Chacun inscrit ainsi sa propre histoire dans celle de la télévision américaine.

EPISODES

- Episode : 1.03 et 1.04
- Titre  : The Art of Television : les réalisateurs de séries
- Date de première diffusion : 13 juillet 2017 (OCS)
- Réalisateur : Charlotte Blum et Vincent Gonon
- Production : Empreinte Digitale

- SITE OFFICIEL

BANDE ANNONCE

The art of television from Empreinte Digitale on Vimeo.


ROSEMARY RODRIGUEZ

Rosemary Rodriguez est un véritable personnage de série. Après des années passées dans les rues de New-York à se battre contre son addiction à l’héroïne, c’est grâce à son amour pour le cinéma qu’elle est parvenue à s’en sortir. Son premier film, Acts of Worship raconte son histoire et lui permet d’obtenir une place au programme développé par le producteur John Wells où elle apprend les spécificités de la réalisation de série.

Ses choix s’orientent vers des drames musclés et parfois sombres comme Low Winter Sun, Outsiders et The Walking Dead, ou d’autres mettant en scène des femmes en lutte comme The Good Wife et Jessica Jones. Impressionnés par ce parcours de vie incroyable et la force de cette femme que rien n’arrête, nous ne pouvions pas faire cette série sans elle.

Avec les témoignages de : Peter Tolan, le producteur (Rescue Me dont elle fut la première femme à passer derrière la caméra, Outsiders), l’acteur Mike Colter (The Good Wife, Jessica Jones, Luke Cage) mais aussi son époux, acteur et producteur, à ses côtés depuis son premier film, Nestor Rodriguez.

TIM VAN PATTEN

Avant de travailler sur les plus belles séries de HBO, Tim Van Patten était acteur, notamment sur la série The White Shadow. Sous la houlette protectrice du producteur Bruce Paltrow, il apprend le métier de réalisateur de séries à la dure, en se plaçant en observateur silencieux et assidu sur les plateaux de tournage qui veulent bien l’accueillir. Il est ensuite recruté par David Chase sur The Sopranos, devenant progressivement un des réalisateurs favoris de la chaîne câblée.

De The Wire à The Pacific, Sex & the City ou encore Boardwalk Empire, dont il est également producteur exécutif aux cotés de Terence Winter, Tim Van Patten raconte l’histoire de l’Amérique sur petit écran depuis près de deux décennies.

Avec les témoignages de : David Chase le show runner de The Sopranos et le chef opérateur Jonathan Freeman (Boardwalk Empire).

LES RÉALISATEURS

CHARLOTTE BLUM

Charlotte Blum, journaliste spécialisée dans les séries, a d’abord travaillé dans le milieu de la musique et de l’audiovisuel (MTV) puis dans la presse écrite (Total Addict et Séries Inside).

Elle a écrit deux ouvrages sur les séries pour les Éditions de la Martinière (Séries, une addiction planétaire, 2011 et Vous aimez les séries…, 2016).

En janvier 2012, elle intègre l’équipe de l’émission hebdomadaire Ciné, Séries & Cie, diffusée sur OCS Max, pour laquelle elle décrypte et analyse l’actualité des séries.

En parallèle, elle réalise le documentaire True Detective : The True Story et anime des masterclass et rencontres avec, notamment, Lena Dunham pour Girls et les comédiens de Game of Thrones, dont elle présente l’avant-première française au Grand Rex, en 2014.

VINCENT GONON

Vincent Gonon rejoint l’équipe de The Art of Television en tant que co-réalisateur.

Depuis plus de 10 ans, il a mis en images de nombreux films institutionnels, reportages et documentaires (notamment Believers, Who’s Back ! et Marvel Renaissance).

En 2012, il co-réalise son premier documentaire avec Philippe Guedj, L’Amérique et ses fantômes qui décrypte la série American Horror Story. En écrivant et réalisant Les Prophétionnels, diffusé en 2013, il part à la découverte de l’Amérique des preppers, ces fondus qui se préparent activement à survivre à la fin du monde. L’année suivante, il collabore avec Xavier Sayanoff pour co-écrire et co-réaliser Robolution, un documentaire explorant les liens qui unissent les hommes aux robots humanoïdes. En 2015, ils rééditent cette collaboration et réalisent ensemble Voyageurs, un documentaire immersif sur l’aventure spatiale.

© Empreinte Digitale 2017


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Future Man : Review des premiers épisodes de la saison (...)
Star Trek Discovery : Review 1.09 Into the Forest I Go
Inhumans : Review 1.07 Havoc in the Hidden Land - 1.08 ...And (...)
The Orville : Review 1.09 Cupid’s Dagger
Star Trek Discovery : Review 1.08 Si Vis Pacem, Para (...)

Solo - A Star Wars Story : Chris Miller et Phil Lord parlent pour (...)
Agents OF S.H.I.E.L.D. : L’affiche de la saison (...)
Black Lightning : La date de diffusion dévoilée
Marvin ou la belle éducation : La critique
True Detective : Carmen Ejogo face à Mahershala Ali pour la (...)
La Educación del Rey : La critique
Tales From The Loop : Le Jeu de Rôle aura sa version (...)
Bambi : Huginn & Muninn célèbre les 75 ans du personnage
Bandes Annonces & Co : 20 novembre 2017
Mazinger Z Infinity : La critique