335 connectés

Le goût du tapis rouge : La critique

Date : 12 / 05 / 2017 à 10h00
Sources :

Unification


Le goût du tapis rouge est un fort intéressant documentaire tourné en 2014 et 2015 sur Cannes en plein festival.

Le documentariste Olivier Servais s’est concentré sur les personnes attirées par l’évènement et les raisons qui les poussent à une addiction se pérennisant parfois année après année.

On ne voit donc pas de stars, mais des personnes "normales", attendant le show du défilé des tenues lors de la montée ou descente du tapis rouge, d’autres faisant les longues queues menant aux salles par amour du cinéma.

Certaines n’hésitent pas à se parer de leurs plus beaux atours afin de se faire prendre en photo par la meute de photographes officiant durant cette période de folie cinéphilique.

Si le documentaire est souvent muet, il donne parfois la parole à quelques personnes expliquant leur présence. Mais les habitants et travailleurs de Cannes ne sont pas oubliés, alors que ces derniers sont filmés en train de faire leurs tâches et s’expriment sur cette période particulière de la ville.

Certains portraits sont très beaux et intéressants, alors que d’autres laissent perplexe devant une telle ferveur. Mais la passion ne s’explique pas toujours et le documentaire montre fort bien la tranche de vie d’une cité qui une fois par an se transforme pour accueillir des gens de tous horizons aux motivations parfois bien différentes.

La mise en scène d’Olivier Servais est très bien faite, tout comme la fort belle photographie de Thomas Lavorel. Les travelings, plans aériens de toute beauté, choix d’angles et de focales, entraînant un véritable dynamisme dans la narration, permettent au documentaire d’être fascinant.

En effet, la mise en scène, parfois très cinématographique, offre des vues spectaculaires du microcosme cannois en période de festival et selon son engouement pour le Festival de Cannes, donne soit une furieuse envie de se joindre à la fête, soit pousse le spectateur à ne jamais y mettre un pied en telle occasion.

Le goût du tapis rouge est un documentaire intéressant sur un évènement français rayonnant dan le monde entier où se presse une multitude de gens attirés par les paillettes des stars, la programmation, l’opportunité de rencontrer des gens ou d’essayer d’attirer un peu de regards sur soi. Bigarré et parfois surprenant, le film dévoile d’une façon originale les coulisses d’un tapis rouge faisant couler de l’encre depuis des décennies, attirant les regards du monde entier et attisant l’envie chez certains d’une vie de célébrité et de glamour.

Étonnant et fascinant.

SYNOPSIS

En mai à Cannes, a lieu le plus grand festival de cinéma au monde. … Qu’ils soient professionnels du cinéma, travailleurs, mannequins, cinéphiles, groupies, artistes de rue, badauds, vendeurs à la sauvette ou sans-abri… chacun, tente de se frayer un chemin dans le dédale cannois, saturé d’écrans, de rêves et de symboles. Se déroule alors sous nos yeux un dialogue imaginaire entre ces personnages invisibles et ce lieu fantasmé.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 1 h 13
- Titre original : Le goût du tapis rouge
- Date de sortie : 17/05/2017
- Réalisateur : Olivier Servais
- Scénariste : Olivier Servais
- Photographie : Thomas Lavorel
- Montage : Thomas Lavorel
- Musique : Thomas Lavorel
- Producteur : Ciném’A Production
- Distributeur : Destiny Films

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Le goût du tapis rouge



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Solo - A Star Wars Story : La critique
Le cerveau des enfants : La critique
Deadpool 2 : La critique
Et mon cœur transparent : La critique
No dormirás : La critique
Trailers voDvd & co : 21 mai 2018
I’ll Be Gone in the Dark : Le documentaire HBO sur le (...)
500 nuances de geek : Leur gamme de jeux narratifs
Bandes Annonces & Co : 21 mai 2018
Solo - A Star Wars Story : La critique
Cloak and Dagger : Deux nouvelles promos pour la série (...)
The Handmaid’s Tale - La Servante écarlate : Review 2.05 (...)
Charmed : La bande annonce du Reboot
Les soirées de Carolina : Le Prix Carolina
Blackwood : La critique du jeu plein de magie