330 connectés

[Théâtre] 2 bras 2 jambes : La critique

Date : 21 / 12 / 2015 à 11h00
Sources :

Unification


2 bras 2 jambes est le one-woman show de 1 heure 40 de Françoise Dasque qui partage avec le spectateur les 20 mois de voyage qu’elle a fait en traversant les pays suivants : France, Italie, Grèce, Turquie, Géorgie, Arménie, Iran, Inde, Thaïlande, Laos, Chine et Japon.

Une femme sur scène qui raconte ses souvenirs de voyages peut laisser perplexe, mais le talent de l’actrice et la très belle mise en scène entraînent immédiatement le spectateur au sein de ce périple hors norme. Nous vivons alors des aventures ordinaires ou extraordinaires par procuration, confortablement installés dans notre fauteuil.

Ici pas de décors, une scène vide dans laquelle seul se trouve un billot de bois. C’est l’actrice, et son énorme sac à dos, qui habille l’espace par sa présence.

Pas de musique non plus, à l’exception de deux extraits très beaux qui, dans le contexte où ils sont utilisés, emplissent le cœur de joie et d’une certaine mélancolie.

Quant à la lumière, elle se fait discrète mais son utilisation judicieuse permet de rendre les séquences plus intimistes ou lumineuses, angoissantes ou joyeuses.

2 bras 2 jambes est plus que le simple conte d’un voyage traversant un certain nombre de pays, c’est aussi une excellente prestation artistique. Avec quelques accessoires tirés de son sac à bon escient, la comédienne incarne sur scène une foultitude de personnages tous plus truculents les uns que les autres. Sa plus grande force est de donner une véritable impression de dialogue alors qu’elle est seule en scène. Hommes, femmes, jeunes, vieux, voire bruitage d’animaux divers et variés, c’est un véritable festival d’individus hauts en couleur qui se succèdent permettant à l’actrice d’incarner toutes les formidables rencontres qui ont ponctué son voyage. D’autant que la comédienne n’hésite pas à parler dans toutes les langues des pays qu’elle a traversés offrant des dialogues magnifiques en deux langues différentes dans lesquels, c’est finalement le langage du corps qui permet de comprendre l’autre.

Le talent de Françoise Dasque et sa capacité de communication sont tellement prégnantes que l’on en vient à frémir de temps en temps et on se demande comment elle va réussir à se sortir de situations inextricables dans lesquelles elle se trouve.

A vrai dire, le temps passe trop vite, et si les anecdotes sont merveilleusement choisies, un spectacle deux fois plus long n’aurait pas pu lasser.

La mise en scène est superbement bien faite. Tous les déplacements sont confondants de naturel et pourtant ils ont du être travaillés avec l’attention d’un ballet.

Le choix des histoires est aussi très bien trouvé, d’autant que c’est au fur et à mesure que la pièce avance que l’on découvre les motivations qui l’ont menée à ce voyage. L’actrice s’étend aussi plus ou moins longtemps sur certains pays traversés pour parfois revenir à d’autres situations similaires vécues dans d’autres lieux. Cette façon de raconter non strictement linéaire apporte dynamisme et réalisme au spectacle.

Toujours est-il qu’il en ressort une constante : plus les personnes rencontrées sont pauvres et plus elles sont accueillantes et généreuses, et cela quels que soient les pays et la religion dominante de ces derniers.

A l’issue du spectacle, on peut se demander ce que nous, avec nos deux bras deux jambes, notre volonté et un budget mensuel minime, pourrions faire ? Quel que soit notre ressenti, il faut avouer que ce qu’a réalisé Françoise Dasque force l’admiration, d’autant que son humour, sa joie de vivre et sa détermination sont intrinsèques à l’individu qu’elle est.

Mais plus que ce voyage hors norme, c’est la capacité à le faire vivre aussi pleinement à ses auditeurs qui est impressionnant. Une expérience vivante qui montre que lorsqu’on se trouve devant un véritable conteur, il n’y a besoin ni d’images, ni de musique pour se laisser entraîner loin, très loin. Et la grande force du théâtre est aussi de savoir que le spectacle que l’on voit est unique et qu’assister à une autre représentation sera subtilement différente.

Après ses spectacles parisiens, la comédienne partira en tournée en France dont vous pouvez trouver les dates et destinations ICI.

Et pour ceux qui n’auraient pas la chance d’assister à ce spectacle, vous pouvez aussi découvrir les périples de Françoise Dasque à travers son très beau livre 2 bras 2 jambes dans lequel on retrouve toutes les anecdotes de son spectacle.

2 bras 2 jambes est un magnifique show, drôle, émouvant et accrocheur, qui tient en haleine pendant pratiquement deux heures. Avec une actrice, Françoise Dasque, qui fait vivre avec talent à son audience les moments clé de son périple pédestre et une mise en scène précise au cordeau, c’est un étonnant spectacle live qui se dévoile sous nos yeux.

Un moment intime à partager qui apporte à la vie un nouveau regard.

Il me faut aussi signaler que le Ciné XIII Théâtre est extrêmement confortable et permet de s’immerger au mieux dans la pièce à laquelle on assiste.

INFORMATION

Représentations du 16 octobre 2015 au 09 janvier 2016 au Ciné XIII Théâtre (1, avenue Junot, 75 018 Paris)

TEL : 01 42 51 13 79

  • Mercredis et vendredis : 19h00
  • Jeudis et samedis : 21h00
  • Dimanches : 18h00

Relâche les 24, 25 et 31/12

2 bras2 jambes le livre, que chacun réclame à la fin du spectacle, est édité chez Septéditions, artisan éditeur à Ailhon, en Ardèche.

Vous pouvez trouver ICI la liste des points de ventes du livre ou le commander sur le site de l’éditeur. Il est aussi possible de l’acheter après la pièce et de le faire dédicacer par son auteur.

- RÉSERVATION
- SITE OFFICIEL
- COMMANDE DU LIVRE
- BLOG DU VOYAGE
- BLOG DE L’AUTEUR

SYNOPSIS

Deux bras deux jambes, quatre raisons d’aller au bout du monde : à la suite d’un périple pédestre de vingt mois, en direction de la Chine, et finalement du Japon, j’ai créé un spectacle inspiré par ce voyage.

J’y partage avec le public les aventures cocasses, effrayantes ou émouvantes, vécues lors de cette fabuleuse expérience. Le danger n’est pas toujours où on l’attend, nos certitudes ne résistent pas à la confrontation des réalités du terrain.
Après avoir tant reçu, il est temps de rendre un peu de la chaleur humaine qui m’a été prodiguée.
Je revis avec vous les rencontres et les instants passés auprès de personnages, variés, drôles, attachants, surprenants…

Françoise Dasque

2bras2jambes teaser vidéo court


Pièce 2bras2jambes au Cine XIII


DISTRIBUTION

  • Écrit et interprété par Françoise Dasque
  • Mise en scène : Zarina Khan
  • Production : Happy Show Productions
  • Durée : 1h40
TARIFS

  • Plein tarif : 26€
  • Demandeurs d’emploi, séniors, habitants du 18ème : 18€
  • Moins de 26 ans et étudiants : 13€

Frais de réservations : 1,50€

COMMUNIQUḖ DE PRESSE

Françoise, énorme sac à dos bouclé sur les épaules, erre dans la campagne turque, à la recherche du chemin qui la conduira au village suivant. Une paysanne étonné sort d’une baraque, et l’invite à s’asseoir pour un thé. Dans la foulée, la femme lui pose les sempiternelles questions : "Es-tu seule ? Qui es-tu ? Que fais-tu-la ? Ou vas- tu ? Pourquoi ? Es-tu marié ? As-tu des enfants ? Sont-ils mariés ? As-tu des photos ?" Quelques réponses plusieurs thés et un repas plus tard, elle lui offre l’hospitalité pour la nuit. Le mari, lui, veillera sur le toit, fusil en main. Après l’avoir mise en garde contre les loups, les serpents, les araignées, les terroristes, les routiers, les violeurs, les ours, les chiens, le couple lui indique enfin le paisible chemin qui me ne au village suivant. Tel est son quotidien.

Inséparable du sac à dos qui contient son volumineux minimum vital, elle partage avec le public, tour a tour confident et acteur, les péripéties de son voyage :

  • Les surprenants réveils dans les vérandas de chapelles grecques devant des brouettes d’ossements qui se font blanchir dans l’évier ou elle se lave les dents.
  • Les miracles turcs récurrents qui font vaciller son esprit. Elle finit par croire qu’elle est le nouveau cobaye d’un remake du "Truman show".
  • Les mamies géorgiennes buveuses de vodka qui entonnent l’hymne national au cinquième verre.
  • Une danseuse traditionnelle arménienne qui fait des pointes sur doigts de pied nus, encouragée par sa sœur, championne d’haltérophilie.
  • La prodigieuse culture et l’infinie générosité iranienne qu’elle quittera les larmes aux yeux.
  • Les "sex lovers" indiens de tous poils…
  • L’élection de "miss Hmong" au cœur des montagnes Thaïlandaises.
  • La traversée de la jungle Laotienne, ou l’on s’enfuit a sa vue.
  • Les danses, les cours de Kung Fu, les rigolades partagées avec les chinois dans les parcs et les jardins.
  • Les si polis japonais et leurs codes déroutants.

Au fil de ces scénettes et dialogues truculents, drôles ou inquiétants, les spectateurs assistent a la routine de la recherche d’intimité, de la gestion des problèmes de ravitaillements en eau et nourriture, de la lessive, du manque de sommeil, de la sécurité...

Le vent du large souffle dans son chapeau. Montagnes a perte de vue, pistes poussiéreuses, longs rubans de bitume, forêts profondes... Lorsque le sac est à nouveau bouclé, quelle sera la prochaine destination ? Le but est-t-il atteint ?

GALERIE PHOTOS

2 bras 2 jambes



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


[Spectacle] Stomp : La critique
[Spectacle] Rendez vous place Gandhi : La critique
[Spectacle] La loi du talon - Sandrine Sarroche : La (...)
[Spectacle] Timothé Poissonnet - Dans le bocal : La critique
[Spectacle] Les jumelles : La critique
Star Wars - Les derniers Jedi : De superbes photos du (...)
Jean-Claude Van Johnson : Review de la Saison 1
A Ghost Story : La critique
Aquaman : Le réalisateur fait le point sur les méchants
Kidnap [DVD / Blu-Ray / VOD] : La critique
Frontier : Netflix commande une saison 3
Gene Tierney, une star oubliée : La review
Star Wars - Les derniers Jedi : En route pour battre Le réveil de (...)
Bandes Annonces & Co : 18 décembre 2017
Star Wars - Les derniers Jedi : En quoi le film diffère du Réveil (...)