The Walking Dead - The Ones Who Live : Critique 1.01 Years

Date : 26 / 02 / 2024 à 14h00
Sources :

Unification


THE WALKING DEAD
THE ONES WHO LIVE

- Date de diffusion : 25/02/2024
- Diffusion : AMC
- Épisode : 1.01 Years
- Réalisateur : Greg Nicotero
- Scénariste : Scott M. Gimple
- Interprètes : Andrew Lincoln, Danai Gurira, Lesley-Ann Brandt, Pollyanna McIntosh, Frankie Quinones

LA CRITIQUE (SANS SPOILER MAJEUR)

Initialement conçue comme un film, la série The Walking Dead - The Ones Who Live est l’occasion de faire réapparaître deux des stars de la série originelle, séparés depuis plusieurs années.

Dans ce premier épisode, nous retrouvons directement le personnage de Rick Grimes, dans un état mental (et physique) vraiment bas. Il a la gueule des mauvais jours, et semble au bord d’abandonner.

Le générique se lance et nous comprenons immédiatement quel sera le ton de la série. Nous parlerons d’événements plus vastes que ceux qui ont touché les communautés alors rencontrées.
Il s’agit de sauver le monde (en commençant pas les USA bien entendu), rien que ça.
La vision s’élargit donc bien au-delà de l’univers de la BD, et pas seulement au niveau péripéties, mais aussi aux enjeux globaux. Pourtant, la musique le souligne, la situation est désespérée.

Après des images issues de la série originelle, rappelant les circonstances de la séparation des Roméo et Juliette de l’apocalypse moderne, on nous révèle la nouvelle vie de Rick alors qu’il écrit à Michonne.

C’est la fin... et le début.

Sans trop en révéler, il officie maintenant au sein de la CRM, cette organisation militaire extrêmement déterminée et efficace que nous avions déjà croisé dans les séries. Il fait office de simple soldat au pourtour d’une ville cachée et autonome, véritable havre de paix (il y a même l’air conditionné, ce qui semble ravir les américains moyens), mais doit salement gagner sa croûte, entouré de ses nouveaux "amis", Esteban et Thorne.

La situation n’est pas optimale pour notre héros qui semble le seul à vouloir partir, pour retrouver sa femme. La première scène qui y fait référence aurait été spectaculaire, si elle n’avait pas été vue 10 fois dans The Walking Dead.

L’on sent donc assez vite que la série a du mal à se renouveler (contrairement aux autres spin-offs, que l’on appréciera ou pas, mais qui ont au moins l’intérêt d’apporter autre chose) et que l’on tire un peu trop sur la corde pour prolonger la poule aux œufs d’or.

À la situation difficile, s’ajoute un peu trop de scènes de pathos et de larmes, soulignées par des musiques tendues trop convenues. Si l’on ajoute à cela l’histoire d’amour à distance, on est clairement allé trop loin.

Secrets sur secrets...

Mais alors que l’on pensait déjà pouvoir jeter le début de la série (et peut-être même la suite) aux oubliettes, quelques éléments peuvent annoncer une suite plus heureuse.

Rick dispose d’une nouvelle arme (je n’en dirais pas plus), et, plus important, la narration semble ne pas cacher qu’elle sera constituée de couches de secrets à découvrir, plus qu’une suite d’événements, pour une ambiance entre Prison Break et World War Z.

En effet, à la manière de l’organisation de la ville, très compartimentée, le spectateur pourrait être surpris, comme il le sera à la fin de l’épisode avec deux rebondissements coup sur coup.

Pour résumer, un mauvais début, trop lent et trop revu, mais une lueur d’espoir pour la suite, dont vous découvrirez la critique des 6 épisodes tous les lundis sur Unif’.

La diffusion française n’est pas encore annoncée au moment où j’écris ces lignes.
Il se pourrait qu’elle se retrouve sur Paramount+ comme Daryl Dixon (avec environ 2 mois de décalage) ou sur OCS, comme les précédents spin-offs.

BANDE ANNONCE



Les séries TV sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits.



 Charte des commentaires 


The Walking Dead - The Ones Who Live : Critique 1.02 (...)
The Walking Dead - The Ones Who Live : Critique 1.01 (...)
The Walking Dead - Daryl Dixon : Critique 1.06 Retour à la maison (...)
The Walking Dead - Daryl Dixon : Critique 1.05 Deux Amours
The Walking Dead - Daryl Dixon : Critique 1.04 La Dame de (...)
Brèves : Les informations du 18 juin
Annecy Festival 2024 : Johan, Pirlouit et la Peyo Compagny
Assassin’s Creed : La critique Origins & Reflections
Cinéma - Bandes annonces : 18 juin 2024
Vendredi 13 : Jason Blum toujours enclin à redonner vie à Jason (...)
Star Trek - Starfleet Academy : Eviter le fan service et (...)
Fight Night : La bande annonce de la série de braquage dans les (...)
Creature Commandos : Max programme aussi sa série animée (...)
Vikings - Valhalla : La bande annonce de la saison 3
Vice-Versa 2 : Faites connaissance avec Ennui et Anxiété