Secret Invasion : Une nouvelle facette de Nick Fury dans la série Disney+

Date : 20 / 06 / 2023 à 14h00
Sources :

Deadline


Attendez-vous à voir une autre facette du Nick Fury de Samuel L. Jackson dans Secret Invasion, à tel point que vous pourriez douter de ses capacités dans le prochain thriller d’espionnage de Marvel Studios pour Disney+.

"À un moment donné de la série, Nick se rend compte qu’il s’agit de son propre combat pour différentes raisons", a déclaré le réalisateur Ali Selim à Deadline lors de la première de Secret Invasion à Los Angeles. "Il s’agit moins de vaincre le méchant que de défendre le code moral que Nick Fury a développé tout au long du MCU. D’une certaine manière, il est le seul être dans l’univers à pouvoir défendre ce code moral."

Même si en tant que directeur du SHIELD, il a permis la création des Avengers, depuis son retour après le snap de Thanos, l’espion a perdu pied, a expliqué le producteur délégué et vice-président du développement chez Marvel Studios, Jonathan Schwartz.

"Nous verrons une version de Nick Fury un peu différente des versions précédentes de Nick Fury, qui était presque omniscient et avait six longueurs d’avance et savait tout ce que les autres pensaient avant qu’ils ne le pensent. C’est une version un peu plus en retrait et un peu plus âgée, et nous allons nous demander si Nick Fury a encore ce qu’il faut pour sauver le monde."

Pour Secret Invasion, la Maison des Idées de Kevin Feige a troqué les super-combinaisons et les batailles intergalactiques pour un thriller d’espionnage plus terre-à-terre. Un Skrull radical nommé Gravik (Kingsley Ben-Adir) s’oppose à Fury et dirige le plan d’une faction rebelle de la race extraterrestre métamorphose visant à prendre le contrôle de la Terre. Il s’agit d’un personnage entièrement nouveau dans le MCU, qui n’a pas d’antécédents dans les bandes dessinées.

Selon Ben-Adir, Gravik en a "après" Fury et Talos (Ben Mendolsohn), ajoutant que le personnage est quelqu’un qui a "mangé de la merde toute sa vie" : "Qu’est-ce que cela signifie de ne faire confiance à personne et d’utiliser tous ceux qui vous entourent, et quand causer une destruction massive devient votre seule motivation pour vivre ? Il a ressenti tellement de douleur, de souffrance et de traumatisme dans sa vie. La seule façon dont il se sent engagé, c’est lorsqu’il voit d’autres personnes vivre ce qu’il a vécu, ce qui est un peu bizarre et emmerdant. Mais c’est ce qui a rendu la chose intéressante pour moi."

Le suspense est amplifié par les capacités de métamorphose des Skrulls, qui font qu’il est impossible de savoir à qui faire confiance. Ils peuvent être n’importe où, se faire passer pour n’importe qui, à n’importe quel moment.

"Cela donne à la série une telle urgence et tient le spectateur en haleine", a déclaré Emilia Clarke, qui joue le rôle de G’iah, la fille de Talos. "Vous n’avez littéralement aucune idée de ce qui va se passer parce que c’est Marvel, donc tout peut arriver."

Secret Invasion sera sur Disney+ à compter du 21 juin.


Les séries sont Copyright © Marvel Studios Tous droits réservés. Les séries, leurs personnages et photos de production sont la propriété de Marvel Studios.



 Charte des commentaires 


Secret Invasion : Les problèmes qui ont miné le tournage
Secret Invasion : Un final qui laissera des traces dans le MCU (...)
Secret Invasion : Quoi ? Moi un Skrull ? Je ne veux pas y croire (...)
Secret Invasion : Nick Fury loin de n’être qu’un (...)
Secret Invasion : Des similitudes avec Captain America 2 pour la (...)
Karaté Kid : Un nouveau film pour fusionner et poursuivre le (...)
Mytikas : La critique du jeu vers l’Olympe, et (...)
Cinéma - Bandes Annonces : 28 novembre 2023
Doctor Who : Critique 14.01 La Créature Stellaire
La Planète des Singes - Le Nouveau Royaume : Un film loin de (...)
Scream VII : Le film perd Melissa Barrera & Jenna (...)
Dumb Money : La critique
FBI : Shantel VanSanten passe à Most Wanted pour la saison (...)
Blue Bloods : Une ultime saison 14 en deux parties pour (...)
L’Appel de Cthulhu : La critique du Serpent à deux (...)